Desktop versionMobile Version

Réinventer la ville

 | 
Lionel Arnaud

Première partie. De la marginalisation politique des immigrés à la racialisation culturelle des minorités ethniques

Introduction de la première partie

Indexeinträge

Mots clés :

marginalité

Géographique :

France

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändlern im PDF- und ePub-Format online erworben werden, wenn der Verlag diesen kommerziellen Vertrieb gewählt hat. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Lorsque, au lendemain de la Seconde guerre mondiale, des immigrés en provenance des colonies arrivent à Londres et Lyon à l’invitation des autorités françaises et britanniques pour participer à l’effort de reconstruction, ceux-ci sont rapidement confrontés à l’hostilité des populations établies de plus longue date dans ces deux villes. Dans un contexte de raréfaction des logements, la promiscuité socio-spatiale avec ces nouveaux arrivant engendre des réactions de rejet, souvent violentes, comme lors des fameuses « émeutes blanches » (white riots) qui surviennent à Londres pendant l’été 1958 dans le quartier de Notting Hill, ou au début des années quatre-vingt avec la multiplication des violences anti-maghrébines dans les banlieues lyonnaises.

Dans cette première partie, nous montrons que si le renforcement des mesures législatives a d’abord permis de tenir à l’écart les nouveaux arrivants des sources de pouvoir, ce contexte d’hostilité politique et sociale, aggravé par les difficulté...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search