Version classiqueVersion mobile

Réalités et représentations de la violence en postcolonies

 | 
Victorien Lavou Zoungbo
, 
Jean-Godefroy Bidima

II. Ruses et pratiques de la violence politique

Résistance à la violence (Foucault) et capabilité (Sen), le cas limite des enfants « dits sorciers » de Kinshasa

Mylène Botbol-Baum

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Je voudrais suggérer une autre manière d’avancer vers une nouvelle économie des relations de pouvoir... qui implique davantage de rapports entre la théorie et la pratique. Ce mode consiste à prendre les formes de résistances aux différents types de pouvoir comme point de départ... Ce sont des luttes transversales qui ne se limitent pas à un pays particulier... On se soulève, on résiste c’est un fait et c’est par là que la subjectivité s’introduit dans l’histoire.1
M. Foucault

Mon propos sera à la fois théorique et pratique lui aussi, il dépasse les frontières de l’occident et vise le discours des enfants sorciers en termes de résistance et de désaliénation avec pour finalité concrète, la dés-aliénation de la rumeur de sorcellerie qui vient masquer la peur du Sida et la violence infligée par cette peur. Pour sortir de cette double aliénation comment rendre ces enfants capables et la capacité de choisir ou pas de participer à des protocoles de recherche par une démarche d’autonomisation...

Auteur

Professeure de Philosophie et de Bioéthique à l’Université Catholique de Louvain-Belgique. Membre des conseils scientifiques de plusieurs revues, notamment JERHE (Journal of Empirical Research on Human Research Ethics), elle est spécialiste de Lévinas et Hannah Arendt. Ses enseignements et recherches en bioéthique portent sur le droit de la reproduction, le début de vie, les cellules souches ainsi que les relations entre la santé et le développement. Elle est l’auteur Des embryons et des hommes (avec Henri Atlan) PUF 2007, Bioéthique dans les pays du sud, Paris, L’Harmattan, 2006 ; avec Louis Carré et Axel Honneth : De la reconnaissance à la liberté, éd. Le Bord de l’Eau 2014 ; avec Marie Roviello Arrachement et évasion : Lévinas et Arendt face à l’histoire, Paris, Vrin 2013

© Presses universitaires de Perpignan, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search