Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Une histoire de la géographie physique en France (XIXe - XXe siècles)

 | 
Numa Broc

Livre II. De la dispersion à l’unification (Seconde moitié du XIXe siècle)

Chapitre XXI. Des glaciers actuels aux "âges glaciaires"

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Emblème et ornement de la haute montagne, le glacier semble parfois doté d’une vie étrange, de pulsations qui animent la masse minérale. Aussi, au xixe siècle, les "fleuves de glace" ne cessent-ils de fasciner les observateurs, qu’ils soient naturalistes, physiciens, alpinistes, artistes, et, plus rarement, géographes. Les Français s’intéressent en priorité aux glaciers des Alpes et des Pyrénées où se confirme l’existence d’anciennes glaciations.

Dans les années 1880-1890, la recherche glaciologique commence à s’organiser en France comme en Suisse mais elle ne prendra tout son essor qu’au début du siècle suivant.

1. Glaciers d’ici et d’ailleurs

1.1. Glaciers alpins

Le temps des pionniers (Agassiz et Desor dans l’Oberland, Forbes et Tyndall1 en Savoie) s’achève avec la précieuse compilation du Suisse Dollfus-Ausset Matériaux pour l’étude des glaciers en 13 volumes (1863-1873). En France, sous le second Empire, le meilleur spécialiste est Charles Martins (1806-1889), professeur de botaniq...

© Presses universitaires de Perpignan, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540