Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Celleres et la naissance du village en Roussillon

 | 
Aymat Catafau

Deuxième partie. Notices des villages étudiés

Ponteilla

Roussillon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pontelianum, 876, paroisse en 1020, église Saint-Etienne, 1121.

Regroupement villageois et celliers :

En 1263, le précepteur du Mas Deu donne en acapte à une habitante de Ponteilla une borde avec toutes ses dépendances qui se trouvent in terminis Sci Stephani de Pontiliano et Beatæ Marie de Vilarmilano, parmi lesquels se trouve un cellarium quod est intus castrum de Pontiliano, juxta viam publicam et juxta puteum1. Même si l'on n'a pas retrouvé le terme de cellera, cette disposition des biens y fait fortement penser, la borde ayant un cellier séparé, dans l'enceinte fortifiée. On remarque la présence d'un puits à l'intérieur de ce castrum.

Le vicomte de Castelnou donne en acapte en 1274 à André de Céret, habitant de Ponteilla, quoddam cellarium... intus villam Ponteliani et qui touche d'un côté au mur de la ville2.

Seigneurs et fortifications :

En 971, dans un acte concernant le lieu voisin de Trouillas, on trouve comme limite de circio... in ipsa guardia quæ est in terminio de Pontilian...

© Presses universitaires de Perpignan, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540