Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les classes populaires à l'école

 | 
Christophe Delay

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au terme de cette immersion à l’intérieur des murs d’un établissement scolaire ainsi qu’au domicile de familles de condition modeste, il apparaît au final que les classes populaires subissent une double domination symbolique à l’école :

D’une part, bon nombre d’élèves font quotidiennement en classe l’objet de classements scolaires « négatifs » de la part des enseignantes qui les disqualifient comme « mauvais élèves ».

D’autre part, leurs parents se voient sporadiquement stigmatisés (implicitement ou explicitement) par les agents scolaires de « mauvais parents » lorsqu’ils se rendent aux réunions des parents ou aux convocations ; ces derniers tendent alors à les responsabiliser des difficultés scolaires de leurs enfants tout en les enjoignant d’adhérer à des normes scolaires et éducatives qui n’ont pas été pensées pour eux et qui leurs sont souvent étrangères. Nous allons revenir à présent sur chacun de ces deux points en conclusion.

LE SYSTÈME SCOLAIRE ET LA REPRODUCTION DES INÉGALITÉS...

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540