Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les étudiants en France

 | 
Louis Gruel
, 
Olivier Galland
, 
Guillaume Houzel

Première partie. Les étudiants dans la société française des années 1960 aux années 1990

Chapitre 2. La transition des années 1970-1980 : un monde étudiant renouvelé, une Université inadaptée dans un contexte de récession économique

Valérie Erlich

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si les discours mobilisateurs sur les étudiants furent abordés sous l’angle du changement social et politique en 1968, à partir du milieu des années 1970, s’impose à la faveur de la récession, la dimension économique (insertion professionnelle, rapport au marché de l’emploi…). Les derniers soubresauts des mouvements contestataires étudiants coïncident à peu près avec le déclenchement de la crise économique mondiale qui déstabilise les anciennes filières formation-emploi, engendre un chômage de plus en plus massif, dont les jeunes et, en particulier, les filles sont les principales victimes. C’est dans ce contexte social que se renouvelle le monde étudiant face à une Université qui paraît inadaptée à la nouvelle conjoncture économique et sociale.

Il importe de s’interroger sur les contradictions de l’Université de masse dans les années 1970 et au début des années 1980. Comment la pénurie de diplômés sur le marché de l’emploi quinze ans plus tôt a-t-elle fait place à une surproduction ...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540