Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les classes populaires à l'école

 | 
Christophe Delay

Première partie. Ce que l’école fait aux classes populaires : une machine classificatrice et normalisatrice

Chapitre 1. Classes sociales, familles et cultures de classes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Préalablement, on aimerait mettre en évidence dans ce chapitre le point de vue de connaissance à partir duquel l’on a construit notre objet. Pour rompre avec tout réalisme naïf, il est important d’expliciter ici l’approche théorique générale et les concepts sociologiques qui ont permis d’interpréter les « données » qui ont été produites pour comprendre le rapport des classes populaires à l’école.

Pour ce faire, il faudra tout d’abord préciser brièvement le contexte dans lequel s’inscrit la perspective que l’on privilégie. Peut-on encore parler aujourd’hui de classes populaires là où beaucoup de sociologues contemporains n’osent plus utiliser ce concept ou alors de manière euphémisée (on parle de « familles populaires », de « catégories populaires », etc.) ? Ce travail souhaite revisiter cette notion et en ré-évaluer la pertinence empirique, en faisant l’hypothèse empruntée à la théorie de Bourdieu (1979a) que la position dominée des classes populaires dans la structure sociale – qui ...

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540