Version classiqueVersion mobile

L’invention d’une Méditerranée

 | 
Marie-Hélène Solère-Sangla

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En Roussillon, l’élaboration progressive d’une culture régionale implique la subordination du champ artistique et patrimonial à l’idée de nation et à la reconnaissance d’une singularité. Afin d’en dégager les mécanismes et les contenus, nous avons pris le parti dans cette étude, d’un temps long pour démontrer l’enracinement d’une réflexion et d’une politique de mémoire participant à la construction d’une identité culturelle. D’autre part, ce choix méthodologique a permis de montrer la continuité de l’idée de méditerranéisme entre le temps de sa construction, depuis le saint-simonisme, jusqu’à sa mise en lumière par la création moderne.

UNE IDENTITÉ CULTURELLE CONSTRUITE SUR UN TEMPS LONG

La conscience d’une singularité roussillonnaise est née d’un mouvement culturel qui s’est construit à partir des schémas nationaux qui ont imposé dès le début du XIXe siècle, le principe des inventaires du patrimoine de la France et l’écriture de son histoire. Si les sociétés savantes entreprennent ce...

© Presses universitaires de Perpignan, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search