Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’invention d’une Méditerranée

 | 
Marie-Hélène Solère-Sangla

Identité et création (1880-1935)

Identité et création (1880-1935)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Entre 1880 et 1935, les acteurs de la vie culturelle en Roussillon composent avec les mouvements artistiques et culturels catalans et avec les mouvements régionalistes du midi de la France.

En Catalogne, depuis les années 1830, la Renaixança littéraire entretient un sentiment particulariste vis-à-vis de l’Espagne, et autour de 1880, les Roussillonnais prennent modèle sur ce mouvement dont il adopte le nom, pour élever le catalan parlé en Roussillon au rang d’une langue littéraire. Or, au début du XXe siècle, le mouvement régionaliste en France engage les régions à valoriser sous différentes formes, leur identité culturelle qu’elles seraient en train de perdre. Le Roussillon, qui n’échappe pas à ce contexte, est situé à la convergence de ces deux phénomènes. Le mouvement de renaissance culturelle qui émerge à Perpignan trouve un moyen de se structurer à travers les revendications régionalistes. Elles valorisent au sein de l’espace français, la région en tant qu’entité culturelle en s’...

© Presses universitaires de Perpignan, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540