Versión clásicaVersión móvil

Réinventer la ville

 | 
Lionel Arnaud

Première partie. De la marginalisation politique des immigrés à la racialisation culturelle des minorités ethniques

Introduction de la première partie

Entradas de índice

Mots clés :

marginalité

Índice geográfico :

France

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Lorsque, au lendemain de la Seconde guerre mondiale, des immigrés en provenance des colonies arrivent à Londres et Lyon à l’invitation des autorités françaises et britanniques pour participer à l’effort de reconstruction, ceux-ci sont rapidement confrontés à l’hostilité des populations établies de plus longue date dans ces deux villes. Dans un contexte de raréfaction des logements, la promiscuité socio-spatiale avec ces nouveaux arrivant engendre des réactions de rejet, souvent violentes, comme lors des fameuses « émeutes blanches » (white riots) qui surviennent à Londres pendant l’été 1958 dans le quartier de Notting Hill, ou au début des années quatre-vingt avec la multiplication des violences anti-maghrébines dans les banlieues lyonnaises.

Dans cette première partie, nous montrons que si le renforcement des mesures législatives a d’abord permis de tenir à l’écart les nouveaux arrivants des sources de pouvoir, ce contexte d’hostilité politique et sociale, aggravé par les difficulté...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search