Versión clásicaVersión móvil

L’invention d’une Méditerranée

 | 
Marie-Hélène Solère-Sangla

Un siècle de réflexion et d'action autour du patrimoine (1789-1880)

I-2. La réappropriation du patrimoine 1832-1852

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Sous la monarchie de Juillet, dans le contexte favorable au travail de mémoire, les études sur le patrimoine monumental tendent à démontrer qu’il existe une spécificité culturelle justifiée par la position frontalière et marginale du Roussillon. Les actions d’abord diffuses du mouvement historique sont l’objet de contradictions diverses, mais elles sont fédérées progressivement par les sociétés savantes. Elles encouragent et légitiment le recours à l’histoire pour construire l’avenir et contribuer au développement régional. L’étude des monuments, repères fondamentaux de l’histoire, permet d’en cerner les contours aussi bien chronologiques que territoriaux en intégrant l’épineuse question de la frontière. Historiens et archéologues issus des milieux savants roussillonnais, relayés par les voyageurs romantiques, aboutissent à la conceptualisation d’une identité culturelle avec ses lois anciennes, sa langue spécifique, contributions indispensables pour forger l’idée de civilisation anc...

© Presses universitaires de Perpignan, 2016

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search