Version classiqueVersion mobile

La ville et le plat pays

 | 
Marie-Claude Marandet

…À l’Époque moderne

Enclavement et espace matrimonial. Le cas de deux villes de haute Provence aux situations tranchées (1660-1789)

Éric Fabre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On sait que la ville dépend pour beaucoup de son plat pays qui lui fournit, entre autres, biens alimentaires, argent de la rente et matières premières de l’industrie1. On sait aussi que cette ville est mortifère : elle maintient sa démographie par les apports de ruraux qui viennent y trouver du travail2. En situation de piémont, ces déplacements sont orientés par la pente, qui fait glisser les individus de la montagne à la plaine. La haute Provence ne saurait faire exception à ce schéma classique. Mais un autre facteur apparaît ici, qui doit jouer sur l’ampleur de l’aire de recrutement des hommes et des femmes : le cloisonnement géographique3. C’est l’objet de cette communication que d’en tester les effets4.

Pour cela, sont choisies deux villes comparables situées de part et d’autre de l’accident géologique majeur qu’est la faille de la Durance. La partie située à l’est de cet axe est la plus cloisonnée : c’est là, au débouché de plusieurs verrous géologiques, que se situe la ville d...

© Presses universitaires de Perpignan, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search