Versione classicaVersione mobile

Réinventer la ville

 | 
Lionel Arnaud

Première partie. De la marginalisation politique des immigrés à la racialisation culturelle des minorités ethniques

Introduction de la première partie

Termini per la ricerca

Mots clés :

marginalité

Indice geografico :

France

I formati HTML, PDF ed ePub di questo libro sono accessibili agli utenti di biblioteche e istituzioni che lo hanno acquistato come parte dell'offerta OpenEdition Freemium for Books. Il libro può anche essere acquistato sui siti dei librai partner, nei formati PDF ed ePub, se l'editore ha scelto questa distribuzione commerciale. Se l'edizione cartacea è disponibile, i link alle librerie sono proposti in questa pagina.

Estratto del testo

Lorsque, au lendemain de la Seconde guerre mondiale, des immigrés en provenance des colonies arrivent à Londres et Lyon à l’invitation des autorités françaises et britanniques pour participer à l’effort de reconstruction, ceux-ci sont rapidement confrontés à l’hostilité des populations établies de plus longue date dans ces deux villes. Dans un contexte de raréfaction des logements, la promiscuité socio-spatiale avec ces nouveaux arrivant engendre des réactions de rejet, souvent violentes, comme lors des fameuses « émeutes blanches » (white riots) qui surviennent à Londres pendant l’été 1958 dans le quartier de Notting Hill, ou au début des années quatre-vingt avec la multiplication des violences anti-maghrébines dans les banlieues lyonnaises.

Dans cette première partie, nous montrons que si le renforcement des mesures législatives a d’abord permis de tenir à l’écart les nouveaux arrivants des sources de pouvoir, ce contexte d’hostilité politique et sociale, aggravé par les difficulté...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search