Versión clásicaVersión móvil

Imaginaire et pensée

 | 
Olivier Rimbault

I - Nicolas de Cues (1401-1464) : une pensée de type unitaire ou « mystique »

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Image

Nicolas de Cues, détail du Triptyque de la chapelle du St Nikolaus-Hospital, Kues Allemagne.
(Photo : Erich Gutberlet/© St. Nicholas Hôpital/Cusanusstift, Bernkastel-Kues)

Image

Maître anonyme « de Cologne » (« Meister des Marienlebens ». Triptyque de la chapelle du St Nikolaus-Hospital, à Kues en Allemagne (entre 1460 et 1485 environ). Dans le bas du panneau central, à genoux, Nicolas de Cues et son frère Johann. (Photo : Erich Gutberlet/© St. Nicholas Hôpital/Cusanusstift, Bernkastel-Kues)

1. Nicolas de Cues (ou Cuse)

1.1. Ce religieux allemand, qui n’écrivit qu’en latin (pour des raisons sur lesquelles nous reviendrons), est né à Cues (Cusa en latin) près de Trèves en 1401, et il mourut en Italie en 1464, quelques jours avant Pie II, qu’il s’apprêtait à rejoindre1. Il avait d’ailleurs fait une partie de ses études en Italie (à Padoue, de 1417 à 1423), quand y fleurissaient déjà les nouveaux courants de la science et de l’humanisme, mais il fut formé aussi à Deventer, chez les Frères de la ...

© Presses universitaires de Perpignan, 2016

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search