Version classiqueVersion mobile

Réalités et représentations de la violence en postcolonies

 | 
Victorien Lavou Zoungbo
, 
Jean-Godefroy Bidima

II. Ruses et pratiques de la violence politique

Africa... I mean, Haiti. The founding violence of haitian revolution and its lessons

Souleymane Bachir Diagne

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

In 2004, with the date of the anniversary of the Haitian Revolution approaching, the Senegalese philosopher Amady Aly Dieng was asked by Sud Quotidien, a local newspaper, to write an article on the meaning of such an anniversary. “De la perle des Antilles à l’île miserable” – “from the pearl of the Caribbean to the wretched island” – was the title he eventually chose for his paper. Amady Aly Dieng is a representative of the generation of the African students who, in the early 50’s lived and wrote for the liberation of the African continent from colonialism; their organization, the Fédération des Étudiants d’Afrique Noire en France (Federation of Students from Black Africa in France) or FEANF, has played a key role in giving shape to the anti-colonial ethos of the post world War II African intellectuals. One significant memory Amady Aly Dieng had to share in his article was that of a lecture given in 1954 in Dakar, by Amadou Mactar Mbow, who was later to become a renowned Historian a...

Auteur

Ancien élève de l’École Normale Supérieure de la Rue d’Ulm, agrégé de Philosophie, Professeur de philosophie à l’Université Columbia, New York. Ses recherches portent sur la logique et les mathématiques dans la philosophie anglo-saxonne, les philosophies africaines, les rapports entre l’Islam et la rationalité, et les problèmes de traduction. Il a publié de nombreux livres, parmi lesquels Bergson postcolonial – L’élan vital dans la pensée de Léopold Sédar Senghor et de Mohamed Iqbal (CNRS Éditions, 2011) ; Comment philosopher en islam ? (Éditions du Panama, 2008, 2e éd. Éditions Phoenix, 2010) ; Léopold Sédar Senghor : L’art africain comme philosophie (Riveneuve Éditions, 2007) ; 100 mots pour dire l’Islam (Éditions Maisonneuve et Larose, 2002) ; Reconstruire le sens. Textes et enjeux de prospectives africaines (Éditions Codesria, 2001) ; Islam et société ouverte : la fidélité et le mouvement dans la philosophie d’Iqbal (Éditions Maisonneuve et Larose, 2001) ; Logique pour philosophes (Éditions NEAS, 1991), et Boole, 1815-1864 – L’oiseau de nuit en plein jour (Éditions Belin, 1989)

© Presses universitaires de Perpignan, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search