Version classiqueVersion mobile

Questions de santé sur les bords de la Méditerranée

 | 
Gilbert Larguier

Table des matières

Gilbert Larguier

Avant-Propos

Christophe Juhel

Hygiène et propreté des rues à Perpignan au XVIIIe siècle

I. Les actions attendues d’un bon citadin
A. L’implication dans le nettoyage de la ville
B. Aménager ses propriétés
II. Les comportements souhaités d’un bon citadin
A. Les jets interdits
B. L’eau à préserver
C. Les animaux à enfermer
Conclusion
Caroline Perche

Les chemins détournés de la restructuration hospitalière en Roussillon (fin XVIIe-début XVIIIe siècle)

I. De la ponction financière à la concentration hospitalière roussillonnaise à la fin du XVIIe siècle
A. La procédure juridique « d’extorsion de fonds » des petits hôpitaux du Roussillon
B. Une procédure d’« extorsion » restructurante
II. Conciliation statutaire locale et conflit de préséance : vers l’éclaircissement administratif de l’hôpital de Perpignan au XVIIIe siècle
A. Conciliation tacite et affirmation des autorités locales sur l’administration de l’hôpital de Perpignan
B. Un bureau « sur mesure »
Jahiel Ruffier-Méray

L’hôpital royal des forçats à marseille aux XVIIe et XVIIIe siècles

I. La condamnation aux galères et l’alibi de la charité universelle
A. Les droits de l’État sur le corps des forçats
B. Les devoirs de l’État sur l’âme des forçats
II. La préservation des galériens et les réalités du système hospitalier
A. Une création nécessaire
B. Une création insuffisante
Gilbert Larguier

Hôpitaux et assistance à Narbonne, XVIe-XVIIIe siècle

I. Une phase municipale originale, XVe-début du XVIIe siècle
A. L’assistance durant la période médiévale, XIe-XVe siècle
B. La municipalisation de l’assistance
C. Fonctions et gestion de l’assistance
D. Une succession sans précédent d’épidémies de peste
II. Vers les structures classiques de l’assistance et de l’hôpital
A. La peste et la création de l’aumône générale
B. De L’aumône générale à l’hôpital général
C. Au XVIIIe siècle : consolidation et augmentation des ressources
III. Les malades de l’hôpital au XVIIIe siècle
A. Une très forte augmentation des malades accueillis
B. Hommes et femmes à l’hôpital
C. Provenance des malades, mobilité et courants migratoires
Conclusion
François-Pierre Blanc

L’agrégation en 1768 d’un barbier-chirurgien à la faculté de médecine de Perpignan

I. De la barberie à la médecine : une carrière atypique
II. La qualité socio-juridique nécessaire à qui prétend devenir médecin
A. Les médecins
B. Les barbiers-chirurgiens
1. En France
2. À Perpignan
III. La capacité requise pour exercer la médecine
Delphine Sanchez

Présence et pratique de la médecine en Roussillon au XVIIIe siècle

I. L’implantation des médecins dans la province
A. Statut et condition des médecins
B. Répartition géographique des médecins dans la province
II. La santé, une question progressivement centrale pour les pouvoirs publics
A. Médecins, communautés d’habitants et abonnements
B. Médecins, pouvoir royal et encadrement de la profession
Anaïs Lewezyk-Janssen

Vers la mise en place d’une politique sanitaire d’État : les médecins correspondants de la Société royale de médecine en Haut-Languedoc (1773-1793)

I. La lutte contre les épidémies
A. Observer et renseigner
B. Prévenir et lutter : l’inoculation
II. La lutte contre le charlatanisme
A. Haro sur le charlatanisme
B. Contre le mesmérisme
C. Prémices d’une mutation des professions médicales
Patrick Fournier

La contribution des médecins languedociens à la genèse de la méthode médico-climatique au XVIIIe siècle : les exemples de Bouillet, Razoux et Barthez

I. Aspects du néo-hippocratisme
II. Climat et constitutions médicales
III. Des contributions à la nosologie
Jean-Christophe Sanchez

Les bains et eaux minérales de balaruc aux XVIIe et XVIIIe siècles : entre emprises institutionnelles et discours scientifiques

I. Les eaux et bains de Balaruc dans la décennie 1670
A. La demande de Colbert et l’emprise institutionnelle
B. Thermarum Belilucanensium
C. L’expertise académique
D. Usages médicaux
II. Le siècle des Lumières
A. Dire la science
B. Les infrastructures
C. L’emprise royale
Pierre Marty

L’anatomie à l’usage des artistes au XVIIIe siècle : l’exemple du peintre Jacques Gamelin (1738-1803) et de son nouveau recueil d’ostéologie et de myologie (Toulouse, 1779)

I. Écrire l’anatomie pour les artistes au XVIIIe siècle
II. Jacques Gamelin et le Nouveau Recueil d’ostéologie et de myologie
III. Le volume d’ostéologie
IV. Le volume de myologie
V. Une conception défaillante ?
Conclusion
Jean-Luc Antoniazzi

Culte des saints et guérisons en Roussillon aux XVIIe et XVIIIe siècles

I. Le recours à la Vierge Marie « mère de miséricorde »
1. L’ermitage de Notre Dame de Consolation à Collioure
2. La dévotion à Nostra Senyora dels desemparats : Notre Dame de la Miséricorde
3. En Conflent, l’ermitage de Notre Dame de Domanova
4. À Prades, Notre Dame de la Volta dite aussi Nostra Senyora de la Volta
5. Notre Dame de Font-Romeu dite aussi Madone de l’Invention
7. Les goigs en l’honneur de la Vierge
8. La statue en argent de l’Immaculée Conception de la famille Çagarriga
II. La foule des saints
III. La peste combattue par les saints
1. Saint Sébastien et saint Roch
2. Saints Côme et Damien
3. Saint Gaudérique
4. Saint François de Paule
Conclusion
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search