Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Comprendre la taille de la pierre au Paléolithique

 | 
Henri Baills
, 
Mario Dini

Préface

Mario Dini

Texte intégral

1L’idée de ce travail est née à la fin 2006 quand, à l’issue du stage « La Pierre Taillée Préhistorique et Expérimentation » coordonné par P. J. Texier auquel j’avais participé, j’entrepris de transcrire et structurer mes notes.

2Cette formation était destinée à de jeunes chercheurs de nationalités différentes, étudiants déjà initiés à la discipline. Je me suis alors rendu compte que les nombreuses informations acquises, tant théoriques que pratiques, auraient été utiles à ceux qui, sans être spécialistes, décident d’entreprendre le même cursus d’étude que moi.

3Mon intention fut ainsi de combler une lacune au sein de la littérature spécialisée italienne. Alors que, depuis de nombreuses années, des travaux existent sur les systèmes techniques des divers complexes paléolithiques en France, au Royaume-Uni et aux Etats Unis, il manquait en Italie une publication synthétisant les principales méthodes et stratégies de taille.

4Ce livre s’articule autour de quatorze chapitres qui structurent les informations en diachronie alternant des descriptions des méthodes et techniques utilisées pour la formation des principaux outils en pierre et des informations historiques volontairement réduites à l’essentiel. Ce dispositif a pour but de ne pas perdre de vue l’objectif premier qui était de réaliser un manuel de technologie lithique.

5Cette production n’a pas la prétention de se substituer aux manuels existants mais elle se veut une aide pour tous ceux qui abordent cette discipline. Enfin la riche bibliographie qui clôt ce travail est une invitation à approfondir les diverses thématiques traitées.

6Pise 2010

7« L’outil imaginé par l’homme constituera, dans un premier temps, ce prolongement de la main indispensable à sa survie. Mais peu à peu cet outil lui permettra de confectionner toute une série d’outils manufacturés indispensables à sa vie tant quotidienne que spirituelle. La technologie ira constamment en s’améliorant, permettant même de transformer le milieu naturel. Les objets manufacturés et les constructions de toutes sortes sont réalisés à l’aide de ces outils, dont certaines traditions d’élaboration permettront dès lors de discerner des groupes humains. L’outil est un objet qui peut se transmettre de génération en génération, avec toute la série des gestes que supposent sa fabrication et son utilisation : l’outil fait donc partie intégrante de la culture humaine ».

Gérard Onoratini

Aux origines de l’outil. Les premiers chasseurs préhistoriques de Tourette-Levens. 2004.

© Presses universitaires de Perpignan, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540