Versión clásicaVersión móvil

Réalités et représentations de la violence en postcolonies

 | 
Victorien Lavou Zoungbo
, 
Jean-Godefroy Bidima

III. Violences : entre éthiques et justices

De l’esprit managérial à « l’économie de l’attention » : vers une violence du « psychopouvoir » en postcolonie

Jean Godefroy Bidima

In Memoriam Jean Fomo, Joséphine Ndzengue, Marguerite Noah-Mvé et Marie Monique Bela Bidima
À Patricia Bleton et à Solange Houngbo-Tchoungui

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Notre début de ce XXIe siècle – avec la montée des commémorations des trois types de mémoires dont parle Ricœur : mémoire empêchée, mémoire obligée et mémoire manipulée1 – est encore traumatisé par les divers génocides du XXe siècle. Et quand on parle de mémoires, il se glisse toujours en creux des questions liées non seulement aux réparations et à la reconnaissance, mais aussi à la violence et ses déclinaisons. Mais, quel pieux alibi, quelle urgence historique, quelle ruse des pratiques humaines, quelles justifications éthiques, juridiques et anthropologiques pourrait-on encore donner pour expliquer et/ou appréhender ce phénomène – usé jusqu’à la corde par les herméneutes – autour duquel les religieux, les politiques, les universitaires et les intellectuels s’épuisent soit à l’expliquer soit à le conjurer ? Violence ? Le mot est faussement simple et les problèmes qu’il draine multiples. Comme un nourrisson prématuré et malade, le maniement de ce concept exige de la délicatesse car,...

Autor

Ancien Directeur de Programme au Collège International de Philosophie de Paris et Professeur Titulaire de Chaire à Tulane University, New Orléans (Chaire Yvonne Arnoult en études françaises). Ses recherches et publications portent sur la philosophie continentale du XXe siècle (l’École de Francfort), l’éthique médicale, l’esthétique, et l’anthropologie du droit. En plus de nombreux articles, il a publié : L’art Négro-africain. Paris : Presses Universitaires de France, 1997. Que sais-je ? ; n° 3226, La palabre : une juridiction de la parole, Paris : Éditions Michalon, 1997. La philosophie négro-africaine. Paris : Presses Universitaires de France, 1995. Que sais-je ? ; n° 2985, Théorie critique et modernité négro-africaine : de l’École de Francfort à la « Docta spes africana ». Paris : Publications de la Sorbonne, 1993, Philosophie africaine : Traversées des Expériences (Éd.), Special Issue, Rue Descartes, n° 36, Collège International de Philosophie de Paris, Pressses Universitaires de France, 2002, Law and Public sphere in Africa. La Palabre and Other Writings, Translated and edited by Laura Hengehold, Indiana University Press, Bloomington, 2014

© Presses universitaires de Perpignan, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search