Version classiqueVersion mobile

Fantômes d’écrivains

 | 
Anne Chamayou
, 
Nathalie Solomon

Liste des auteurs

Texte intégral

M. Alain BADIA, est professeur de Lettres au Lycée Charles Blanc de Perpignan, depuis lequel il crée, en 1993, le « Lycée professionnel de ‘Pataphysique », afin de réinsuffler dans l’Education nationale l’esprit de Queneau et de Vian. Ses recherches portent sur le roman contemporain et les univers intérieurs d’écrivains. Il a publié notamment des articles sur Milan Kundera : « L’Ignorance de Kundera et l’odyssée chimérique » et « Kundera ou le rire en éclats » et s’oriente aujourd’hui vers d’autres écrivains contemporains, tel Enrique Vila- Matas.

Mme Anne-Lise BLANC, Maître de conférences à l’Université de Perpignan, a publié, parmi de nombreux articles sur l’œuvre de Claude Simon, « La Perspective des ombres. Variations sur quelques « silhouette[s] noire[s] sans figure » (La Revue des Lettres Modernes n° 5, Minard, 2008.) Elle s’est intéressée à la question de la réminiscence, entre autres, dans « Les Boucles de Lena. Poétique de la trace et de la courbe dans Waltenberg » (éd. L’Act’Mem, 2007). Sur la question du deuil dans la littérature narrative contemporaine elle a réuni des articles dans le Bulletin de la société des études classiques n° 217-220 (Presses universitaires du Mirail, Toulouse, 2005).

M. Roger BASTRIOS, Université de Perpignan, Agrégé des Lettres est l’auteur d’une thèse intitulée "Ecritures meurtrières : les itinéraires intellectuels de la Collaboration - Louis Ferdinand CELINE, Robert BRASILLACH.

Mme Pascale CHIRON, Université de Toulouse II. Pascale Chiron, maître de conférences en littérature du xvie siècle à l’université de Toulouse- Le Mirail ; ses recherches portent sur la littérature française de la première moitié du xvie siècle, en particulier sur le rapport des textes à leur contexte historique et éditorial : elle a publié aux éditions Droz en 1999 Les Deux sermons funèbres prononcez es obsèques de François premier de ce nom, de Pierre Du Chastel, une édition de La grande et merveilleuse et trescruelle oppugnation de la noble cité de Rhodes prinse nagueres par Sultan Seliman de Jacques Bâtard de Bourbon (1526) aux éditions de La Louve (septembre 2010) et prépare une édition critique du Labyrinth de fortune, de Jean Bouchet, à paraître aux éditions Garnier en 2010.

Mme Mireille COURRÉNT, Université de Perpignan, a publié entre autres travaux, “Le je qui vit est le je qui parle : conscience et usage du temps dans le retour d’Ulysse (Odyssée, V-XIII)”, Euphrosyne 28, 2000, 9-23, “Les voyages d’Ulysse et de ses marins dans l’Odyssée d’Homère (chants V à XIII) : la reconnaissance de soi au miroir de l’autre”, Bouleversants voyages : Itinéraires et transformations, Presses Universitaires de Perpignan, 2000, 39-57, “Sur quelques intertextualités homériques : allusions, échos et création dans l’Odyssée”, Intertextualités : Quand les textes voyagent, Cahiers de l’Université de Perpignan, n° 35, Presses Universitaires de Perpignan, 2007, 15-36.

Mme Mar GARCIA, Université autonome de Barcelone. Mar Garcia est maître de conférences en Littérature et Cinéma francophones à l’ Universitat Autònoma de Barcelona et directrice de LITPOST (Groupe de recherche et littératures et autres arts postcoloniaux et émergents). Elle a publié de nombreux travaux sur les frontières des genres (autofiction, ethnofiction) dans les littératures contemporaines, notamment africaine et de l’océan Indien. Elle travaille à présent sur les écritures postexotiques et sur les violences symboliques et institutionnelles dans la littérature.

Mme Françoise HAFFNER, Université de Perpignan. Publications 2009 : Collaboration à l’édition du vol. XI des Cahiers 1814-1914 de Paul Valéry, éd. Gallimard, Paris. 2010 : "Du rire de la fable à la poésie du réel ou les relectures du tragique selon Pier Paolo Pasolini" in Le Rire européen, pp. 421-440, coll. Études, PUP, Perpignan. 2010 : "Le Yalou" : aperçu du dossier, pp 11-25 ; Intertextualité et poésie dans "Le Yalou", pp. 73-106 ; en collaboration avec Huguette Laurenti, Document : Transcriptions des feuillets reproduits du "Yalou", pp. 205-265 in Paul Valéry 13, "Le Yalou" lectures critiques et génétiques, La revue des lettres modernes, Série Paul Valéry, Lettres modernes minard, Caen

M. Marc PARAYRE, IUFM de Perpignan, spécialiste de G. Pérec, a publié en particulier « Echos oulipiens : littérature de jeunesse / apprentissage de l’écriture fictionnelle », actes du colloque de l’Université de Vigo, 21-24 avril 2009, dans Le Pied de la lettre, Créativité et littérature potentielle, Thomas, J-J. & Salceda, H. (dir.), Presses Universitaires du Nouveau Monde, New York, 2010, pp. 213 et sq. ; « Formes de l’énigme dans La Disparition de Perec », dans Écrire l’énigme, sous la direction de Bernard Magné et Christelle Reggiani, PUPS (Presses de l’Université de Paris-Sorbonne), 2007, pp. 139 à 151 ; « Un vrai travail de traduction pour une littérature à part entière », Atelier de traduction n° 8, Dossier « La traduction de la littérature de jeunesse », Editura universităţii Suceava (Roumanie), 2007.

Mme Sophie RABAU, est maître de conférences en littérature générale et comparée à l’Université de Paris III, membre du CLAM-Paris7 et de l’ANR Hermes. Spécialiste de littérature ancienne et de théorie littéraire, elle travaille sur les rapport entre commentaire et création, et en particulier sur le rapport entre philologie classique et écriture littéraire. Elle a récemment dirigé deux collectifs : Rabau, S. (ed) "Poétiques de la philologie", LHt, N° 5, 2009 http://www.fabula.org/​lht/​5/​ ; Norman, L., Most, G, Rabau, S. (eds) Révolutions Homériques, Pise : Edizioni della Normale, 2009 et a publié avec Marc Escola une ensemble d’articles sur les commentaires et réécritures de l’épisode de Circé dans l’Odyssée : Escola, M. et Rabau, S., "La bibliothèque de Circé", Lalies n° 30, Paris : Éditions Rue d’Ulm - Presses de l’ENS, 2010.

Mme Mireille RAYNAL, Université de Toulouse II. (Equipe LLA (Lettres, Langages, Arts), Université de Toulouse- Le Mirail) est Maître de conférences en Lettres Modernes (histoire et esthétique du cinéma / littérature française). Après avoir soutenu une thèse sur René Char et la peinture (1998), elle a effectué ses recherches dans le domaine de la poésie et de l’écriture contemporaines, mais aussi dans le domaine de l’image, articulant les deux domaines dans un souci de transdisciplinarité. La relation du texte et de l’image est ainsi envisagée en poésie (René Char, Guy Goffette, Michel Butor, Francis Ponge) mais aussi en prose (Marguerite Duras, Samuel Beckett). La relation entre le cinéma et le texte donne lieu à des études portant sur Bernanos / Bresson, Duras, Beckett, Jean-Philippe Toussaint, Jean-Daniel Pollet. La notion de dispositifs plastiques et de plasticité de l’image et du texte est actuellement au cœur de ses recherches.

M. Christophe REIG, Docteur en Littérature française (Paris III), enseigne à l’IUT de Perpignan (Narbonne). Codirige avec Christelle Reggiani et Hermes Salceda la revue Formules (numéro en cours « Texte/image : formes, trajectoires, frictions » [n° 15], Presses du Nouveau Monde, USA, New-Orleans, LOUI) et des Cahiers Raymond Roussel (Minard). A publié une monographie sur Jacques Roubaud, Mimer, Miner, Rimer : le cycle romanesque de Jacques Roubaud - préface de Bernard Magné, New-York/Amsterdam, Rodopi, coll. « Faux-Titre » n° 275, 2006, ainsi que de nombreux articles sur les écrivains contemporains (Paul Fournel, Marcel Bénabou, Harry Mathews, mais aussi Christian Oster, Régis Jauffret…).

Mme Nathalie SOLOMON, Université de Perpignan. Balzac ou comment ne pas raconter une histoire, Artois presses universitaires, 2007 ; « De qui se moque-t-on ? Les Européens vus par les écrivains français du xixème siècle », dans Le Rire européen, dir. A. Chamayou et A. Duncan, PUP, 2009. « Paul de Kock : faut-il le prendre au sérieux ? », dans Lectures de Paul de Kock, EUD, coll.Écritures, Dijon, (sous presse) ;. « Le rôle structurant l’espace chez Balzac : le topos qui cache la forêt », actes du colloque « Topographies romanesques », Université du Québec à Montréal (UQAM), 4- 6 décembre 2008. (sous presse)

Mme Cécile YAPAUDJAN, est agrégée de lettres modernes et docteur en littérature française. Elle est enseignante à l’Université d’Orléans (IUFM). Elle a publié Écriture, deuil et mélancolie – Les derniers textes de Samuel Beckett, Robert Pinget et Claude Simon, éditions Classiques-Garnier, coll. « Littérature des xxe et xxie siècles », 2010 ; « La Mise en scène de la parole dans Oh les beaux jours de Samuel Beckett », in Méthode, n° 16, Agrégations de Lettres, 2009, Valongues éd., nov. 2009 ; « Pour une éthique de la formule dans les carnets de Robert Pinget », Colloque international « Robert Pinget contemporain », les 16 et 17 octobre 2009, Universités Paris 7-Diderot et Paris 8-Vincennes-Saint-Denis (à paraître)

© Presses universitaires de Perpignan, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search