Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Claude de Seyssel

 | 
Patricia Eichel-Lojkine

Bibliographie générale

Texte intégral

La présente bibliographie regroupe des titres cités explicitement par les contributeurs et des ouvrages critiques qui ont nourri leur réflexion de manière générale.

Abréviations

AESC : Annales. Économie, Société, Civilisation. GRLMA : Grundriss der romanischen Literaturen des Mittelalters. NRSS : Nouvelle Revue du Seizième Siècle. RHDFE: Revue historique de droit français et étranger.

Allen John William, A History of Political Thought in Sixteenth Century, Londres, 1928 (3e éd., 1951).

André Jean-Marie, L’Otium dans la vie morale et intellectuelle romaine des origines à l’époque augustéenne, Paris, Presses Universitaires de France, 1966.

Arabeyre Patrick, Les idées politiques à Toulouse à la veille de la réforme. Recherches autour de l’œuvre de Guillaume Benoît, canoniste (1455-1516), Thèse de droit de l’Université de Dijon, 1999 (Toulouse, Presses de l’Université des Sciences sociales, 2003).

Audier Serge, Machiavel. Conflit et Liberté, Paris, Vrin et Éd. de l’EHESS, 2005.

Avril François & Reynaud Nicole, Les manuscrits à peintures en France (1440-1520), Paris, Bibliothèque nationale/Flammarion, 1993.

Bakos Adrianna E., Images of Kingship in Early Modern France. Louis XI in Political Thought, 1560-1789, Londres/New York, Routledge, 1997.

Barbier Jean-Paul, Ma Bibliothèque poétique, Genève, Droz, 1994, troisième partie, p. 209-212.

Barnavi Elie et Descimon Robert, La Sainte ligue, le juge et la potence, préface de Denis Richet, Paris, Hachette, 1985.

Baron Hans, The Crisis of the Early Italian Renaissance: Civic Humanism and republican Liberty in an Age of Classicism and Tyranny, Princeton, University Press, 2e éd. révisée, 1966.

Baumgartner Frederic J., Louis XII, New York, St Martin’s Press, 1994.

Baurmeister Ursula & Laffitte Marie-Pierre, Des livres et des rois. La Bibliothèque royale de Blois, Paris, Bibliothèque nationale/Quai Voltaire, Edima, 1992.

Beaune Colette, « Costume et pouvoir en France à la fin du Moyen Âge. Les Devises Royales vers 1400 », Revue des Sciences Humaines, 1981, t. 55, p. 125-146.

Beaune Colette, Naissance de la Nation France, Paris, Gallimard, 1985.

Beaune Colette, Le Miroir du Pouvoir, Paris, Hervas, collection Banque nationale de Paris, 1989 (1re éd. hors commerce) ; réédition sous le titre Les manuscrits des Rois de France au Moyen Âge. Le Miroir du pouvoir, Paris, Bibliothèque de l’Image, 1997.

Bell Dora M., L’idéal éthique de la royauté en France à la fin du Moyen Âge d’après quelques moralistes de ce temps, Genève, Droz, 1962.

Bercé Yves-Marie, La Naissance dramatique de l’absolutisme (1598-1661), Paris, Le Seuil, 1992.

Bertrand Olivier, Du vocabulaire religieux à la théorie politique en France au XIVe siècle : les néologismes chez les traducteurs de Charles V (1364-1380), Paris, Connaissances et savoirs, 2005.

Bessey Valérie, Construire l’armée française. Textes fondateurs des institutions militaires, t. I : De la France des premiers Valois à la fin du règne de François Ier, Turnhout, Brepols, 2006, no20.

Beys Béatrice, L’hommage du livre à la cour de France (1200-1540). Approche culturelle, artistique et politique, thèse de doctorat sous la direction de Françoise Robin, Université Paul-Valéry, Montpellier III, décembre 2005 (en cours de publication).

Blanchard Joël, « Commynes et la nouvelle histoire », Poétique, 79, 1989, p. 286-298.

Blanchard Joël, « L’histoire commynienne : pragmatique et mémoire dans l’ordre politique », AESC, septembre-octobre 1991, no5, p. 1071-1105.

Blanchard Joël, Commynes et les Italiens. Lettres inédites du mémorialiste, Paris, Klincksieck, 1993.

Blanchard Joël, Commynes l’Européen. L’invention du politique, Genève, Droz, 1996.

Blanchard Joël, « Nouvelle histoire, nouveaux publics : les mémoires à la fin du Moyen Âge », in L’histoire et les nouveaux publics dans l’Europe médiévale (XIIIe-XVe siècle), J.-Ph. Genet (dir.), Paris, Publications de la Sorbonne, 1997, p. 41-54.

Blanchard Joël, Philippe de Commynes, Paris, Fayard, 2006.

Blanchard Joël, Commynes et les procès politiques de Louis XI. Du nouveau sur la lèse-majesté, Paris, Picard, 2008.

Blanchard Joël & Mühlethaler Jean-Claude, Écriture et pouvoir à l’aube des temps modernes, Paris, PUF, 2002.

Blanchard Joël & Pantin Isabelle, « Les débuts de la fortune éditoriale de Commynes : l’exemplaire annoté par Sleidan les premières éditions des Mémoires », Bulletin du Bibliophile, 1998, 1, p. 37-60.

Blythe James M., Ideal government and mixed constitution in the Middle Ages, Princeton, 1992. Traduction française : Le gouvernement idéal et la constitution mixte au Moyen âge, Fribourg, Academic press Fribourg/Paris, Éd. du Cerf, 2005.

Bohana Donna, Crown and Nobility in Early Modern France, Basingstoke, Palgrave, 2001.

Boillet Danièle & Piéjus Marie-Françoise (dir.), Les Guerres d’Italie. Histoire, pratiques, représentations (Actes du colloque international, Paris, 9-11 déc. 1999), Paris, Centre interuniversitaire de recherche sur la Renaissance italienne, Université Paris III, 2002.

Boltanski Luc & Chiapello Ève, Le Nouvel esprit du capitalisme, Paris, Gallimard, NRF essais, 1999.

Boone Rebecca Ard, « Claude de Seyssel’s translations of ancient historians », Journal of the history of ideas, 2000, vol. 61, no4, p. 561-575.

Boone Rebecca Ard, War, Domination and the Monarchy of France. Claude de Seyssel and the Language of Politics in the Renaissance, Leyde, Brill, 2007.

Borsa Mario, « Pier Candido Decembrio e l’umanesimo in Lombardia », Archivio storico lombardo, 20, 1893, p. 5-75.

Bossuat Robert, « Traductions françaises des Commentaires de César à la fin du XVe siècle », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, 3, 1943, p. 253-411.

Bourdon Pierre, « La Grand Monarchie de France de Claude de Seyssel et sa traduction en italien », Mélanges d’archéologie et d’histoire, XXVIII, fasc. I-II, 1908, p. 1-29.

Bourdon Pierre, Nouvelles recherches sur Lodovico da Canossa, évêque de Bayeux, 1516-1531, Paris, Imprimerie nationale, 1912.

Boureau Alain, Le simple corps du roi : l’impossible sacralité des souverains français (XVe-XVIIIe siècle), Paris, Les Éditions de Paris, 2000.

Bourquin Laurent, La Noblesse dans la France moderne (XVIe-XVIIIe siècles), Paris, Belin, 2002.

Bourquin Laurent et alii, Dictionnaire historique de la France moderne, Paris, Belin, 2005.

Bourrilly V. L., Guillaume Du Bellay, Paris, Société nouvelle de librairie, 1905.

Bulst Neithard, Descimon Robert & Guerreau Alain (dir.), L’État ou le roi. Les fondations de la modernité monarchique en France (XIVe-XVIIe s.), Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1996.

Buschinger Danielle (dir.), Chroniques nationales et chroniques universelles (Actes du colloque d’Amiens, 1988), Göppingen, 1990.

Caron Marie-Thérèse, « La fidélité dans la noblesse bourguignonne à la fin du Moyen Âge », Actes du colloque d’Oxford (1986), L’État et les aristocraties (France, Angleterre, écosse), XIIe-XVIIe siècle, Paris, Presses de l’École Normale Supérieure, 1989, p. 103-127.

Carrier Hubert, La Fronde, contestation démocratique et misère paysanne. Cinquante-deux mazarinades, Paris, EDHIS, 1982.

Carrier Hubert, Le labyrinthe de l’État (1648-1653), Paris, Honoré Champion, 2004.

Carsana Chiara, La Teoria delle « costituzione mista » nell’età imperiale romana, Côme, 1990, p. 7-56.

Caviglia Alberto, Claudio di Seyssel (1450-1520). La vita nella storia de suoi tempi, Miscellanea de Storia Italiana, ser. III, t. XXII, Turin, 1928.

Cecchetti Dario, Il primo umanesimo francese, Turin, A. Meynier, 1987.

Cegna Romolo, « Il Tractatus De Divina Providentia di Claudio de Seyssel », Rivista di Storia e Letteratura Religiosa, 1965, p. 109-116.

Chabod Federico, « Stato, Nazione, Patria nel linguaggio del Cinquecento », in Archivio giuridico Filippo Serafini, serie IV, vol. V, p. 627-661.

Chabod Federico, « Esiste uno stato del rinascimento? » (1957) in Scritti sul Rinascimento, Torino, Einaudi, 1981, p. 591-624.

Chartier Roger & Martin Henri-Jean, Histoire de l’édition française, t. I : Le livre conquérant, du Moyen Âge au milieu du XVIIe siècle, Paris, Cercle de la Librairie, 1989.

Chavy Paul, « Les traductions humanistes de Claude de Seyssel », in L’humanisme français au début de la Renaissance. Colloque international de Tours, A. Stegman & M. François (dir.), Paris, Vrin, 1973, p. 361-378.

Chevalier Bernard & Contamine Philippe (dir.), La France de la fin du XVe siècle, Paris, CNRS, 1985.

Cheyette Frédéric, « La justice et le pouvoir royal à la fin du Moyen Âge », RHDFE, no3, 1962.

Church William Farr, Constitutional Thought in Sixteenth-Century France. A study in the Evolution of Ideas, Cambridge, Harvard University Press, 1941.

Cochrane Eric, Historians and Historiography in the Italian Renaissance, Chicago, University of Chicago Press, 1981.

Cogitore Isabelle & Goyet Francis (dir.), Devenir roi : essais sur la littérature adressée au prince, Grenoble, ELLUG, 2001.

Cogitore Isabelle & Goyet Francis (dir.), L’Éloge du prince, de l’Antiquité au temps des Lumières, Grenoble, ELLUG, 2003.

Colbus Jean-Claude & Hébert Brigitte (dir.), Les Outils de la connaissance. Enseignement et formation intellectuelle en Europe entre 1453 et 1715, Saint-Étienne, PUSE, 2006.

Collard Franck, « Les découpages périodologiques dans l’historiographie française autour de 1500 », in Périodes. La construction du temps historique, Actes du colloque de Paris (1989, Association Histoire au Présent), Paris, Éd. de l’EHESS, 1991, p. 81-89.

Collard Franck, « Histoire de France en latin et histoire de France en langue vulgaire : la traduction du Compendium de origine et gestis Francorum de Robert Gaguin au début du XVIe siècle », in Histoires de France, Historiens de la France (Colloque Reims 14-15 mai 1993), Yves-Marie Bercé et Philippe Contamine (dir.), Paris, Champion, 1994, p. 91-118.

Collard Franck, « Une œuvre historiographique du règne de Charles VII et sa réception : le Compendium de origine et gestis Francorum de Robert Gaguin », NRSS, « Autour de Louis XII », 13/1, 1995, p. 71-86.

Collard Franck, « Dates et datations dans le Compendium de origine et gestis Francorum de Robert Gaguin », Studi francesi, 117, anno XXXIX, fasc. III, settembredicembre 1995, p. 443-455.

Collard Franck, Un historien au travail à la fin du XVe siècle : Robert Gaguin, Genève, Droz, 1996.

Collard Franck, « Écrire l’histoire de Clovis vers 1500 », in Clovis. Histoire et mémoire. Le baptême de Clovis, son écho à travers l’histoire, Michel Rouche (dir.), Paris, PUPS, 1997, p. 249-275.

Collard Franck, « La pensée politique d’un clerc humaniste de la fin du XVe siècle : Robert Gaguin (1433-1501) », Revue Française d’Histoire des Idées Politiques, no7, 1er sem. 1998, p. 3-45 et 155-164.

Collard Franck, « Ranimer l’oriflamme. Un ouvrage sur les relations des rois de France avec l’abbaye Saint-Denis à la fin du XVe siècle », Saint-Denis et la Royauté, Études offertes à B. Guenée, Paris, Publications de la Sorbonne, 1999, p. 563-581.

Collard Franck, Pouvoirs et cultures politiques dans la France médiévale Ve-XVe siècles, Paris, Hachette, 1999.

Collard Franck, « Robert Gaguin », Histoire littéraire de la France, t. 43-1, Paris, 2005, p. 173-213.

Conderelli O., « Per la storia del nome stato », in Archivio giuridico Filippo Serafini, 1923, ser. IV, t. V, p. 223-235 et VI, p. 77-112.

Constant Jean-Marie, Nobles et paysans en Beauce aux XVIe et XVIIe siècles, Lille, Atelier reproduction des thèses, Université de Lille III, 1981.

Constant Jean-Marie, Les Guise, Paris, Hachette, 1984 (1).

Constant Jean-Marie, « La troisième Fronde, les gentilshommes et les libertés nobiliaires », XVIIe siècle, no145, oct-déc. 1984 (2), p. 341-354.

Constant Jean-Marie, Les Conjurateurs. Le premier libéralisme politique sous Richelieu, Paris, Hachette, 1987.

Constant Jean-Marie, « L’assemblée de noblesse de 1651 : une autre conception de la monarchie française », La Fronde en questions, Marseille, 1989, p. 277-286.

Constant Jean-Marie, La Noblesse française (XVIe-XVIIe siècles), Paris, Hachette, 1994.

Constant Jean-Marie, La Ligue, Paris, Fayard, 1996.

Constant Jean-Marie, Les Français pendant les guerres de religion, Paris, Hachette, 2002.

Constant Jean-Marie, La Folle liberté des baroques, Paris, Perrin, 2007.

Contamine Philippe, Guerre, État et société à la fin du Moyen Âge. Études sur les armées des rois de France, 1337-1494, Paris, École Pratique des Hautes Études et Mouton, 1972, réimp. Éd. de l’EHESS, 2004.

Contamine Philippe, « Un aspect de la ‘‘tyrannie’’ de Louis XI. Variations sur le thème du “roi marieur” », in La femme au Moyen Âge, Michel Rouche et Jean Heuclin (dir.), Maubeuge, 1990, p. 431-442.

Contamine Philippe, « Un traité politique inédit de la fin du XVe siècle », Annuaire Bulletin de la Société de l’Histoire de France, 1983-1984, p. 139-171, réimprimé dans Des pouvoirs en France au Moyen Âge (XIIIe-XVe siècles), Paris, 1992.

Contamine Philippe, La Noblesse au royaume de France de Philippe le Bel à Louis XII. Essai de synthèse, Paris, PUF, 1997.

Contamine Philippe, Le Moyen Âge. Le roi, l’Église, les Grands, le peuple, Histoire de la France politique, Paris, Le Seuil, 2002.

Contamine Philippe, « Jean d’Auton, historien de Louis XII », in Louis XII en Milanais (Actes du colloque de Tours, 30 juin-3 juillet 1998, XLIe colloque international d’études humanistes), Philippe Contamine & Jean Guillaume (dir.), Paris, Champion, 2003, p. 11-29.

Contamine Philippe & Guillaume Jean (dir.), Louis XII en Milanais (Actes du colloque de Tours, 30 juin-3 juillet 1998, XLIe colloque international d’études humanistes), Paris, Champion, 2003.

Contamine Philippe & Vissière Laurent (dir.), Défendre ses droits, construire sa mémoire : les chartriers seigneuriaux, XIIe-XXIe siècle (Actes du colloque international de Thouars, 8-10 juin 2006), Paris, Champion, 2009.

Coope, Richard, Litteræ in tempore belli, Genève, Droz, 1997.

Coriat Jean-Pierre, Le Prince législateur. La technique législative des Sévères et les méthodes de création du droit impérial à la fin du Principat, Publications de l’école Française de Rome, 1997.

Cortese Ennio, La norma giuridica, spunti teorici nel diritto comune classico, Milan, Giuffrè, 1995 (1re édition, Milan, 1962).

Couderc Camille, Album de portraits d’après les collections du département des manuscrits, Paris, Impr. Berthaud frères, 1910.

Cubells Monique, « À propos des usurpations de noblesse en Provence », Provence historique, 1970, p. 224-301.

Currin J. M., « Persuasions to Peace. The Luxembourg-Marigny-Gaguin Embassy and the State of Anglo-French Relations, 1489-90 », English Historical Review, 113, 1998, p. 882-905.

Davis, Natalie Zemon, Essai sur le Don dans la France du XVIe siècle, trad. fr., Paris, Le Seuil, 2003 (University of Wisconsin Press, 2000).

Desan Philippe, Penser l’histoire de France à la Renaissance, Caen, Paradigme, 1993.

Devyver André, Le Sang épuré, les préjugés de race chez les gentilshommes français de l’Ancien régime (1560-1720), Université libre de Bruxelles, 1973.

Dewald Jonathan, The European Nobility, 1400-1800, Cambridge, Cambridge University Press, 1996.

DeRoover Raymond, The Rise and decline of the Medici Bank, 1397-1494, Cambridge, Mass., Harvard University Press, 1963.

Dionisotti Anna Carlotta, « Polybius and the Royal Professor », in Tria corda, Scritti in onore di A. Momigliano, Biblioteca di Athenaeum, I, 1983, p. 179-199.

Dionisetti Carlo, « Claude de Seyssel », in Ancient History and the Antiquarian : Essays in Memory of Arnaldo Momigliano, éd. M. H. Crawford et C. R. Ligota, Londres, The Warburg Institute, 1995.

Dondorp Harry, « Rescripta contra jus: die mittelalterliche Interpretation von C. 1, 19, 7 », Zeitschrift des Savigny-Stiftung, Kan. Abt., 1997 (p. 283 sq.)

Dubois Claude-Gilbert, Celtes et Gaulois au XVIe siècle. Le développement littéraire d’un mythe nationaliste, Paris, Vrin, 1972.

Dubois Claude-Gilbert, La conception de l’histoire en France au XVIe siècle (1560-1640), Paris, Nizet, 1977.

Duby Georges (dir.), Histoire de la France, Paris, Larousse, 1977.

Dudash Susan J., « Christine de Pizan and the ‘‘menu peuple’’ », Speculum, 78, 2003, p. 788-831.

Dufayard Charles, De Claudii Seisselii vita et operibus, thèse, Université de Paris, 1892.

Dumont Jonathan, « Ordre social et destin impérial dans les Chroniques de Louis XII de Jean d’Auton », BHR, t. LXIX, Genève, Droz, 2007, p. 589-613.

Duval Frédéric (dir.), Lectures françaises de la fin du Moyen Âge, Genève, Droz, 2007.

Eichel-Lojkine Patricia & Vissière Laurent (éd.), Claude de Seyssel, Les Louenges du roy Louys XII (1508), Genève, Droz, 2009.

Finlay Robert, « The Immortal Republic, The Myth of Venice during the Italian Wars (1494-1530) », Sixteenth Century Journal, 30, 1999, p. 931-944.

Foucault Michel, Le gouvernement de soi et des autres (cours au Collège de France, 1982-1983), édition établie par Frédéric Gros, sous la direction de François Ewald et Alessandro Fontana, Paris, Gallimard/Le Seuil, 2008.

Fournel Jean-Louis, « Frontiere ed ambiguità nella lingua del Principe : condensamenti e diffusione del significato », in La lingua e le lingue di Machiavelli, A. Pontremoli (dir.), Firenze, Olschki, 2001, p. 71-86.

Fournel Jean-Louis, « Ritorno su una vecchia questione : la traduzione della parole « stato » nel Principe di Machiavelli », Chroniques italiennes, 2007.

Fournel Jean-Louis, « Histoires, langues et usages de la République : le laboratoire italien et la tradition républicaine », chapitre du livre Républiques et républicanismes (études réunies par C. Moatti et M. Riot-Sarcey), 2010 (à par.).

Fournel Jean-Louis & Zancarini Jean-Claude, La politique de l’expérience. Savonarole, Guicciardini et le républicanisme florentin, Alessandria, Edizioni dell’Orso, 2002.

Fournel Jean-Louis & Zancarini Jean-Claude, « Les mots propres et naturels et les termes d’État. Lexique de l’action et syntaxe de la conviction dans Le Prince », in Langues et écritures de la république et de la guerre. Études sur Machiavel, A. Fontana, J.-L. Fournel, X. Tabet et J.-C. Zancarini (dir.), Gênes, Name editore, 2004, p. 51-86.

Fournel Jean-Louis & Zancarini Jean-Claude, La Grammaire de la République. Langages de la politique chez Francesco Guicciardini (1483-1540), Genève, Droz, 2010.

Fournel Jean-Louis & Grossi Paolo (dir.), Governare a Firenze, Savonarola, Machiavelli, Guicciardini, Atti della Giornata di Studi (20 nov. 2006), Paris, Istituto Italiano di Cultura, 2007.

Fryde Edmund Boleslav, Humanism and Renaissance Historiography, Londres, The Hambleton Press, 1983, p. 102-107.

Fubini Ricardo, Italia Quattrocentesca. Politica e diplomazia nell’età di Lorenzo il Magnifico, Milan, F. Angeli, 1994.

Fumaroli Marc, « Mémoire et Histoire : le dilemme de l’historiographie humaniste au XVIe siècle », in Les valeurs chez les mémorialistes français du XVIIe siècle avant la Fronde, Actes du colloque de Strasbourg-Metz (1978), N. Hepp et J. Hennequin (dir.), Paris, Klincksieck, 1979, p. 21-47.

Gaehtgens Thomas et Hochner Nicole (dir.), L’Image du roi de François Ier à Louis XIV, Paris, Éditions de la Maison de l’Homme, 2006.

Gaille Marie (dir.), Le Gouvernement mixte. De l’idéal politique au monstre constitutionnel en Europe (XIIIe-XVIIIe siècle), Saint-étienne, PUSE, 2005.

Gaille-Nikodimov Marie, Conflit civil et liberté. La Politique machiavélienne entre histoire et médecine, Paris, Champion, 2004.

Gallet Léon, « La monarchie française d’après Claude de Seyssel », Revue historique de droit français et étranger, 1944, p. 1-34.

Garrisson Janine, Protestants du midi, 1559-1598, Toulouse, Privat, 1980.

Gatti Daniela, La vita Caroli di Donato Acciaiuoli. La leggenda di Carlo Magno in funzione di una historia di gesta, Bologne, Patron, 1981.

Gaucher Élisabeth, La Biographie chevaleresque. Typologie d’un genre (XIIIe-XVe siècle), Paris, Champion, 1994.

Genet Jean-Philippe, « L’État moderne, un modèle opératoire ? », in L’État moderne. Genèse, bilan et perspectives, J.-Ph. Genet (dir.), Paris, 1990, p. 261-281.

Genet Jean-Philippe (dir.), L’historiographie médiévale en Europe, Actes du colloque de Paris (Fondation européenne de la Science, 1989), Paris, Éd. du CNRS, 1991.

Giesey Ralph E., Cérémonial et puissance souveraine, Paris, Cahiers des annales, Armand Colin, 1987.

Giesey Ralph E., Le Rôle méconnu de la loi Salique. La succession royale XIVe-XVe siècles, Paris, Les Belles Lettres, 2007.

Gilbert Felix, Machiavelli e il suo tempo, Bologna, Il Mulino, 1977.

Gilli Patrick, La noblesse du droit. Débats et controverses sur la culture juridique et le rôle des juristes dans l’Italie médiévale, Paris, Champion, 2003.

Gilmore Myron Piper, Humanists and Jurists. Six Studies in the Renaissance, Cambridge, The Belknap Press of Harvard University Press, 1963.

Goria Federico, « Il diritto feudale fra tradizione ed innovazione… », Rivista di storia del diritto italiano, Rome, 2006, vol. LXXIX, p. 216-289.

Gorla Gino, « ‘‘Jura naturalia sunt immutabilia’’, I limiti al potere del ‘‘Principe’’ nella dottrina e nella giurisprudenza forense fra i secoli XVI et XVII », Diritto e potere nella storia europea, Atti in onore du Bruno Paradisi, Firenze, Olschki, 1982.

Guenée Bernard, Tribunaux et gens de justice dans le bailliage de Senlis à la fin du Moyen Âge (vers 1380-vers 1550), Paris, Les Belles-Lettres, 1963.

Guenée Bernard, « Y a-t-il un État des XIVe et XVe siècles », AESC, 1971, p. 399-406.

Guenée Bernard, « Histoires, annales, chroniques : essai sur les genres historiques au Moyen Âge », AESC, 28, 1973, p. 997-1017.

Guenée Bernard, « La culture historique des nobles : le succès des Faits des Romains (XIIIe-XVe siècles) », in La noblesse au Moyen Âge (XIe-XVe siècle), Philippe Contamine (dir.), Paris, PUF, 1976, p. 261-288.

Guenée Bernard, « Les généalogies entre l’Histoire et la politique : la fierté d’être Capétien en France au Moyen Âge », AESC, 33, 1978, p. 451-478.

Guenée Bernard, Histoire et culture historique dans l’Occident médiéval, Paris, Aubier-Montaigne, 1980, rééd. 1991.

Guenée Bernard, « ‘‘Authentique et approuvé’’ : recherches sur les principes de la critique historique au Moyen Âge », Actes du colloque international du CNRS (Paris, 1978), Paris, Éd. du CNRS, 1981, p. 215-229.

Guenée Bernard, Politique et histoire au Moyen Âge : recueil d’articles sur l’histoire politique et l’historiographie médiévale (1956-1980), Paris, 1981.

Guenée Bernard, « Les “Grandes Chroniques de France”, 1274-1518 », in Les lieux de mémoire, Pierre Nora (dir.), vol. 2, La Nation, t. 1, Paris, 1986, p. 1989-215.

Guenée Bernard, L’Occident aux XIVe et XVe siècles. Les États, Paris, PUF, 1998.

Guenée Bernard, Du Guesclin et Froissart : la fabrication de la renommée, Paris, Tallandier, 2008.

Guenée Bernard & Lehoux Françoise, Les Entrées royales de 1328 à 1515, Paris, CNRS, 1968.

Guéry Alain, « Le roi est Dieu ; le roi et Dieu », in L’État ou le roi. Les fondations de la modernité monarchique en France (XIVe-XVIIe s.), N. Bulst, R. Descimon & A. Guerreau (dir.), Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1996, p. 27-50.

Guichionnet Paul, Histoire de la Savoie, Toulouse, Édouard Privat, 1973.

Gumbrecht Hans-Ulrich, Link-Heer Ursula & Spangenberg Peter-Michael (dir.), La Littérature historiographique des origines à 1500, Heidelberg, 1986 (GRLMA, t. XI/1), en part. Rus Martijn, « Conscience historique et écriture de l’histoire à la fin du Moyen Âge », p. 229-255.

Hamon Philippe, « L’Italie finance-t-elle les guerres d’Italie ? », Passer les Monts. Français en Italie – l’Italie en France (1494-1525), Actes du Xe colloque de la Société française d’étude du Seizième Siècle, J. Balsamo (dir.), Paris-Florence, 1998, p. 27-37.

Hamon Philippe, « Une monarchie de la Renaissance ? », La Monarchie entre Renaissance et Révolution, 1515-1792, Joël Cornette (dir.), Paris, Le Seuil, 2000, p. 13-62.

Hamon Philippe, Article « Seyssel » in La France de la Renaissance, Histoire et Dictionnaire, A. Jouanna et alii (dir.), Paris, Robert Laffont, 2001.

Hamon Philippe, 1453-1559 Les Renaissances, Paris, Belin, coll. Histoire de France, 2009.

Hampton Timothy, Writing from History, the Rhetoric of Exemplarity in Renaissance Literature, Ithaca, Cornell University Press, 1990.

Hankins James, Renaissance Civic Humanism : Reappraisals and Reflections, Cambridge, Cambridge University Press, 2004.

Hansen Mogens H., Polis et cité-État. Un concept antique et son équivalent moderne, Paris, Les Belles Lettres, 2001.

Haran Alexandre Y., Le Lys et le globe. Messianisme dynastique et rêve impérial en France aux XVIe et XVIIe siècles, Seyssel, Champ Vallon, 2000.

Harsgor Mikhael, Recherches sur le personnel du conseil du roi sous Charles VIII et Louis XII, Lille, Atelier reproduction des thèses, Université de Lille III, 1980, tome 1.

Hauser Henri, Les Sources de l’histoire de France, Paris, [s. n.], 1906-1912, V.

Hay Denys, Annalists and Historian, Western Historiagraphy from the VIIIth to the XVIIIth Century, Londres, Methuen, 1977.

Headley John, The Emperor and his Chancellor: A study of the imperial chancellery under Gattinara, Cambridge, Cambridge University Press, 1983.

HedemanDawson Anne, Of counselors and kings: the three versions of Pierre Salmon’s Dialogues, Urbana, University of Illinois Press, 2001.

Hexter Jack H., « Claude de Seyssel and normal politics in the age of Machiavelli », in Art, Science and History in the Renaissance, C. Singleton (dir.), Baltimore, Johns Hopkins University Press, 1967.

Hexter Jack H., « Il Principe and lo stato », Studies in the Renaissance, 1957, repris in The Vision of Politics in the eve of Reformation, New York, 1973.

Hexter Jack H., The vision of politics on the Eve of Reformation: More, Machiavelli and Seyssel, New York, Basic Books, 1973.

Hintze Otto, Féodalité, capitalisme et État moderne (essais d’histoire sociale comparée), Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’Homme, 1991 (textes originaux allemands réunis de façon posthume en 1967).

Hochner Nicole, Louis XII. Les dérèglements de l’image royale (1498-1515), Seyssel, Champ Vallon, 2006.

Hochner Nicole, « Claude de Seyssel, lecteur du Corps de Policie ? Une filiation politique », in Desireuse de plus avant enquerre…, Actes du colloque international sur Christine de Pizan (Paris, 20-24 juillet 2006), Liliane Dulac, Anne Paupert, Christine Reno & Bernard Ribémont (dir.), Paris, Champion, 2008, p. 69-86.

Honohan Iseult, Civic Republicanism, Londres, Routledge, 2002.

Huppert George, L’Idée de l’Histoire parfaite, trad. fr. F. et P. Braudel, Paris, Flammarion, 1973 (The Idea of Perfect History. Historical erudition and historical philosophy in Renaissance France, Chicago, University of Illinois Press, 1970).

Jacquart Jean, La Crise rurale en Île-de-France, 1550-1670, Paris, Armand Colin, 1974.

Jacquet A., « Le sentiment national au XVIe siècle. Claude de Seyssel », Revue des Questions historiques, t. 57, 1895, p. 400-440.

Jouanna Arlette, Ordre social, mythes et hiérarchies dans la France du XVIe siècle, Paris, Hachette, 1977.

Jouanna Arlette, L’Idée de race en France au XVIe siècle et au début du XVIIe, Montpellier, Université Paul Valéry (Montpellier III), 1981.

Jouanna Arlette, Le Devoir de révolte. La noblesse française et la gestation de l’État moderne, 1559-1661, Paris, Fayard, 1989.

Jouanna Arlette, La France du XVIe siècle, Paris, PUF, 1996, rééd. coll. Quadrige, 2006.

Jouanna Arlette et alii, La France de la Renaissance. Histoire et Dictionnaire, Paris, Robert Laffont, 2001.

Kantorowicz Ernst, Les Deux Corps du Roi, trad. fr., Paris, Gallimard, 1989.

Kelley Donald, introduction à: Claude de Seyssel, The Monarchy of France, traduction J. H. Hexter, New Haven, Yale University Press, 1981, p. 1-28.

Kelley Donald, The Human Measure: Social Thought in the Western Legal Tradition, Cambridge, Harvard University Press, 1990.

Kent Bonnie Dorrick, Virtues of the Will. The Transformation of Ethics in the Late Thirteenth Century, Washington DC, Catholic University of America Press, 1995.

Keohane Nannerl O., « Claude de Seyssel and Sixteenth-Century Constitutionalism in France », in Constitutionalism, J. Roland Pennock & John W. Chapman (dir.), New York, New York University Press, 1979, p. 47-83.

Knecht Robert J., The Rise and Fall of Renaissance France, 1483-1610, Oxford, Blackwell Publishers, 2001.

Kohler, Charles, Les Suisses dans les guerres d’Italie, de 1506 à 1512, Genève, Mégariotis Reprint, 1978 (1re éd., 1897).

Koranyi Anna, The Manuscripts of Pier Candido Decembrio’s Latin Translation of Appian’s Histoire romaine, New York, éd., 1975.

Krynen Jacques, Idéal du prince et pouvoir royal en France à la fin du Moyen Âge (1380-1440). Étude de la littérature politique du temps, Paris, Picard, 1981.

Krynen Jacques, « Réflexion sur les idées politiques aux états généraux de Tours de 1484 », RHDFE, 62 (1984), p. 183-204.

Krynen Jacques, « De nostre certaine science… Remarques sur l’absolutisme législatif de la monarchie médiévale française », in Renaissance du pouvoir législatif et genèse de l’État, André Gouron & Albert Rigaudière (dir), Montpellier, 1988.

Krynen Jacques, « Les légistes ‘‘idiots politiques’’. Sur l’hostilité des théologiens à l’égard des juristes en France au temps de Charles V », in Théologie et droit dans la science politique de l’État moderne, Jean-Philippe Genet & Jean-Yves Tillette (dir.), Rome, École Française de Rome, 1991, p. 171-198.

Krynen Jacques, L’Empire du roi. Idées et croyances politiques en France, XIIIe-XVe siècle, Paris, Gallimard, 1993.

Krynen Jacques, « Droit romain et état monarchique. À propos du cas français », in Représentation, pouvoir et royauté à la fin du Moyen âge, Actes du colloque de l’Université du Maine (1994), Joël Blanchard (dir.), Paris, 1995, p. 13-23.

Langer Ullrich, Vertu du discours, discours de la vertu : littérature et philosophie morale au XVIe siècle en France, Genève, Droz, 1999.

Lebègue Raymond, « La langue des traducteurs français au XVIe siècle », in Festgabe Ernst Gamillscheg, Tübingen, 1952.

Lecoq Anne-Marie, François Ier imaginaire. Symbolique et politique à l’aube de la renaissance française, Paris, Macula, 1987.

Lefèvre Sylvie, « Signatures et autographes. L’exemplaire Antoine de La Sale », in Auctor et Auctoritas. Invention et conformisme dans l’écriture médiévale, Actes du colloque de Saint-Quentin-en-Yvelines (14-16 juin 1999), Michel Zimmermann (dir.), Mémoires et Documents de l’École des chartes, no59, Paris, École des chartes, 2001, p. 429-439.

Lefort Claude, Le Travail de l’œuvre de Machiavel, Paris, Gallimard, 1972.

LeFur Didier, Les Impérants rois. Images des rois de France pendant les premières guerres d’Italie, thèse de doctorat sous la direction de Colette Beaune, Paris X-Nanterre, mars 1996.

LeFur Didier, Louis XII (1498-1515), un autre César, Paris, Perrin, 2001.

LeGlay André, Négociations diplomatiques entre la France et l’Autriche durant les trente premières années du XVIe siècle, Paris, Imprimerie royale, 1845, 2 vol.

LeGoff Jacques, « Les universités et les Pouvoirs publics au Moyen Âge et à la Renaissance », in Pour un autre Moyen Âge : temps, travail et culture en Occident, dix-huit essais, Paris, Gallimard, 1977, p. 198-219.

LeGoff Jacques & Schmitt Jean-Claude, Dictionnaire raisonné de l’Occident médiéval, Paris, Fayard, 1999.

Lemonnier Henri, Les guerres d’Italie ; la France sous Charles VIII, Louis XII, François Ier, Paris, 1903 (t. V-1 de l’Histoire de France de Lavisse).

LeRoyLadurie Emmanuel, Les Paysans du Languedoc, Paris, SEVPEN, 1966.

Lewin Wera Rahel, Claude de Seyssel, Ein Beitrag zur politischen Ideengeschichte des 16. Jahrhunderts, thèse, Heidelberg, 1933 (Heidelberg Abhand-lungen no65), Heidelberg, Carl Winter, 1933.

Lubac Henri de, Corpus Mysticum, Paris, Aubier-Montaigne, 1949.

Major James Russel, « Renaissance Monarchy : A Contribution to the Periodization of History », Emory University Quarterly, 13, 1957, p. 112-124.

Major James Russel, Representative institutions in Renaissance France, 1421-1559, Madison, The University of Wisconsin Press, 1960.

Major James Russel, Representative government in Early modern France, New Haven, Yale University Press, 1980.

Major James Russel, From Renaissance Monarchy to Absolute Monarchy. French Kings, Nobles and Estate, Baltimore, The John Hopkins University Press, 1994.

Mastellone Salvo, « La naissance de l’État administratif », Théorie et pratique politiques à la Renaissance, Paris, Vrin, 1977.

Maulde-La-Clavière René de, La conquête du canton du Tessin par les Suisses (1500-1503), Turin, Fratelli Bocca, 1890.

Maulde-La-Clavière René de, Histoire de Louis XII, Paris, E. Leroux, 1889-1891, 3 vol.

Maulde-La-Clavière René de, La diplomatie au temps de Machiavel, Paris, E. Leroux, 1892-1893, 3 vol.

Mellet Paul Alexis, Les Traités monarchomaques (1560-1600), Droz, Genève, 2007.

Menut Albert Douglas, « Maistre Nicole Oresme, Le Livre de Politiques d’Aristote, published from the text of the Avranches Manuscript 223 », Transactions of the American Philosophical Society, vol. 60, 6, 1970.

Meschini Stefano, La Francia nel ducato di Milano. La politica di Luigi XII (1499-1512), Milan, FrancoAngeli, 2006, 2 vol.

Mesnard Pierre, L’Essor de la philosophie politique au XVIe siècle, Paris, Vrin, 1952.

MochiOnory Sergio, Fonti canonistiche dell’idea moderna dello stato (imperium spirituale, jurisdictio divisa, sovranita), Milan, Pubblicazioni dell’Università cattolica del Sacro Cuore, 1951.

Mombello Gianni, « Claude de Seyssel : un esprit modéré au service de l’expansion française », Culture et pouvoir au temps de l’Humanisme et de la Renaissance, Louis Terreaux (dir.), Paris-Genève, Champion-Slatkine, 1978, p. 71-119.

Momigliano Arnaldo, La Naissance de la biographie en Grèce ancienne, trad. fr. Estelle Oudot, Strasbourg, Circé, 1991.

Monnier Francis, Guillaume de Lamoignon et Colbert. Essai sur la législation française au XVIIe siècle, Paris, Didier, 1862.

Moreau B., Inventaire chronologique des éditions parisiennes du XVIe siècle […] d’après les manuscrits de Philippe Renouard, tomes I-IV (1501-1535), Paris, Imprimerie municipale, 1972-1992 (Histoire générale de Paris).

Mousnier Roland, Les Institutions de la France sous la monarchie absolue, Paris, PUF, 1980, volume II.

Nadeau Christian, « Les constitutionnalistes français face au problème de la constitution mixte : Claude de Seyssel et Jean Bodin », in Le Gouvernement mixte. De l’idéal politique au monstre constitutionnel en Europe (XIIIe-XVIIIe siècle), Marie Gaille-Nikodimov (dir.), Saint-étienne, PUSE, 2005, p. 95-115.

Napoli Paolo, Naissance de la police moderne, Paris, La Découverte, 2003.

Nassiet Michel, Parenté, noblesse et états dynastiques, XVe-XVIe s., Paris, EHESS, 2000.

Nederman Cary J., « Body Politics: The Diversification of Organic Metaphors in the Later Middle Ages », Pensiero Politico Medievale, 2, 2004, p. 59-87.

Neuschel Kristen B., World of Honor. Interpreting Noble Culture in Sixteenth Century France, Ithaca, Cornell University Press, 1986.

Nora Pierre (dir.), Les lieux de mémoire, Paris, Gallimard, 1997, 3 tomes.

Ourliac Paul, « Les lois fondamentales du royaume et les théories canoniques », in Théories et pratiques politiques à la Renaissance, Colloque de Tours (1975), Paris, 1977, p. 121-132.

Parel Anthony J., The Machiavellian Cosmos, New Haven, Yale University Press, 1992.

Paris Paulin, Les manuscrits français de la biblio-thèque du roi, Paris, Techener, 1838, 7 vol.

Parker David, Class and State in Ancien Régime France. The Road to Modernity?, Londres, Routledge, 1996.

Pellegrin Elizabeth, La Bibliothèque des Visconti et des Sforza, ducs de Milan, Paris, Publications de l’Irht, 1955.

Pellegrin Elizabeth, « Précieux manuscrits à peintures du XIIIe au XVIIIe siècle », Gazette de l’Hôtel Drouot, 17 juin 1960, no13.

Pellegrin Elizabeth, Renaissance painting in manuscripts: Treasures from the Brit ish Library, éd. Thomas Kren, New York, Hudson Hill Press, 1983.

Pennock J. R. & Chapman J. W. (dir.), Constitutionalism, Yearbook of the American Society for Political and Legal Philosophy, 20, 1979, p. 47-83.

Pérouse Gabriel A., « Noblesse et pouvoir royal selon Noël Du Fail », in Cultures et pouvoir au temps de l’Humanisme et de la Renaissance, Paris, Slatkine-Champion, 1978, p. 361-371.

Perroy Edouart, « Social Mobility among the French Noblesse in the Later Middle Ages », Past and Present, 21, 1962, p. 25-38.

Petris Loris, La Plume et la Tribune, Michel de L’Hospital et ses discours, Genève, Droz, 2002.

Pettit Philip, Republicanism. A Theory of Freedom and Government, Oxford, Oxford University Press, 1997. Traduction française : Républicanisme. Une théorie de la liberté ou du gouvernement, Paris, Gallimard, 1997.

Pfister Laurent, « ‘‘Des rescrits du Prince’’. Le pouvoir normatif du Roi selon Jean Papon », Revue d’Histoire des Facultés de Droit et de la science juridique, Paris, 2002, t. 22, p. 81-107.

Picherit Jean-Louis, La Métaphore pathologique et thérapeutique à la fin du Moyen Âge, Tübingen, Max Niemeyer, 1994.

Pocock John Greville Agard, Politics, Language and Time. Essays on Political Thought and History, Londres, Methuen, 1971.

Pocock John Greville Agard, Le Moment machiavélien. La pensée politique florentine et la tradition républicaine atlantique [1975], traduction française par Luc Borot, Paris, PUF, 1997.

Poirion Daniel (dir.), La Chronique et l’histoire au Moyen Âge (Colloque, Paris, 24-25 mai 1982), Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne (PUPS), 1984.

Pons Nicole, « L’historiographie chez les premiers humanistes français », in L’aube de la Renaissance, D. Cecchetti, L. Sozzi, L. Terreaux et alii (dir.), Genève, Droz, 1991.

Post Gaines, Studies in Medieval Legal Thought: public Law and the State 1100-1322, Princeton, Princeton University Press, 1964.

Poujol Jacques, introduction à : Claude de Seyssel, La Monarchie de France, éd. J. Poujol, Paris, Librairie d’Argences, 1961.

Poujol Jacques, « Cadre idéologique de la monarchie française en 1515 », in Théories et pratiques politiques à la Renaissance, Colloque de Tours (1975), Paris, 1977, p. 259-272.

Prudovsky Gad, « Can We Ascribe to Past Thinkers Concepts They Had No Linguistic Means to Express? », History and Theory, 16.1, 1997, p. 15-31.

Quilliet Bernard, Les Corps d’officiers de la prévôté et vicomté de Paris et de l’Île-de-France, de la fin de la guerre de Cent Ans au début des guerres de Religion : étude sociale, Lille, Atelier reproduction des thèses, Université de Lille III, 1982.

Quilliet Bernard, Louis XII père du peuple, Paris, Fayard, 1986.

Randall Michael, « Un Roi, deux portraits et trois freins », La Génération Marot, Paris, Champion, 1997, p. 131-153.

Rapp Francis, Maximilien d’Autriche, souverain du Saint Empire romain germanique, bâtisseur de la maison d’Autriche (1459-1519), Paris, Tallandier, 2007.

Renaudet Augustin, Pré-Réforme et humanisme à Paris pendant les Guerres d’Italie (1494-1517), Paris, 1916, E. Champion, 2e éd. 1953.

Renoux-Zagamé Marie-France, Du droit de Dieu au droit de l’homme, Paris, PUF, 2003, p. 213-243 (« “Et a le Roi plus d’autorité en son Royaume que l’Empereur en son empire…”. Droit romain et naissance de l’État moderne dans le discours et la pratique du Palais », initialement paru in Droit romain, jus civile, et droit français, Jacques Krynen (dir.), Toulouse, Presses de l’Université des sciences sociales, 1999, p. 155-186).

Riche Jean, « L’historien Nicole Gilles (14 ? - 1503) », Positions des thèses de l’École des Chartes, 1930, p. 135-142.

Richet Denis, La France moderne. L’esprit des institutions, Paris, Flammarion, coll. Champs, 1973.

Rubinstein N., « Notes on the word stato in Florence before Machiavelli », in Florilegium historiale, J. Rowe et W. Stockdale (dir.), University of Toronto Press, 1971, p. 313-326.

Ruffi Louis Antoine de, Histoire de la ville de Marseille, Marseille, Henri Martel, 1696, 2 vol.

Santoro Caterina, Gli Uffici del dominio sforzesco, 1450-1500, Milano, Fondazione Treccani degli Alfieri per la storia di Milano, 1948.

Schalk Ellery, From Valor to Pedigree, Ideas of Nobility in the Sixteenth and Seventeenth Century, Princeton, Princeton University Press, 1986. Traduction française : L’Épée et le sang. Une histoire du concept de noblesse (vers 1500-vers 1650), trad. Christiane Travers, Seyssel, Champ Vallon, 1996.

Scheller Robert W., « Ensigns of Autority : French Royal Symbolism in the Age of Louis XII », Simiolus, 13, 1983, p. 99-101.

Scheller Robert W., « Gallia cisalpina, Louis XII and Italy », Simiolus, 15-1, 1985, p. 5-61.

Schmitt-Chazan Mireille, « Histoire et sentiment national chez Robert Gaguin », in Le métier d’historien au Moyen Âge, Bernard Genée (dir.), Paris, Publications de la Sorbonne, 1978, p. 233-301.

Schmitt-Chazan Mireille, « Les traducteurs de la Guerre des Gaules et le sentiment national au Moyen Âge », in L’historiographie en Occident du Ve au XVe siècle, Actes du congrès de la Société des Médiévistes de l’Enseignement supérieur public (Tours, 1977), publiés dans les Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 87-2, 1980, p. 387-407.

Shogimen Takashi, « Treating the Body Politic: The Medical Metaphor or Political Rule in Late Medieval Europe and Tokugawa Japan », The Review of Politics, 70, 2008, p. 77-104.

Sciacca E., Le radici teoriche dell’assolutismo nel pensiero politico francese del primo Cinquecento (1498-1519), Milan, Giuffrè, 1975.

Senellart Michel, Les arts de gouverner, du regimen médiéval au concept de gouvernement, Paris, Le Seuil, 1995.

Seyssel-Cressieu Marc, La maison de Seyssel, ses origines, sa généalogie, son histoire, Grenoble, 1900.

Simonin Michel (dir.), Dictionnaire des lettres françaises. Le XVIe siècle, Paris, Fayard, rééd. Livre de Poche, 2001.

Skinner Quentin, The Foundations of Modern Political Thought, t. 2, Cambridge, Cambridge University Press, 1978, p. 260-267. Traduction française : Les Fondements de la pensée politique moderne, trad. Jean-Yves Pouilloux, Paris, Albin Michel, 2001 ;

Skinner Quentin, « The State », in Political innovation and conceptual Changes, T. Ball, J. Farr & R. L. Hanson (dir.), Cambridge, Cambridge University Press, 1989, p. 90-131.

Skinner Quentin & VanGelderen Martin (dir.), Republicanism and constitutionalism in early modern Europe, Cambridge, Cambridge University Press, 2002.

Soll Jacob, Publishing the Prince: History, Reading, and the Birth of Political Criticism, Ann Arbor, University of Michigan Press, 2005.

Starkey David, « Representation through inti-macy: A study in the symbolism of monarchy and Court office in early modern England », 1977, repris in The Tudor Monarchy, John Guy (dir.), Londres, Arnold, 1997, p. 42-78.

Struve Tilman, Die Entwicklung der organo-logischen Staatsauffassung, Stuttgart, Anton Hiersemann, 1978.

Tenenti Alberto, Stato, un’idea, una logica, Bologna, Il Mulino, 1987.

Thibault Pascale, Louis XII : images d’un roi, de l’imperator au père du peuple, Château de Blois, 18 décembre 1987-14 février 1988, Blois, 1987.

Thibault Pascale, La Bibliothèque de Charles d’Orléans et de Louis XII au Château de Blois, Blois, 1989.

Thibault Pascale, « Louis XII, de l’Imperator au Père du peuple : iconographie du règne et de sa mémoire », NRSS, « Autour de Louis XII », 13/1, 1995, p. 29-56.

Thiry Claude, « Historiographie et actualité (XIVe-XVe s.) », in GRLMA, t. III, p. 1025-1063.

Thuasne Louis, « François Fouquet et les miniatures de la Cité de Dieu de Saint Augustin », Revue des bibliothèques, 8, 1898, p. 33-57.

Turchetti Mario, Tyrannie et tyrannicide de l’Antiquité à nos jours, Paris, PUF, 2001.

van Gelderen Martin & Skinner Quentin (dir.), Republicanism, A Shared European Heritage, Cambridge, Cambridge University Press, 2002, 2 vol.

Verger Jacques, « Les universités françaises au XVe siècle : crise et tentatives de réforme », Cahiers d’histoire, 21, 1976, p. 43-66.

Vicherd Christine, « Pour un « ständestaat » à la française ? Claude Joly, la justice, la loi, la nation, le Roi, 1652-1663 », in Nouvelles de la République des Lettres, Revue Internationale d’Histoire des Idées, Naples, 2005, I, p. 5-76.

Viganò Marino, « Locarno francese (1499-1513). Per i 500 anni del « rivellino » del Castello visconteo 1507-2007 », Archivio storico Ticinese, ser. ii, xliv (2007), n. 141, p. 83-126.

Vissière Laurent, « L’éternel gambit : Thérouanne sur l’échiquier européen (1477-1559) », Bulletin de la Commission départementale d’Histoire et d’Archéologie du Pas-de-Calais, t. 18, 2000, p. 61-106.

Vissière Laurent, « Sans poinct sortir hors de l’orniere ». Louis II de La Trémoille (1460-1525), Paris, Champion, 2008.

Vitale Maurizio, La Lingua volgare della cancelleria visconteo-sforzesca nel Quattrocento, Varese, Istituto editoriale cisalpino, 1953.

Vivanti C., « Note intorno al termine stato in Machiavelli », in Storia sociale e politica. Omaggio a Rosario Villari, Alberto Merola, Giovanni Muto (dir.), Elena Valeri e Maria Antonietta Visceglia, Milano, Franco Angeli, 2007, p. 79-98.

Weber Max, L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme, trad. fr., Paris, Presses Pocket, 1990 (1947).

White John, Birth and Rebirth of Pictorial Space, Londres, Faber and Faber Limited, 1957. Traduction française : Naissance et Renaissance de l’espace pictural, Paris, Adam Biro, 1992.

Winn Mary Beth, Anthoine Vérard, Parisian Publisher, 1485-1512, Prologues, Poems and Presentations, Genève, Droz, 1997.

Yardeni Myriam, Enquêtes sur l’identité de la « Nation France ». De la Renaissance aux Lumières, Seyssel, Champ Vallon, 2004.

Yates Frances A., Astrée : le symbolisme impérial au XVIe siècle, traduction française, Paris, Belin, 1989 (Londres, 1975).

Zaccaria Vittorio, « Sulle opere di Pier Candido Decembrio », Rinascimento, 7, 1956, p. 13-74.

Zaggia Massimo, « La traduzione latina da Appiano di Pier Candido Decembrio : per la storia della tradizione », Studi medievali, 34, 1993, p. 193-243.

Anne de Bretagne, Une Histoire, un Mythe, Paris, Somogy/Nantes, Musée du Château des ducs de Bretagne, 2007.

Auctor & Auctoritas. Invention et conformisme dans l’écriture médiévale. Actes du colloque de Saint-Quentin-en-Yvelines (14-16 juin 1999), Michel Zimmermann (dir.), Mémoires et Documents de l’École des chartes, no59, Paris, École des chartes, 2001.

Bibliotheca Belgica. Bibliographie générale des Pays-Bas, fondée par F. van der Haeghen, rééd. M.-T. Lenger (dir.), Bruxelles, 1964-1975, 7 vol.

Histoire de l’université de Paris et de la Sorbonne, André Tuilier (dir.), Paris, Nouvelle Librairie de France, 1994, 2 vol.

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540