Version classiqueVersion mobile

L’Espagne et la France à l’époque de la Révolution française (1793-1807)

 | 
Jean Sagnes

Première partie. La guerre franco-espagnole de 1793-1794 : les armées

Une armée oubliée : l’armée des Pyrénées-Orientales (1793-1795)

Michel Cadé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

De toutes les années de la Révolution l’année des Pyrénées Orientales est la plus oubliée. Celle qui fut la mal aimée de la Convention, parce que le théâtre d’opération des Pyrénées semblait à la grande assemblée d’autant plus secondaire qu’elle partageait le solide mépris des militaires français pour les capacités offensives de l’armée espagnole, n’a guère attiré les historiens du XXe siècle. Il est vrai que l’histoire militaire est parfois victime du discrédit qui s’attache, à tort, sans doute, à l’histoire-bataille et que, s’agissant de l’armée des Pyrénées-Orientales, s’y ajoute une méconnaissance de l’importance pour la suite des événements des hommes qui y combattirent.

Si ses premiers généraux en chef, guillotinés pour deux d’entre eux, manifestement peu capables pour quelques autres, ce qui n’empêche pas le nom de Barbentane de figurer sous l’Arc de Triomphe, n’ont guère marqué l’histoire militaire, la belle figure de Dugommier qui mourut au combat après avoir volé sur les ai...

© Presses universitaires de Perpignan, 1993

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search