Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Les Celleres et la naissance du village en Roussillon

 | 
Aymat Catafau

Deuxième partie. Notices des villages étudiés

Collioure

Roussillon

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Castrum Caucoliberi (673, Julien de Tolède), puis 981, église Ste-Marie, 1203.

Regroupement villageois et celliers :

En 1207, le roi Pierre donne en acapte aux Templiers une place (plateam) qui touche d'un côté au cellier du château et au cellier d'un nommé Jean Rossell, et des autres côtés à la mer, à une maison et à la porte du château1. Sur cet emplacement pourront être construites des maisons et autres bâtiments depuis la sala du château jusqu'au port. Les Templiers pourront faire une porte dans le mur (de la ville) afin de pouvoir entrer et sortir selon leur volonté, et fermer deux autres portes qui se trouvent là. Le roi s'engage à changer l'entrée du château pour la déplacer à la demande des Templiers2.

En 1344, le cellier royal et les vasa qu'il contient font l'objet d'un acte de la chancellerie3.

L'inventaire des biens de Jean Hostales, de Collioure, en 1385, comprend, outre la maison dans laquelle il habite, deux celliers, dont l'inventaire montre que l'un contient des cuves, ...

© Presses universitaires de Perpignan, 1998

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540