Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La justice dans les cités grecques

 | 
Aude Cassayre

Troisième partie. La justice hellénistique

Chapitre VII. L’exécution des décisions judiciaires

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La justice n’a d’efficacité que si les décisions de ses ordres de juridiction peuvent être réalisées. Que la justice soit rendue par un tribunal étranger, un tribunal d’exception, voire une cour de justice royale ou romaine, la cité reste seule pour faire exécuter ou non les sentences. On mesure ainsi la volonté de faire véritablement appliquer la justice. La réalisation des sentences demande plusieurs étapes, de la consignation des décisions judiciaires à leur application. À toutes ces phases se retrouve le contrôle de la cité, plus ou moins accentué selon les conséquences de la sentence à faire appliquer.

Les différentes sentences

La décision du tribunal est désignée, comme le jugement lui-même et la sentence, par le terme de κρίσις. La polysémie des termes est fréquente dans le vocabulaire juridique qui recouvre la complexité des différentes phases des procès. Le mot καταδίκη nomme ainsi la condamnation et l’amende prévue par celle-ci. Dans les sources, plusieurs termes signifient ...

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540