Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Une vie à soi

 | 
Erika Flahaut

Deuxième partie. Histoires de vie, vies de femmes seules. Des veuves éplorées aux apostates du conjugal

Chapitre III. La difficulté à vivre des « femmes en manque »

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Marie (82 ans, célibataire), Albertine (82 ans, célibataire), Marcelle (80 ans, veuve), Ghislaine (69 ans, veuve), Jacqueline (64 ans, célibataire), Monique (62 ans, veuve), Hélène (56 ans, célibataire), Véronique (55 ans, célibataire) et Marie-France (54 ans, en instance de divorce) sont de ces femmes qui, quel que soit leur parcours, vivent aujourd’hui seules sans l’avoir réellement souhaité et qui d’une certaine façon illustrent, voire justifient, les discours de la presse évoqués précédemment. Leur vie peut être confortable ou plus modeste, leurs réseaux relationnels développés ou restreints, toutes considèrent, de façon plus ou moins explicite, qu’il leur manque quelque chose d’essentiel. Un sentiment d’incomplétude qui se manifeste dans leurs propos, dans leur rapport à l’espace, dans la nature des relations au monde qu’elles tissent ou au contraire évitent. Dans le modèle identitaire auquel elles se réfèrent.

Marie, 82 ans, nous a reçue un soir d’hiver dans sa cuisine, pièce à...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540