Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les campus universitaires

 | 
Catherine Compain-Gajac

En France

Le domaine universitaire de Bordeaux 1930-1967

L’invention d’un urbanisme et d’une architecture au service d’un enseignement universitaire de masse

Gilles Ragot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après la Seconde Guerre mondiale, les enjeux de la construction d’universités, comme ceux du logement, sont prioritairement quantitatifs. De 1950 à 2011, le nombre d’étudiants de l’enseignement supérieur passe de 135 000 à 2 347 700 soit une augmentation de 1639 %, quand, dans le même temps, la population française augmente de 56,3 %. Confrontées aux nouveaux défis d’un enseignement de masse, la majorité des universités existantes quittent le centre-ville pour la périphérie. Ces nouvelles constructions n’échappent pas à la logique de la normalisation et à une certaine forme de banalisation de l’image architecturale de l’université attachée jusque-là, à Bordeaux comme ailleurs, au modèle palatial. Recteurs, doyens, enseignants, politiques, architectes et urbanistes sont à la recherche de nouvelles références urbaines et formelles, non sans débats ni réticences. Inauguré en 1967, le Domaine universitaire de Bordeaux, que l’on ne qualifie pas encore de campus, illustre ce changement d’...

© Presses universitaires de Perpignan, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540