Version classiqueVersion mobile

Les classes populaires à l'école

 | 
Christophe Delay

Deuxième partie. Les classes populaires face à l’école : un monde étranger et étrange qui désoriente mais qu’il faut s’approprier

Conclusion de la deuxième partie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

UNE FOI PARENTALE EN L’ÉCOLE TRÈS FRAGILE

Après avoir abordé successivement trois dimensions centrales du rapport à l’école en milieu populaire, on peut affirmer avec force que les parents des classes populaires ont intériorisé les enjeux scolaires et se préoccupent désormais de la scolarité de leurs enfants. Le rapport à l’école en milieu populaire ressemble donc à un certain niveau à celui des classes plus privilégiées aujourd’hui. Mais à la différence des classes moyennes et supérieures qui savent se mobiliser autour de la scolarité de leurs enfants en privilégiant des valeurs en phase avec l’école des nouvelles pédagogies actives, l’intériorisation des enjeux scolaires reste partielle au sein des classes populaires, notamment ses fractions les plus démunies de capital scolaire. De plus, alors que les membres des classes moyennes et supérieures manifestent une plus grande capacité à résister aux verdicts scolaires négatifs qui peuvent parfois être apposés à leurs enfants, maintena...

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search