Version classiqueVersion mobile

La fabrique interdisciplinaire

 | 
Michel Offerlé
, 
Henry Rousso

Conclusions

17. L’histoire et la science politique

« Des convergences parallèles »

Marc Lazar

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les organisateurs du colloque de mars 2004 partaient du constat selon lequel « depuis plusieurs années, les historiens, les politistes, les sociologues manifestent une appétence renouvelée pour la coopération interdisciplinaire ». Bien que partageant ce sentiment, il me semble nécessaire de raison garder. Le PACS entre l’histoire et la science politique n’est pas encore signé, et encore moins le mariage célébré. L’une et l’autre ont entamé des « convergences parallèles » comme disait Aldo Moro en Italie au début des années soixante pour caractériser, à l’aide d’un oxymore troublant, le lent mouvement de rapprochement qui s’amorçait entre son parti, la Démocratie chrétienne, et le Parti socialiste alors dans l’opposition.

Histoire et science politique : un rapprochement réel mais hésitant

Ce sont surtout les politistes qui livrent les réflexions les plus élaborées sur les rapports qui se tissent entre leur discipline et l’histoire. Sans doute parce que la science politique, plus jeune,...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search