Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les classes populaires à l'école

 | 
Christophe Delay

Troisième partie. Des pratiques socialisatrices peu orientées vers des buts pédagogiques

Conclusion de la troisième partie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

PERMISSIVITÉ ET AUTORITÉ : DES VALEURS AU FONDEMENT DU MODÈLE ÉDUCATIF POPULAIRE

Les analyses effectuées dans les deux derniers chapitres permettent de préciser à présent les modes de socialisation privilégiés par les classes populaires, notamment ses fractions les plus dominées. Les membres des classes populaires semblent se caractériser en matière éducative par une relativement grande permissivité (ou un libéralisme qui implique un certain laisser-faire). Que cela soit au niveau des heures du coucher, des usages de la télévision, des goûters préparés (voire d’alimentation générale) ou en matière de jeu, les dispositions qui guident ces pratiques sont transférables et toujours teintées d’hédonisme réaliste. Il s’agit avant tout pour les parents de gâter les enfants tant qu’ils le peuvent et tant qu’ils sont encore jeunes et de considérer les moments d’interaction adulte-enfant comme de bons moments à passer dans la détente et le divertissement. Ces pratiques ne font pas l’objet de r...

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540