Version classiqueVersion mobile

La profusion et l’unité

 | 
Anne-Lise Blanc
, 
Anne Chamayou
, 
Mireille Courrént
, 
et al.

Souvenirs

Hommage

Margareta Gyurcsik

Texte intégral

1Habiter un appartement dans une résidence universitaire située sur une colline d’où l’on aperçoit au loin le Canigou et en bas, en ville, le Palais des rois de Majorque.

2Aller à la faculté en traversant une vigne et une oliveraie.

3Enseigner dans le département dirigé par Françoise et avoir comme collègues Nathalie, Anne, Mireille, Paul...

4Passer des longues heures inoubliables à discuter avec Françoise et Hervé chez eux, à Baixas, dans leur magnifique bibliothèque.

5Prendre place, à côté de Françoise dans sa voiture, pour découvrir le merveilleux pays catalan.

6Me sentir chez moi, à des milliers de kilomètres de ma maison.

7Tout cela a rendu magique l’année que j’avais passée comme professeur invité à l’Université de Perpignan.

8Accueillir Françoise à Timisoara.

9Ecouter ses conférences, découvrir avec elle des aspects inédits d’œuvres bien connues ou nous laisser conduire dans le monde peu connu chez nous d’un de ses auteurs fétiches, Joe Bousquet.

10La voir débattre avec nos étudiants des thèmes littéraires ou des problèmes de la vie estudiantine.

11Admirer son érudition, son intelligence, sa vivacité.

12Tisser avec elle des liens professionnels et humains durables, fondés sur le partage de valeurs communes.

13Tout cela fait que l’hommage qui lui est rendu par ses collègues et amis soit aussi le nôtre, ses collègues et amis lointains mais si proches.

© Presses universitaires de Perpignan, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search