Version classiqueVersion mobile

Héros voyageurs et constructions identitaires

 | 
Ghislaine Jay-Robert
, 
Cécile Jubier-Galinier

II. 1 Appropriations du héros voyageur dans les constructions identitaires sociales et politiques

Images de héros voyageurs et constructions identitaires dans les cités d’Italie méridionale

Angela Pontrandolfo

Résumé

Cet article propose une synthèse sur le traitement iconographique de quelques grands thèmes mythologiques tels Bellérophon, l’expédition des Argonautes ou Europe dans les différents ateliers d’Italie méridionale à partir de la seconde moitié du Ve siècle. Soit les peintres vasculaires reprennent les schémas figuratifs bien attestés dans les productions grecques antérieures, mais introduisent de nouveaux éléments dans la composition de la scène, soit ils sélectionnent dans la geste des héros des épisodes peu attestés par ailleurs. Étroitement liées aux contextes de réception, ces images sont l’expression de valeurs et principes spécifiques de ces sociétés grecques ou indigènes et par là-même de leur identité. Elles mettent l’accent, selon les cas, sur la place originale des femmes, la volonté des élites de légitimer leur statut et l’acquisition de nouveaux territoires, ou encore sur leur désir de s’inscrire dans la filiation héroïque revendiquant ainsi leurs affinités ethniques avec les peuples asiatiques, phénicien en particulier.

Entrées d'index

Géographique :

Europe, Lucanie, Métaponte, Paestum

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au cours des cinquante dernières années de nombreuses études ont mis l’accent sur la compréhension des scènes mythologiques peintes sur les céramiques figurées produites dans les cités de la Grande Grèce au cours de la période comprise entre la seconde moitié du Ve et la fin du IVe siècle avant J.-C. L’analyse des schémas iconographiques adoptés pour représenter chaque thème, par rapport à ceux d’autres productions vasculaires plus anciennes et, dans certains cas, des monuments officiels, nous permet de saisir le sens que les sujets mythologiques ont pris à différents moments, à différents endroits de production, et, en particulier, leur fonction dans des contextes culturels différents1.

Un exemple est l’histoire de Bellérophon, qui, avec Cadmos et Persée, est l’un des héros voyageurs les plus célèbres tueurs de monstres2.

L’épopée de Bellérophon est connue dans sa forme globale depuis l’époque archaïque. Les quelques variations ne changent pas l’histoire originale, transmise par Homè...

© Presses universitaires de Perpignan, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search