Version classiqueVersion mobile

La ville et le plat pays

 | 
Marie-Claude Marandet

Du Moyen Âge…

Les investissements des notaires dans les campagnes (Perpignan, XVe siècle)

Élodie Capet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’argent consacré par de nombreux bourgeois, marchands, pareurs et notaires perpignanais à l’achat de terres dans tout le comté du Roussillon, démontre un réel intérêt des citadins pour la campagne environnante, intérêt qui dépasse largement le simple placement foncier. Tous n’ont pas, toutefois, ni la même puissance d’investissement, ni les mêmes intérêts et ne profitent pas de réseaux identiques.

Les études sur les investissements urbains dans le plat pays accordent généralement peu d’importance aux notaires. Ils ont pourtant laissé des inventaires et des actes de vente, comme les clients pour lesquels ils ont travaillé. Personnes importantes de la communauté urbaine, ils sont au centre des passations de biens de toute nature, meubles et immeubles, et sont pourtant souvent réduits à leur seule fonction d’enregistreurs d’actes. On en oublie qu’ils sont également des notables qui souhaitent placer leur argent. Les notaires, parce que leur clientèle n’est pas seulement locale et qu’el...

Auteur

Doctorante, Université Paris 8, chercheur associé EA 1571-Histoire des pouvoirs, savoirs et sociétés

© Presses universitaires de Perpignan, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search