Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Héros voyageurs et constructions identitaires

 | 
Ghislaine Jay-Robert
, 
Cécile Jubier-Galinier

II. 1 Appropriations du héros voyageur dans les constructions identitaires sociales et politiques

Les héros voyageurs dans la poésie latine tardive : le « de raptu Helenae » de Dracontius

Amedeo Alessandro Raschieri

Résumé

Les héros voyageurs occupent une place importante dans la poésie latine tardive et, en particulier, dans l’œuvre de Dracontius, auteur qui vécut à Carthage dans la seconde moitié du Ve siècle sous le règne des Vandales d’Afrique. Dans le de raptu Helenae, le poète accorde une grande place aux différents moments du voyage par mer et montre une sensibilité poétique entre nouveauté et tradition littéraire, une singulière érudition mythologique, une diction poétique raffinée. Mais surtout, le Paris de Dracontius devient l’image littéraire des souverains Vandales qui sillonnent la mer à la recherche de richesses et de pouvoir.

Entrées d'index

Géographique :

Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La relation entre Dracontius et son contexte historique et culturel a été largement étudiée dans ses implications personnelles (expérience de l’incarcération), littéraires (accent sur la rhétorique et la loi) et idéologiques (rapport avec les dominateurs, renouveau des mythes et des genres littéraires anciens)1. Dans ce cadre complexe et souvent sujet à une polarisation entre des positions antithétiques2, il est préférable de réduire le champ de recherche à l’analyse d’un des poèmes dracontiens, le de raptu Helenae (Romul. 8), en reliant le récit littéraire et le thème, très important à l’époque du poète, de la navigation en Méditerranée.

Les Vandales, un peuple de voyageurs

À propos du contexte historique, il faut rappeler que les Vandales incarnent mieux que les autres tribus germaniques, l’idée du peuple voyageur3. Les premières informations que nous avons, situent leur installation aux Ier et IIe siècles après J.-C. en Europe centrale entre l’Oder et la Vistule. Au IVe siècle sous...

© Presses universitaires de Perpignan, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540