Version classiqueVersion mobile

Rôles, statuts et représentations des femmes

 | 
Christophe Juhel

L’affaire Johana. Epouse battue et devenue folle, réfugiée chez ses parents, Perpignan 1450

Aymat Catafau et Claude Denjean

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À Perpignan, le 25 juin 1450, Johana Descamps, épouse Vesia, s’enfuit du domicile de sa belle-famille où elle vivait depuis six ans avec son époux Berenguer. Elle y abandonne ses deux fillettes, Constança et Johana. Battue par son mari avec la complicité de son beau-père, Johana revient chez ses parents. Son père, Symeon Descamps, est un notaire influent de la ville. La famille de Johana forme bloc autour d’elle. Symeon et Justa, ses parents, la recueillent, font reconnaître la démence de Johana, rendue folle par les mauvais traitements qu’elle a subis. Ils engagent une procédure contre la famille Vesia pour récupérer une partie de sa dot1. Grâce à l’acharnement des Descamps et à leur connaissance du droit, cette affaire est sortie de l’obscurité de l’intime, a laissé des traces qui nous permettent de reconstituer le conflit où s’opposèrent deux familles entières, puisque la propre sœur de Johana avait, le même jour qu’elle, épousé Francesc Vesia, le frère de Berenguer, époux tortio...

© Presses universitaires de Perpignan, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search