Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Une histoire de la géographie physique en France (XIXe - XXe siècles)

 | 
Numa Broc

Livre I. Dans le sillage de Humboldt (Première moitié du XIXe siècle)

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1883, Louis Dussieux, professeur de géographie à Saint-Cyr, se montre très sévère à l’égard des géographes de la génération précédente : "La France, à la tête du mouvement géographique au xviiie siècle, s’y maintient encore au début du xixe avec le bel ouvrage de Malte-Brun...puis, peu à peu, les études géographiques disparaissent : la seule chaire de géographe qui existe en France, celle de la Sorbonne, s’occupe avec une solennité pédantesque de la géographie d’Homère ou de celle d’Hérodote. Les membres peu nombreux de la Société de géographie exceptés, personne ne s’intéresse plus à cette science"1. Effectivement, au siècle des Lumières, la France avec les Delisle, les Buache, les Banville, avait exercé une sorte de suprématie en Europe. Au xixe siècle, le flambeau est repris par l’Allemagne car, contrairement à l’opinion de Dussieux, la période troublée de la Révolution et de l’Empire a été peu favorable aux études désintéressées.

Après 1815, une géographie érudite, tournée ver...

© Presses universitaires de Perpignan, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540