Version classiqueVersion mobile

Pratiques du hasard

 | 
Jonathan Pollock

Notices sur les auteurs

Texte intégral

1Laurent Bernabé, enseignant à l’Université de Perpignan et gendarme réserviste, prépare une thèse sur George Bataille et Pier Paolo Pasolini.

2Sophie Chiari, maître de conférences en littérature anglaise à l‘Université de Provence, est l’auteur de L‘image du labyrinthe à la Renaissance. Détours et arabesques au temps de Shakespeare (Paris : Champion, 2010) et Renaissance Tales of Desire (une édition de trois textes ovidiens des années 1560, établis, introduits et annotés, Newcastle : Cambridge Scholars Publishing, 2010).

3Daniel Correa Felix De Campos est Docteur d’État ès Lettres et Sciences Humaines de Paris X-Nanterre-La Défense, France, et de l’Universidade Federal de Santa Catarina, Brésil. Il est professeur de littérature et langue française à l’Universidade Federal de Santa Catarina et professeur de méthodologie à l’ASSESC, Faculdades Integradas.

4Patrícia de Moraes Lima est Docteur en Éducation, Universidade Federal do Rio Grande do Sul, Brésil. Psychologue et professeur à l’Universidade Federal de Santa Catarina, elle est membre du Núcleo Vida e Cuidado, CED/UFSC.

5Camille Dumoulié est professeur de littérature comparée à l’Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense et directeur du Centre de recherches « Littérature et Poétique comparées ». Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les rapports qui unissent littérature et philosophie, dont Nietzsche et Artaud. Pour une éthique de la cruauté (Paris : PUF, 1992), Le désir (Paris : Armand Colin, 1999) et Littérature et philosophie. Le gai savoir de la littérature (Paris : Armand Colin, 2002).

6Maria Cristina Franco Ferraz est Professeur Titulaire de Théorie de la Communication de l’Université Fédérale Fluminense depuis 1994. Parmi ses publications : Nietzsche, le bouffon des dieux (Rio de Janeiro : Relume Dumará, 1994 et Paris : Harmattan, 1998), Platão : as artimanhas do fingimento (Platon : les astuces de la feinte ; Rio de Janeiro : Relume Dumará, 1999) ; Nove variações sobre temas nietzschianos (Neuf variations sur des thèmes nietzschéens ; Rio de Janeiro : Relume Dumará, 2002).

7Alain Gigandet est maître de conférences en Histoire de la philosophie ancienne à l’Université de Paris 12-Val-de-Marne. Il est auteur de Fama deum. Lucrèce est les raisons du mythe (Vrin, 1998), Lucrèce. Atomes, mouvement. Physique et éthique (PUF, 2001). Il a dirigé le volume collectif Lire Épicure et les épicuriens (PUF, 2007).

8Didier Girard est professeur de littérature anglo-américaine à l’université de Haute Alsace. Essayiste et traducteur, il a consacré plusieurs études à William Beckford, William Burroughs et Salvador Dalí. Il est coordinateur général du programme Erasmus Mundus Joint Doctorate « Cultural Studies in Literary Interzones ».

9Claudia Kozak est professeur de littérature et de communication à l’Université de Buenos Aires et à l’Université Nationale d’Entre Rios, Parana, Argentina. Parmi ses publications : Deslindes. Ensayos sobre la literatura y sus límites en el siglo XX (Beatriz Viterbo Editora, 2006) ; Contra la pared. Sobre graffitis, pintadas y otras intervenciones urbanas (Libros del Rojas, 2004) ; Las paredes limpias no dicen nada (Libros del Quirquincho, 1991) ; Rock en letras (Libros del Quirquincho, 1990).

10François Laroque est professeur de littérature et de théâtre de la Renaissance à l’Université Paris III-Sorbonne Nouvelle. Il est l’auteur de Shakespeare’s Festive World (Cambridge University Press, 1991) et de Court, Crowd and Playhouse (Thames & Hudson, 1995). Il a récemment contribué à l’anthologie du théâtre élisabéthain et jacobéen, proposant 31 pièces nouvellement traduites et éditées (Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 2009).

11Jonathan Pollock est professeur de littérature anglo-américaine à l’Université de Perpignan et directeur du groupe de recherche interdisciplinaire en lettres et sciences humaines VECT-Mare Nostrum (EA 2983). Il est l’auteur de Qu’est-ce que l’humour ? (Klincksieck, 2001), Le Moine (de Lewis) d’Antonin Artaud (Gallimard, 2002), Le Rire du Mômo. Antonin Artaud et la littérature anglo-américaine (Kimé, 2002) et Déclinaisons. Le naturalisme poétique de Lucrèce à Lacan (Hermann, 2010).

12Suely Rolnik est professeur à l’Université Catholique de São Paulo et au MaCBa, Barcelone. Elle est également psychoanalyste, commissaire d’expositions, critique culturelle et écrivaine.

13Alessandro Rossi prépare un doctorat en histoire de l’art à l’Università degli Studi di Bergamo et à l’Université de Perpignan Via Domitia dans le cadre de l’Erasmus Mundus Joint Doctorate Cultural Studies in Literary Interzones. Sa thèse s’intitule Fantasmi, Angeli e Ninfe. Tracce per un percorso storico-antropologico nella pittura nord italiana fra XVI e XVIII secolo.

14Fredrika Spindler est professeur de philosophie à l’Université de Södertörn, Suède. Traductrice de Derrida, Deleuze et Foucault, elle a publié : Kraft och Makt. Om Spinoza (Glänta produktion, Göteborg, 2009) ; Kropp och Kunskap. Om Nietzsche (Glänta Produktion, Göteborg, 2009) ; Estetik och Politik (éd., avec Cecilia Sjöholm, Glänta Produktion, 2008) ; Gilles Deleuze (éd., Glänta and Aiolos, 2004).

15Arnaud Villani enseigne la philosophie en Khâgne au Lycée Masséna de Nice. Il est auteur de Kafka et l’ouverture de l’existant, 1984 ; La Guêpe et l’orchidée. Essai sur Gilles Deleuze, Paris : Belin, 1999 ; Le Vocabulaire de Gilles Deleuze, Paris : Vrin, 2003 ; Petites méditations métaphysiques sur la vie et la mort, Paris : Hermann, 2008 ; Court traité du rien, Paris : Hermann, 2008.

© Presses universitaires de Perpignan, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search