Version classiqueVersion mobile

Héros voyageurs et constructions identitaires

 | 
Ghislaine Jay-Robert
, 
Cécile Jubier-Galinier

I. 2 Ulysse et Enée, retours sur deux voyageurs atypiques

Ulysse est-il un voyageur ? Retour sur l’identité épique du héros de l’Odyssée

François Dingremont

Résumé

L’Odyssée est-elle une épopée du voyage et de la construction identitaire ? Le terme et l’imaginaire du voyage, de même que les conceptions classiques de l’identité s’adaptent difficilement au registre épique, où il est surtout question d’épreuves et de comportements héroïques. En revanche, la tension de l’Odyssée vient de la puissance d’attraction de deux identités à la fois opposées et complémentaires. D’un côté, Ulysse est pris par le désir de retrouver son identité de souverain, de mari et père, de l’autre la volonté de Poséidon de le punir de l’aveuglement de Polyphème l’oblige à d’incessants retours en arrière. Ces épreuves parce qu’il en sort toujours vainqueur font de lui le héros de la mètis, de l’intelligence rusée. C’est par ce biais qu’il est vanté par la tradition homérique. Ainsi son identité épique repose sur sa qualité de polutropos, en même temps, elle fait toute la peine du héros, puisqu’elle le contraint à être constamment sur la route, confronté aux écueils et dangers.

Entrées d'index

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En remontant à la tradition épique homérique et plus particulièrement à l’Odyssée, nous voudrions apporter une pierre à l’édifice d’une réflexion sur les relations entre les figures héroïques, et plus particulièrement celle d’Ulysse, le voyage et les constructions identitaires. L’utilisation du pluriel pour l’expression que nous venons d’employer nous semble importante. En effet, et telle sera une des thèses de notre propos, dans le cas de l’identité d’Ulysse, de sa possible construction au fil du récit, l’emploi du pluriel est de rigueur. Il est pour ainsi dire le héros de l’identité multiple et diverse. Ulysse n’a pas plusieurs identités, c’est sa propre identité qui répond au principe de diversité et de multiplicité. Le mendiant, le Crétois, Personne, le mari de Pénélope, le père de Télémaque, le souverain d’Ithaque sont Ulysse.

Mais avant d’aborder plus concrètement ce thème, il faudra d’abord se demander si Ulysse est véritablement un voyageur. Il nous semblerait absurde de pose...

© Presses universitaires de Perpignan, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search