Version classiqueVersion mobile

La France dans le regard des États-Unis

 | 
Frédéric Monneyron
, 
Martine Xiberras

Beaux-arts et cinéma

7- Paris dans les comédies d’Audrey Hepburn

Elisabeth Rallo-Ditche

Résumé

This paper concentrates upon the films in which Audrey Hepburn is the main actress and studies the images of France (unsurprisingly Paris) from three different viewpoints : firstly the topoï are sorted out, and then the passing from triviality to poetry is highlighted to show, at last, that Audrey Hepburn and the characters she plays are a homage to France.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les comédies en question, bien entendu, ne sont pas d’Audrey Hepburn : elle en est l’actrice principale. Mais elle donne une véritable unité à ces films, et ils portent sa marque. Ce ne sont pas des chefs d’œuvres, seulement de très jolies comédies, des films très réussis, avec une actrice d’exception. Mais ils sont moins superficiels qu’ils pourraient le paraître, du moins du point de vue qui nous intéresse ici, à l’image de l’actrice elle-même, non seulement, comme on l’a écrit, « mélange parfait d’intelligence et de frivolité », mais femme d’esprit et de cœur.

On utilisera donc le corpus de films suivant :

Sabrina (S) 1954 Billy Wilder
Funny Face (FF) 1957, Stanley Donen
Love in the afternoon (LA) 1957 Billy Wilder,
Charade (CH) 1963 Stanley Done...

Auteur

Est professeur de littérature générale et comparée à l’Université de Provence. Elle est l’auteur de La Femme à Venise au temps de Casanova, Stock, 1984, de Images de l’adolescence dans quelques récits du XXe siècle, Corti, 1989 et de Opéras Passion, PUF, 2002.

© Presses universitaires de Perpignan, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search