Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Une histoire de la géographie physique en France (XIXe - XXe siècles)

 | 
Numa Broc

Livre II. De la dispersion à l’unification (Seconde moitié du XIXe siècle)

Chapitre XIX. Vidal de la Blache et la géographie physique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si l’influence de Vidal de la Blache a été surtout sensible au xxe siècle, l’homme, par sa date de naissance (1845), appartient d’abord au xixe siècle. Plus important : on a tendance à ne voir en Vidal que l’introducteur en France, ou même l’inventeur de la géographie humaine. Ph. Pinchemel nous met en garde : "On a rangé trop rapidement Vidal parmi les géographes humains ou régionaux... Sa culture géographique était d’abord géologique, topographique, botanique, et lorsqu’il écrivait "géographie" il pensait "conditions naturelles""1. Si Vidal a reçu à l’École normale supérieure une formation littéraire, il a acquis par lui-même une forte culture de naturaliste. Que ce soit au cours de ses voyages, dans son enseignement et ses écrits ou dans l’orientation qu’il a donné aux Annales de géographie, Vidal n’a cessé de rechercher les liens complexes qui unissent les hommes à leur milieu physique.

1. Un géographe de terrain

Vidal est tout le contraire d’un "géographe de cabinet". S’il a cert...

© Presses universitaires de Perpignan, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540