Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Réalités et représentations de la violence en postcolonies

 | 
Victorien Lavou Zoungbo
, 
Jean-Godefroy Bidima

III. Violences : entre éthiques et justices

Écrire sous le signe de l’ambiguïté et de la compassion : la poétique transculturelle chez Emmanuel Dongala

Suzanne Crosta

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

... et si la littérature doit à la vie son contenu, la vie doit à la littérature sa survie.
Charles Du Bos, Qu’est-ce que la littérature

À la fois expression concrète et lumière vive, roche écrite et parole de nuit, la littérature opère ses mises en forme dans une variété de situations et, d’un même élan, elle joue dans un prisme aux couleurs chatoyantes qu’on appelle l’esthétique. Née dans le singulier, elle traduit finalement l’universel, dans lequel elle distingue inlassablement « les rayons et les ombres », suivant un titre de Victor Hugo. Elle est une marche résolue, ardue ou fantaisiste, sur la terre accidentée et sous la voûte des cieux. La littérature africaine a cette allure, elle possède un pouvoir dont elle use avec énergie et sagesse, consciente toujours d’opérer dans un contexte de rahba obligé, nécessaire lutte pour retrouver son âme que des siècles ont voulu étouffer. Déjà, des éclairs de liberté puissants ont annoncé le véritable envol des hérauts de l’âme populaire ex...

Auteur

Professeure et spécialiste des littératures africaines et caribéennes à l’Université McMaster-Canada. Ses recherches portent sur la théorie et l’étude des genres, la critique littéraire africaine et antillaise, l’éthique et l’esthétique rattachées aux mouvances identitaires dans les littératures francophones contemporaines. Membre de l’Institut de la globalisation, elle fut Doyenne de la Faculté des Humanités. Elle est l’auteure de Récits d’enfance antillaise (GRELCA, 1998), de Marronnage créateur : dynamique textuelle chez Édouard Glissant (GRELCA, 1991). Elle a dirigé deux ouvrages collectifs, Récits de vie de l’Afrique et des Antilles (GRELCA, 1998) et Perspectives théoriques sur les littératures africaines (en collaboration avec R. A. Miller et G. Nne Onyeoziri, Toronto, 1989). Elle a contribué à de nombreux ouvrages collectifs sur les littératures de l’Afrique et des Antilles : Francophone Studies : Discourse and Identity (Elm Publications, 2000), An Introduction to Caribbean Francophone Writing (Berg, 1999), L’Identitaire et le littéraire dans les Amériques (Nota Bene 1999), Escrituras Hibridas. Estudos de literatura comparada interamericana (Editora da Universidade federal do Rio Grande do Sul/UFRGS, 1998), Elles écrivent des Antilles (L’Harmattan, 1996). En outre, elle a collaboré à des dictionnaires et à des revues littéraires, Callaloo, Présence francophone, Review in Feminist Research/Documentation sur la recherche féministe Tangence, Université of Toronto Quarterly, entre autres

© Presses universitaires de Perpignan, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540