Version classiqueVersion mobile

La France dans le regard des États-Unis

 | 
Frédéric Monneyron
, 
Martine Xiberras

Notes sur les contributeurs

Texte intégral

1Michel CADE, agrégé de l’Université, est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Perpignan-Via Domitia et directeur du festival de critique historique du film Confrontation à Perpignan. Spécialiste, à l’origine, du mouvement ouvrier et de la Révolution française il consacre, depuis une dizaine d’années, la majeure partie de sa recherche à l’analyse des représentations de l’histoire et de la société dans le cinéma, en particulier dans le cinéma français. Il est l’auteur d’une cinquantaine d’articles et de deux ouvrages sur le sujet, L’Histoire de France au cinéma, avec Pierre Guibbert et Marcel Oms, Paris, CinémAction – Corlet /Amis de Notre Histoire, 1993, L’Ecran bleu. La représentation des ouvriers dans le cinéma français, Perpignan, PUP, Collection Etudes, 2000. cade@univ-perp.fr

2Christine CADOT est docteur en science politique et chercheuse post-doctorante à l’Institut des Sciences sociales du Politique (CNRS, Paris X, ENS Cachan), au Laboratoire de Théorie Politique (Paris VIII), ainsi qu’au Center for European Studies (Harvard University). Ses recherches ont porté sur la perception française du fédéralisme américain sous la Révolution française et sur les effets performatifs des rhétoriques de l’altérité développées en France et aux États-Unis aux XVIIIe et XIXe siècles (Les Deux Atlantiques, Thèse de doctorat de science politique, Université Paris VIII, 2005). Ses recherches actuelles s’orientent vers l’étude de la représentation et de l’usage contemporain des catégories d’Europe et d’Amérique. Elle a notamment publié : « Une géométrie "naturelle" du politique : les rues de Paris et de Washington D.C. », Pouvoirs, n° 116, janvier 2006 et « Thomas Cole et l’image effacée de la Nation américaine », Raisons Politiques, n° 24, novembre 2006. chcadot@free.fr

3S. Hollis CLAYSON (Professor of Art History and Martin J. and Patricia Koldyke Outstanding Teaching Professor, Northwestern University) est historienne de l’art, spécialisée dans le XIXe siècle français. Elle a publié en 1991 Painted Love : Prostitution in French Art of the Impressionist Era (repris par les Getty Trust Publications en 2003) ; en 2000, avec Alexander Sturgis, Understanding Paintings : Themes in Art Explored and Explained, (traductions espagnole, portugaise, russe, hongroise, allemande et française, 2002-2003) ; et en 2002 Paris in Despair : Art and Everyday Life Under Siege (1870-71) (repris en édition de poche en 2005). Elle est présidente du comité éditorial de The Art Bulletin. Ses recherches actuelles portent sur les artistes américains à Paris de 1865 à 1914. shc@northwestern.edu

4James COHEN, originaire des États-Unis, enseigne au département de science politique de l’Université de Paris VIII (Saint-Denis), ainsi qu’à l’Institut des hautes études de l’Amérique Latine (IHEAL, Paris) et à l’Institut d’études politiques de Paris (Science Po, 1er cycle ibéro-américain, Poitiers). Il est l’auteur de Spanglish America : les enjeux de la latinisation des États-Unis, Paris, Le Félin, 2005. Jim.cohen@libertysurf.fr

5Antoine COPPOLANI, agrégé d’histoire, est maître de conférences à l’Université Paul-Valéry Montpellier III, ancien élève de l’Ecole normale supérieure (Lettres et Sciences Humaines) et de l’Université de Berkeley. Outre de nombreux articles, il a publié La Vie politique aux États-Unis de 1945 à nos jours (1997), Le Temps des Kennedy (2005), codirigé Des Conflits en mutation (2004) et La Californie. Laboratoire ou périphérie ? (2004). Ses recherches portent actuellement sur la politique étrangère des États-Unis et il prépare une biographie de Nixon, à paraître chez Tallandier, Paris. Antoine.coppolani@univ-montp3.fr

6Ronald CREAGH est co-éditeur de la revue Divergences<http://divergences.be> et membre de l’équipe de rédaction de Réfractions. Ses derniers travaux publiés sont : L’Imagination dérobée (2004), L’Affaire Sacco et Vanzetti. (rééd. 2004) ; avec Sharif Gemie, The Shadows under the Lamp. Essays on September 11 and Afghanistan. (2003). « Reclus ou le Grand Récit de la Nature », Réfractions (hiver 2005) n° 15 p. 123-131. ronald.creagh@wanadoo.fr

7Antoine DERAM, ancien élève de l’Ecole normale supérieure, agrégé d’histoire, prépare une thèse sur les réactions françaises à la constitution des États-Unis en puissance impériale (1898-1918), sous la direction de B. Joly et C. Herrmann (Université de Nantes). antoinederam@yahoo.fr

8 Andrew DIAMOND est maître de conférences en histoire et civilisation américaines, UFR Angellier, Université de Lille 3 Charles de Gaulle. Il est l’auteur de The Mean Streets of Chicago Youths : Race, Fear, and the Everyday Struggle for Empowerment, 1919-1969 (University of California Press, à paraître en 2007), qui étudie les processus de formation ethno-raciale et leurs relations avec les dynamiques de mobilisation politique et de conflits intergroupes sur le terrain des sous-cultures juvéniles. Ses recherches portent sur le rôle des questions raciales dans la culture politique américaine – dans les mouvements des minorités ethno-raciales pour les droits civiques et la politique du conservatisme blanc en opposition à ces mouvements. andrew.j.diamond@gmail.com

9Guillaume EVRARD prépare un doctorat d’histoire de l’art à l’Université d’Edimbourg, sur les liens entre politique, arts visuels et architecture, dans le contexte des Expositions internationales et universelles, dans le dernier quart du XIXe siècle. En 2002, il a reçu de la Société pour l’étude de l’architecture au Canada le prix Martin Eli Weil pour un article (à paraître) intitulé « A matter of government policy : le pavillon du Canada à l’Exposition internationale de Paris 1937 ». Il a participé à plusieurs projets d’inventaire de collection (Fondation Astor – Institut de France ; Ruskin Collection – Sheffield Galleries and Museums Trust ; Sir Basil Spence Archive Project – Royal Commission on the Ancient and Historical Monuments of Scotland). guillaume_evrard@yahoo.com

10Annick FOUCRIER est professeur d’histoire nord-américaine à l’université de Paris 1-Sorbonne. Elle a publié entre autres Le Rêve californien. Migrants français sur la côte Pacifique, XVIIIe-XXe siècles, Belin, 1999, et de nombreux articles sur la Californie et sur les Français en Amérique du Nord. foucrier@aol.com

11Nicole FOULETIER-SMITH, chevalier des Palmes académiques, est Professor of French à l’Université du Nebraska-Lincoln, États-Unis, spécialisée dans l’enseignement du Français langue seconde et de la civilisation française. Elle a publié des manuels de français ainsi que articles dans French Review, Lettres Romanes, Bulletin de la Société des Professeurs Français en Amérique, Romance Notes, Teaching Language Through Literature, et dans les Selected Proceedings des Conférences auxquelles elle a participé, nicolesmith@mindspring.com

12 Jayson HARSIN, (Ph. D. Northwestern University) est Assistant Professor en communication à l’American University of Paris. Ses recherches et son enseignement se concentrent sur la politique et les medias, en particulier aux États-Unis. Il finit actuellement un livre intitulé : The Rumor Bomb : American Mediated Politics as Pure War. Ses recherches sont à l’intersection de l’étude des medias et de la théorie politique, sociale et culturelle. JHarsin@aup.fr

13Romain HURET, spécialiste de l’histoire des États-Unis, est maître de conférences à l’Université de Lyon II. Il travaille plus particulièrement sur l’Etat américain au XXe siècle. Sa thèse sur La Guerre contre la Pauvreté est en cours de publication aux Editions de l’EHESS. Il est membre du Centre d’études nord-américaines (EHESS-CNRS UMR 8168) 105 boulevard Raspail, 75006 Paris rhuret@ehess.fr

14Renéo LUKIC est professeur titulaire des relations internationales au Département d’histoire de l’Université Laval (Québec, Canada). Il a été professeur invité à l’Institut d’études politiques de Paris et à l’Université de Virginie aux États-Unis. Il est l’auteur de L’Agonie yougoslave (1986-2003). Les États-Unis et l’Europe face aux guerres balkaniques, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2003. Son prochain livre, Penser les relations franco-américaines depuis la fin de la guerre froide (1989-2006), sortira aux Presses de l’Université Laval en 2007. Reneo. Lukic@hst.laval.ca

15Frédéric MONNEYRON est professeur de littérature générale et comparée à l’Université de Perpignan-Via Domitia, professeur invité dans plusieurs universités européennes et américaines et expert auprès de la Commission européenne. Il est l’auteur d’une quinzaine d’essais dont Séduire. L’Imaginaire de la séduction de Don Giovanni à Mick Jagger (PUF, 1997), La Nation aujourd’hui. Formes et mythes (L’Harmattan, 2000), La Frivolité essentielle. Du vêtement et de la mode (PUF, 2001), Mythes et littérature (PUF, 2002, avec Joël Thomas), L’Imaginaire racial (L’Harmattan, 2004), La Mode et ses enjeux (Klincksieck, 2005), La Sociologie de la mode (PUF, 2006) et L’Automobile. Un imaginaire contemporain (Imago, 2006, avec Joël Thomas). monneyron@univ-perp.fr

16Xavier PEREZ, docteur en Communication audiovisuelle de l’Université Pompeu Fabra de Barcelone, est professeur de cinéma dans la même université. Parmi ses publications, El tiempo del héroe (avec Núria Bou), La semilla inmortal et Yo ya he estado aquí (avec Jordi Bailó), El Universo de “Los Vengadores” et El suspens cinematogràfic. Il collabore régulièrement au supplément Cultura/s du quotidien La Vanguardia. xavier.perez@upf.edu

17Elisabeth RALLO-DITCHE est professeur de littérature générale et comparée à l’Université de Provence. Elle est l’auteur de La Femme à Venise au temps de Casanova, Stock, 1984, de Images de l’adolescence dans quelques récits du XXe siècle, Corti, 1989 et de Opéras Passion, PUF, 2002. erallodi@up.univ-aix.fr

18Christiane SAINT JEAN-PAULIN est maître de conférences en civilisation américaine à l’Université du Sud. Elle est l’auteur de La Contre-Culture (Autrement 1997), Quand l’Amérique Contestait (Ophrys-Ploton 1999), et vient de publier Les Renseignements en Question – De Ford à Reagan (L’Harmattan, 2005). Elle a écrit divers articles et a contribué à un ouvrage collectif Exilés et Réfugiés Politiques aux États-Unis (CNRS Editions 2003). saint-jean-paulin@univ-tln.fr

19William SCHNABEL est docteur ès lettres, professeur des universités à la Faculté des Lettres de Nancy 2 et chargé de recherche au CNRS. D’origine américaine, il est diplômé de l’Université de Berkeley, Californie ; il enseigne en France depuis plusieurs années et a publié un nombre important de textes relatifs à la littérature et à la culture américaines, ainsi que des écrits se réclamant de la science-fiction et du fantastique. William. Schnabel@hotmail.com

20Thomas SCHWARTZ est professeur d’histoire à Vanderbilt University. Il est l’auteur de America’e Germany : John J. McCloy and the Federal republic of Germany (Harvard University Press, 1991) et de Lyndon Johnson and Europe : In the Shadow of Vietnam (Harvard University Press, 2005). Il a publié en outre une trentaine d’articles sur l’histoire des États-Unis et des relations internationales. Thomas. A. Schwartz@vanderbilt.edu

21Martine XIBERRAS, docteur en anthropologie culturelle et sociale, est maître de conférences habilité à diriger des recherches en sociologie à l’université Paul Valéry-Montpellier III. Elle a principalement travaillé dans les domaines d’une approche anthropologique des usages des substances psychoactives (La Société intoxiquée, Méridiens-Klincksieck, 1989) ; d’une approche sociologique des phénomènes d’exclusion (Les Théories de l’exclusion, Colin, 1991) ; et actuellement d’un éclairage grâce à une lecture de l’imaginaire de ces phénomènes (Pratique de l’imaginaire. Lecture de Gilbert Durand, Presses Universitaires de Laval, 2002). MartineXiberras@aol.com

© Presses universitaires de Perpignan, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search