Desktop versionMobile version
OpenEdition Books

Les Celleres et la naissance du village en Roussillon

 | 
Aymat Catafau

Deuxième partie. Notices des villages étudiés

Terrats

Roussillon

Full text

1Terrados, 960. Eglise Saint-Julien, 1081.

Regroupement villageois et celliers :

  • 1 « Ego frater Petrus de Campo rotundo, bajulus forensis domus Mansi Dei, procurator nomine fratris (...)

2En 1271, le bailli du Temple donne à bail à un homme de Terrats un terrain (long de deux mètres environ) devant la porte du cellier de celui-ci, sur la place de Terrats1. Cette parcelle fera toute la largeur du cellier : elle peut servir à agrandir celui-ci, ou à élever une clôture délimitant une courette, un patuus ou un cortal, mais on pourrait penser plutôt à la construction d'une tabula, un éventaire, un étal, afin de pratiquer un commerce ou une activité artisanale sur la place.

Seigneurs et fortification :

  • 2 L. Tó, « Le mas catalan... », p. 174, d'après les documents du Temple.

3Les hommes de Terrats sont tous serfs au début du xiie siècle2.

  • 3 B. Alart, C.M., t. VIII, p. 427-428, ADPO, CT, fol. 73v°.

4En 1208, Arnaud de Lertio vend au Mas Deu tout ce qu'il possède dans la villa de Terrats et dans les limites de la paroisse de Saint-Julien, en particulier les hommes et les femmes, pour cinq mille cent sous3. Pour ce prix, il donne en outre tous les hommes et femmes qui partiraient (exierint) de ce village avec leurs enfants, et la fortitudo et municio qu'il possède là.

  • 4 B. Alart, C.M., t. XV, p. 508, Puignau, rubrique 6, fol. 51, en 1374 et 1387.

5Dans le dernier quart du xive siècle les rois Pierre puis Jean avaient ordonné qu'en cas de guerre les habitants de Terrats, comme ceux d'Orle, se réfugient dans la ville de Thuir4.

Plan et vestiges architecturaux :

6Autour de l'église, on constate sur le terrain et sur le plan un regroupement des maisons dans un périmètre très précis de trente pas, limité par des ruelles ou des jardins.

Finage et occupation du territoire :

  • 5 « confirmo tibi... totum illud opus columbarii cum cortillo suo quod fecisti et construxisti in qu (...)

7Au lieu-dit campo de cruce, en 1274, un nommé Raymond Celere de Terrats avait construit un colombier et son enclos sur un champ5.

Synthèse :

8Le village de Terrats, mal connu à cause d'une documentation rare, semble s'être développé autour d'une cellera, dont la morphologie villageoise garde la trace, et que la mention d'un cellier au coeur du village peut confirmer.

Plan cadastral de Terrats

Plan cadastral de Terrats

Notes

1 « Ego frater Petrus de Campo rotundo, bajulus forensis domus Mansi Dei, procurator nomine fratris Raymundi de Baco preceptoris dicte domus Mansi Dei... trado ad accapitum tibi Guillemo Gros de Terratz et tuis unam peciam terre de platea ville de Terratz, que petia terre habebat in longitudine unam canam Montispessulani et habebat in amplitudine sicut tuum cellarium. Est determinatum que petia terre quam tibi dono et tuis ad accapitum sit ante intratam dicti cellarii tui. Et affrontat dicta pecia terre ex una parte in dicto cellario tuo et ex aliis partibus in viis publicis... Et donetis quolibet anno medium sterlingum censualem boni argenti et fini... Et habui pro accapito VI sol. III den. barchin. cor... », B. Alart, C.M., t. S, p. 460, parchemins du Temple, n° 342.

2 L. Tó, « Le mas catalan... », p. 174, d'après les documents du Temple.

3 B. Alart, C.M., t. VIII, p. 427-428, ADPO, CT, fol. 73v°.

4 B. Alart, C.M., t. XV, p. 508, Puignau, rubrique 6, fol. 51, en 1374 et 1387.

5 « confirmo tibi... totum illud opus columbarii cum cortillo suo quod fecisti et construxisti in quodam campo qui est in terminis Sci Juliani de Terratz, loco vocato campo de cruce », B. Alart, C.M., t. S, p. 460-461, parchemins du Temple, n° 343.

List of illustrations

Title Plan cadastral de Terrats
URL http://books.openedition.org/pupvd/docannexe/image/1919/img-1.jpg
File image/jpeg, 309k

© Presses universitaires de Perpignan, 1998

Terms of use: http://www.openedition.org/6540