Version classiqueVersion mobile

Les campus universitaires

 | 
Catherine Compain-Gajac

En France

Luminy : la composition d’un campus

Ève Roy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Composer consiste à grouper selon un mode harmonique, afin d’en faire un tout homogène, des éléments disparates tant par leur fonction que par leurs dimensions et leur configuration1.

Image 100000000000018F000003E35924155C2CA586A3.jpg

L’histoire du campus de Luminy est avant tout celle d’un site d’exception, un terrain de près de 1 000 hectares ayant appartenu durant plusieurs générations à la famille de l’armateur Paul-Augustin-Marie Cyprien-Fabre. Situé au sud-est de la ville de Marseille, dans le 9e arrondissement, ce terrain est enclavé entre le Mont Rouvière au nord, les calanques de Sormiou, Morgiou et Sugiton au sud et le Mont Puget à l’est, situation difficile d’accès qui contribua par ailleurs à le tenir à distance de l’étalement urbain durant le XXe siècle.

Bien que l’acte de cession du terrain de 980 hectares à la société « Le Mirador » remonte à 1935, Cyprien-Fabre demeura usufruitier du domaine et de sa propriété dénommée « le château » jusqu’à sa mort en 1955. La société « Le Mirador » l’avait alors déjà revendu depuis 1...

© Presses universitaires de Perpignan, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search