Version classiqueVersion mobile

Questions de santé sur les bords de la Méditerranée

 | 
Gilbert Larguier

Les chemins détournés de la restructuration hospitalière en Roussillon (fin XVIIe-début XVIIIe siècle)

Caroline Perche

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’histoire française de l’équipement hospitalier commence dès le Ve-VIe siècle, impulsée par l’Église pour répondre aux préceptes en faveur de la charité qui commandent de secourir et d’accueillir les membres souffrants du Christ. L’hospitalité naît d’initiatives prises par quelques évêques qualifiés de « pères des pauvres » pour devenir au fil des siècles le remède premier aux péchés. Comme le dit saint Luc, il importe en effet d’obtenir une rédemption afin d’échapper aux foudres de l’enfer et, à partir du XIIe siècle, à l’incertitude du Purgatoire. Les constructions s’élèvent, très souvent décidées et financées par des seigneurs ou des ordres religieux et, peu à peu, chaque ville offre une structure d’accueil aux pauvres malades. Elles sont alors le plus souvent propriété du pouvoir seigneurial, mais rapidement l’émergence des autorités municipales aspirant à l’autonomie décisionnelle sur l’espace urbain et la naissance d’intérêts collectifs contrarient cette appartenance. Leur pa...

© Presses universitaires de Perpignan, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search