Version classiqueVersion mobile

La ville et le plat pays

 | 
Marie-Claude Marandet

…À l’Époque moderne

Le genêt, plante textile du Lodévois aux XVIIe et XVIIIe siècles : un marqueur des relations ville-campagne ?

Sylvain Olivier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Aux XVIIIe et XIXe siècles, les écrits des savants, agronomes et techniciens, ainsi que ceux des administrateurs, présentent l’exploitation du genêt d’Espagne, en Lodévois, comme une activité strictement locale, artisanale et vouée à l’autoconsommation familiale de fibres textiles1. Des recherches en archives confirment cet état de fait2 : le Spartium junceum Linné est un arbrisseau faisant l’objet d’un entretien voire de véritables façons culturales de la part des paysans du piémont du Massif central, dans un « plat pays » – c’est-à-dire un espace rural – en réalité assez vallonné, le long de la rivière Lergue et de ses affluents. Ce sont les ruraux qui récoltent les tiges de la plante en été, afin de satisfaire leurs propres besoins en toile de maison. Le rouissage des rameaux se fait ensuite au bord des cours d’eau, avant le filage et le tissage pratiqués dans les villages, hameaux et fermes isolées. Le genêt « textile » relève donc de problématiques rurales, et même spécifiqueme...

Auteur

Maître de conférences en histoire moderne, Université de Nimes, EA 7352-Détection, évaluation, gestion des risques chroniques et émergents (CHROME)

© Presses universitaires de Perpignan, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search