Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les étudiants en France

 | 
Louis Gruel
, 
Olivier Galland
, 
Guillaume Houzel

En guise de conclusion : Quatre grands facteurs de différenciation

Louis Gruel

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au milieu du XXe siècle, les étudiants constituaient une frange étroite de la jeunesse. Ils forment aujourd’hui un groupe nombreux, plus important numériquement que celui des artisans et commerçants. Être étudiant est devenu la forme canonique de la jeunesse, le modèle social privilégié du passage au statut adulte, non seulement dans les métropoles mais aussi dans les villes moyennes, non seulement pour les garçons mais aussi pour les filles.

Cependant, l’accroissement des effectifs s’est accompagné d’une importante différenciation des sous-populations étudiantes. S’il n’y a jamais eu un type exclusif d’étudiant, du moins y a-t-il eu longtemps une figure dominante : un garçon, issu des classes supérieures, inscrit à Paris ou dans une capitale provinciale, grand lecteur et usager des lieux d’animation nocturne, destiné à devenir cadre administratif, ingénieur, professeur agrégé, avocat ou médecin. Le premier grand livre de sciences sociales consacré aux étudiants pouvait encore, en 19...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540