Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Une histoire de la géographie physique en France (XIXe - XXe siècles)

 | 
Numa Broc

Livre IV. Éclatement, contestation et recentrage (Seconde moitié du XXe siècle

Chapitre XXXIX. Les Pays "chauds" : de la Méditerranée au Tropique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Abandonnons les régions glacées du globe, pôles ou hautes montagnes, pour aborder des contrées, sinon toujours plus accueillantes (les déserts !), du moins plus chaudes. Et d’abord, les pays méditerranéens, puisque pour beaucoup d’Européens, les "pays chauds" commencent sur ces rivages.

Lieu de contacts humains, carrefour de civilisations, la Méditerranée est aussi un lieu de contacts "naturels" : climatiques, biogéographiques, tectoniques... avec les fameuses "plaques" qui s’y rencontrent. Relief compartimenté, montagnes plongeant dans la mer, instabilité permanente, tous ces contrastes n’ont cessé d’attirer sur les bords de la Méditerranée des générations de géographes.

Rattaché vers le nord à l’Europe tempérée, le monde méditerranéen s’ouvre largement vers le sud sur le Sahara. "Vide géographique", le "Grand Désert" a été longtemps considéré par les Européens comme un obstacle qu’il fallait traverser au plus vite pour gagner des contrées plus riantes. Cependant, des géographes comm...

© Presses universitaires de Perpignan, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540