Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Emmanuel Lévinas-Maurice Blanchot, penser la différence

 | 
Éric Hoppenot
, 
Alain Milon

Auteurs

Texte intégral

1Manola Antonioli

2Docteur en philosophie et sciences sociales à l’EHESS, ancienne responsable de séminaire au Collège International de Philosophie (Paris). Elle a publié : L’Écriture de Maurice Blanchot. Fiction et théorie (Kimé, 1999) ; Deleuze et l’histoire de la philosophie (Kimé, 1999) et Géophilosophie de Deleuze et Guattari (L’Harmattan, 2004). Elle a également collaboré aux ouvrages collectifs Aux sources de la pensée de Gilles Deleuze I (dir. Stéfan Leclercq) (Sils Maria/Vrin, 2005) et Gilles Deleuze, héritage philosophique (dir. Alain Beaulieu) (PUF, 2005). Elle a codirigé (avec Pierre-Antoine Chardel et Hervé Régnault) le volume Gilles Deleuze, Félix Guattari et le politique (Éditions du Sandre, 2006) et dirigé L’Abécédaire de Jacques Derrida (Sils Maria/Vrin, 2007).

3Peter Jason Banki

4Étudiant à New York University, il est l’auteur d’un mémoire de D.E.A sur Maurice Blanchot dirigé par Jean-Luc Nancy. Il a publié dans la revue Ralentir Travaux (hiver 1997, n° 7), l’article : « La discretion – la réserve – est le lieu de la littérature ». Il a également publié en anglais un article portant sur les problèmes de traduction de Blanchot en anglais, cette étude est parue dans la Oxford Literary Review (2000).

5François Bremondy

6Professeur de philosophie. Il est actuellement chargé de cours à l’Institut d’Études Judiciaires de la Faculté de Droit de Tours. Il a publié, entre autres, plusieurs études sur la philosophie de Raymond Ruyer, notamment « Ruyer et la physique quantique », in Les Études philosophiques, 2007 ; « Le Dieu d’un philosophe et d’un savant », in Raymond Ruyer : de la science à la théologie, (Kimé, 1995) et « Une solution du problème de la finalité biologique », in La Finalité en question, (L’Harmattan, 2000). D’autre part, il a participé au numéro spécial de La Revue des Sciences Humaines consacré à Maurice Blanchot et a publié « Le Très-Haut et l’incognito de Dieu » (1999).

7Smadar Bustan

8Docteur en philosophie (Sorbonne et Université de Tel-Aviv). Elle est actuellement chercheuse invitée à l’Université de Harvard (« Sachs fellow », 2006-2007). Ses publications portent sur les travaux de Lévinas, Husserl, Blanchot, Marion et Putnam. Son livre De l’intellectualisme à l’éthique : Lévinas et la phénoménologie d’Edmund Husserl est à paraître. Elle est traductrice des œuvres de Lévinas, de Blanchot et de Marion en Hébreu.

9Olivier Campa

10Professeur agrégé de Philosophie en Classes Préparatoires (Massy, 91), il a récemment publié « L’autre rive du temps », in Les Études philosophiques (PUF, 2006) et « La matière de l’action au miroir de Plotin », in Le Temps philosophique, n° 12, « L’Action » (dir. F. Markovits & G. Radica) (Université Paris 10/Vrin, 2006).

11Pierre-Antoine Chardel

12Philosophe de formation, docteur de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales et de l’Université Laval (Canada), il est maître de conférences à l’Institut National des Télécommunications et responsable de séminaire au Collège International de Philosophie. Il enseigne également régulièrement à l’Université de New York à Paris. Depuis ces dernières années, ses recherches se développent au carrefour de la philosophie sociale, de la phénoménologie et de l’éthique. Il a publié de nombreux articles en France et à l’étranger, notamment sur Derrida, Gadamer, Ricœur, Agamben, Bauman, ainsi qu’un ouvrage collectif en collaboration avec Manola Antonioli et Hervé Regnauld, Gilles Deleuze, Félix Guattari et le politique (Éditions du Sandre, 2006).

13Hugues Choplin

14Enseignant-chercheur en philosophie à l’Université de Technologie de Compiègne. Il dirige le département « Technologie et Sciences de l’Homme ». Sa recherche s’appuie sur une analyse critique aussi bien de la philosophie contemporaine que du mouvement qui, aujourd’hui, traverse les entreprises et les organisations. Il a écrit deux livres sur Lévinas et Laruelle : De la phénoménologie à la non-philosophie : Lévinas et Laruelle (Kimé, 1997) ; La non-philosophie de François Laruelle (Kimé, 2000) et vient de publier L’Espace de la pensée française contemporaine. À partir de Lévinas et Laruelle (L’Harmattan, 2007).

15Françoise Collin

16Françoise Collin a été professeur de philosophie à Bruxelles aux Facultés universitaires Saint-Louis puis à Paris à l’Université américaine CEPC. Elle a dispensé de nombreux cours et conférences à l’étranger. Après deux romans aux Éditions du Seuil, elle publie chez Gallimard un premier livre consacré à Maurice Blanchot : Maurice Blanchot et la question de l’écriture (1971, réédition poche « Tel » 1986). En 1973, elle fonde la revue Les Cahiers du Grif. Elle contribue également à l’édition de l’œuvre de Hannah Arendt en France et lui consacre de nombreux écrits dont Hannah Arendt. L’homme est-il devenu superflu ? (Odile Jacob, 1999). Parmi ses autres livres : Le Rendez-vous, [récit] (Tierce, 1988) ; Je partirais d’un mot. Le champ symbolique (Fusart, 1999) ; Les Femmes de Platon à Derrida (Plon 1999) ; Praxis de la diferencia (Icaria, 2006) ; On dirait une ville (Éditions des Femmes, 2007).

17Arthur Cools

18Dr. Arthur Cools est lié au département de philosophie à l’Université d’Anvers où il enseigne la philosophie contemporaine et la philosophie de la culture. Il est l’auteur de plusieurs articles sur laphilosophie contemporaine. Il a publié récemment Langage et subjectivité. Vers une approche du différend entre Maurice Blanchot et Emmanuel Lévinas (Peeters, 2007). Organisateur de plusieurs colloques il est aussi membre du comité de rédaction de la collection « Compagnie de Maurice Blanchot » (3 ouvrages parus). Il a publié, Maurice Blanchot. La singularité d’une écriture (dir. Arthur Cools, Nausicaa Dewez, Christophe Halsberghe, Michel Lisse) (Les lettres romanes, 2005).

19Matthieu Dubost

20Agrégé de philosophie et ancien élève de l’ENS Lettres & Sciences humaines. Il est actuellement allocataire moniteur à l’Université de la Sorbonne (Paris IV). Il rédige une thèse consacrée à Husserl, Lévinas et Merleau-Ponty sous la direction de J.-L. Marion.

21Thierry Durand

22Professeur associé au Linfield College – université américaine située dans l’Oregon, aux États-Unis. Il étudie la philosophie en France puis la Littérature. Il soutient une thèse pour le Ph.D. en 1993 consacrée à l’écriture comme expérience expiatoire dans les essais critiques de Maurice Blanchot. Ses recherches et ses publications portent sur l’expérience éthique de l’écriture chez Blanchot, Laporte et Louis-René des Forêts. Il travaille actuellement sur la question du mal dans la littérature de l’extrême contemporain. Ses derniers articles portent sur Philippe Renonçay (Études françaises, Université de Montréal) et Emmanuel Carrère (The French Review).

23Peter Frei

24Assistant diplômé à l’Université de Fribourg (Suisse). Il est l’auteur d’articles sur le récit bref au Moyen Âge, l’esthétique théâtrale de Diderot, la poésie de Rimbaud et l’éthique de la déconstruction. Ses recherches portent actuellement sur les seuils de la modernité dans une double perspective philosophique et littéraire.

25Yves Gilonne

26Enseignant à l’université de Nottingham (Grande-Bretagne), il travaille à la publication de sa thèse de doctorat sur « La Rhétorique du sublime dans l’œuvre de Maurice Blanchot ». Il a écrit plusieurs articles sur les écrits de Blanchot dont « La figure du kairos ou l’instant critique », in L’Épreuve du temps chez Maurice Blanchot (Éditions Complicités, 2006). Il a également traduit les articles de Denis Kambouchner, Philippe Descola et Marcel Hénaff pour le « Cambridge Companion to Lévi-Strauss » qui paraîtra prochainement. Ses recherches portent actuellement sur l’influence de l’œuvre d’Héraclite sur Blanchot et ses contemporains.

27Céline Guillot

28MCF en Expression à l’IUT Paris Descartes, départements information et communication et informatique. En 2004, elle a soutenu une thèse sous la direction de Jean-Claude Mathieu : « Inventer un peuple qui manque, la communauté humaine chez Maurice Blanchot, Henri Michaux et René Char entre 1940 et 1950 ». Elle a publié « Dans le ciel des hommes : une conversation entre René Char et Maurice Blanchot », in Poètes et philosophes. De la fraternité selon René Char, série René Char, n° 2 (Éditions Minard, 2007).

29Stéphane Habib

30Docteur en philosophie, psychanalyste. Il anime un séminaire de philosophie et psychanalyse à l’hôpital Sainte-Anne dans le service du docteur Françoise Gorog à Paris. Il a notamment publié : La Responsabilité chez Sartre et Lévinas (L’Harmattan, 1998) ; « Comme si on savait ce que l’on voulait dire » in Judéités. Questions pour Jacques Derrida (Galilée, 2003) ; Lévinas et Rosenzweig. Philosophies de la Révélation (PUF, 2005).

31Joëlle Hansel

32Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure, elle enseigne la philosophie à l’Université Hébraïque de Jérusalem. Elle est membre fondatrice du Centre Raïssa et Emmanuel Lévinas (Jérusalem) et de la Société Internationale de Recherche Emmanuel Lévinas (SIREL, Paris). Elle a coordonné l’organisation du colloque international « Un siècle avec Lévinas. Résonances d’une philosophie » (Université Hébraïque, 16-20 janvier 2006). Elle a aussi coorganisé le colloque international « Un siècle avec Lévinas. Visage et Infini » (Université La Sapienza, Rome, 24-27 mai 2006). Elle a publié Moïse Hayyim Luzzatto. Kabbale et philosophie (Éditions du Cerf, 2004), et Lévinas. De l’Être à l’Autre, (PUF, 2006). Lévinas à Jérusalem, réalisé sous sa direction, paraîtra prochainement aux Éditions Klincksieck. Elle est également l’auteur d’articles sur l’histoire intellectuelle du judaïsme et la philosophie française contemporaine (Lévinas, Jankélévitch).

33Georges Hansel

34Professeur de mathématiques émérite à l’Université de Rouen. Il est intervenu à plusieurs reprises dans les « Colloques des intellectuels juifs de langue française ». Outre ses ouvrages et articles mathématiques, il a publié Explorations talmudiques (Odile Jacob, 1998) dont un nouveau volume est prévu pour le début 2008. Il a publié également Lévinas Concordance, en collaboration avec Cristian Ciocan, Dordrecht, (Springer, 2005). Il maintient un site Web : http://ghansel.free.fr.

35Éric Hoppenot

36Professeur agrégé, enseigne à l’IUFM de Paris, membre du GRES (Groupe de Recherches sur les Écritures Subversives), chercheur associé à l’Université Autonome de Barcelone. Organisateur de trois colloques consacrés à Blanchot : « Lévinas-Blanchot : penser la différence »(2006), « Image et Imaginaire dans l’oeuvre de Blanchot » (2007), « Maurice Blanchot et la Philosophie » (mai 2008). Il est le fondateur et le directeur de la collection « Compagnie de Maurice Blanchot » aux Éditions Complicités. Il a dirigé ou co-dirigé les ouvrages : L’Œuvre du Féminin dans l’écriture de Maurice Blanchot (2004) ; L’Épreuve du temps chez Maurice Blanchot (2006) ; Maurice Blanchot, de proche en proche (2007), aux Éditions Complicités ; Lévinas-Blanchot : penser la différence (Presses universitaires de Paris 10, 2007). À paraître chez Gallimard, deux anthologies de textes de Blanchot, Maurice Blanchot. Articles et documents politiques ; Maurice Blanchot. Paix, paix au lointain et au proche (textes sur le judaïsme et Israël).

37Jean-Luc Lannoy

38Juriste et philosophe, Jean-Luc Lannoy est chargé de cours à l’ILMH (département des traducteurs et interprètes) à Bruxelles. Ses publications portent sur Blanchot, Lévinas et Merleau-Ponty.

39Anne-Lise Large

40Allocataire de recherche en philosophie à l’Université Marc-Bloch de Strasbourg. Elle a concentré l’essentiel de ses recherches sur la question de l’irreprésentable et du fragmentaire dans l’histoire de l’art et de la littérature. Son travail de doctorat est dirigé par M. G. Bensussan et intitulé « La Brûlure du visible – aux limites de l’image photographique et de l’acte d’écrire ». Elle est aussi photographe et engagée dans plusieurs projets d’exposition en France et à l’étranger.

41Michel Lisse

42Chercheur qualifié du Fonds National de la Recherche Scientifique (Belgique) et professeur à l’Université catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve). Il a publié les ouvrages suivants : Passions de la littérature. Avec Jacques Derrida, actes du colloque de l’Université catholique de Louvain, juillet 1995 (dir. Michel Lisse) (Galilée, 1996) ; L’Expérience de la lecture I. La soumission, (Galilée, 1998) ; L’Expérience de la lecture II. Le glissement (Galilée, 2001) ; Magazine littéraire, n°430, « Jacques Derrida. La philosophie en déconstruction », avril 2004 (p. 20-67), Cécile Hayez, Michel Lisse (éd.) ; Apparitions de l’auteur (Peter Lang, 2005) ; Jacques Derrida (A.D.P.F, 2005) ; Maurice Blanchot. La singularité d’une écriture, (dir. Arthur Cools, Nausicaa Dewez, Christophe Halsberghe, Michel Lisse), (Les lettres romanes, 2005, N° hors série).

43Alain Milon

44Professeur de philosophie esthétique des Universités à l’Université de Paris 10 et directeur des Presses Universitaires de Paris 10. Dernières publications : Bacon, l’effroyable viande (Encre Marine, 2008), Maurice Blanchot, lecteur de René Char ? (dir. É. Hoppenot), (Éditions Complicités, 2007), Le Livre et ses espaces (Presses Universitaires de Paris 10, 2007), La Fabrication de l’écriture à l’épreuve du temps (dir. É. Hoppenot), (Éditions Complicités, 2006), L’Écriture de soi : ce lointain intérieur. Moments d’hospitalité littéraire autour d’A. Artaud (Encre Marine, 2005), La Réalité virtuelle. Avec ou sans le corps (Autrement, 2005), Contours de lumière : les territoires éclatés de Rozelaar Green (Éditions Draeger, 2002), L’Art de la Conversation (PUF, 1999), L’Étranger dans la Ville. Du rap au graff mural (PUF, 1999), La Valeur de l’information : entre dette et don (PUF, 1999).

45Kader Mokaddem

46Professeur de philosophie et d’esthétique à l’École supérieure d’Art et de Design de Saint-Étienne depuis 1999. Il a été Chargé de cours à l’Université J. Monnet de Saint-Étienne en Arts plastiques de 2003 à 2006. Dernières publications : « De ces tristes objets du désir », in Azimuts, n° 28, 2007 ; Le Lait-laid déborde [livre écrit à partir des sculptures d’Assan Smati] (IAC Saint Etienne Éditeur, 2006). En préparation : L’Encadrement, projet de scénarisation et d’exposition théâtralisée de concepts sur la sculpture avec Assan Smati ; Rébus La Sculpture comme manière de construire une image des choses, catalogue des œuvres d’Assan Smati ; Espacement et écart dans la représentation : l’orient vu et lu. Essai pour comprendre les dispositifs de perceptions esthétiques au xixe siècle ; Walter Benjamin : configuration, constellation et création de concepts.

47Gary D. Mole

48Maître de conférences en littérature française à l’Université Bar-Ilan, Israël. Il est l’auteur de Lévinas, Blanchot, Jabès : Figures of Estrangement (University Press of Florida, 1997), et de Beyond the Limit-Experience : French Poetry of the Deportation, 1940-1945 (Peter Lang, 2002). Il est également le traducteur en anglais de Lévinas, Beyond the Verse. Talmudic Readings and Lectures (Indiana University Press, 1994).

49Pawel Mościcki

50Prépare une thèse de doctorat sur « La pensée post-séculaire » et la théorie littéraire à l’Université Jagiellonien à Cracovie. Il est un co-traducteur en polonais de L’Espace littéraire (à paraître, 2007) de Maurice Blanchot et a rédigé un ouvrage intitulé Maurice Blanchot. La littérature extrême (à paraître, en 2007). Il a publié également plusieurs traductions (Derrida, Barthes, Benjamin, Badiou, Agamben) et plusieurs articles sur la philosophie et la littérature contemporaine.

51Sébastien Rongier

52Docteur en Esthétique et Science de l’Art. Il enseigne (ATER) l’Esthétique à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il participe aux activités et publications du Laboratoire d’Esthétique Théorique et Appliquée (LETA). Ses recherches portent sur les enjeux esthétiques de la modernité, sur les définitions de l’image et sur les relations entre les différentes formes d’art. Il participe à différents colloques et séminaires, intervient dans plusieurs revues et publications (Art Présence, Ligiéa, Recherches en Esthétique, La Voix du regard, Humoresque…). Membre du comité de rédaction de la revue et du site littéraire électronique remue.net, il est également rédacteur en chef invité de la revue d’art Joséphine. Derniers articles parus : « Une oblicité ironique au regard de l’image : Cinéma de Tanguy Viel », in L’Ironie aujourd’hui (Presses Universtaires Blaise Pascal, 2006) ; « Nos rencontres modernes (de Baudelaire à Duras) », in Recherches en Esthétique, n° 12, octobre 2006. Derniers livres parus : Malgré le monde : Marie-Françoise Prost-Manillier, (Fage, 2006) ; De l’ironie. Enjeux critiques pour la modernité (Klincksieck, 2007).

53Jean-Michel Salanskis

54Professeur de Philosophie des Sciences, Logique et Épistémologie à Paris 10. Il a travaillé dans les domaines de la philosophie des mathématiques, de la phénoménologie et sur la tradition juive. Publications récentes : Talmud, science et philosophie (Les Belles Lettres, 2004) ; Lévinas vivant (Les Belles Lettres, 2006) ; Territoires du sens (Vrin, 2007).

55Caroline Sheaffer-jones

56Elle enseigne la littérature et la philosophie françaises à l’Université de New South Wales à Sydney en Australie. Ses publications portent notamment sur Blanchot, Camus, Cocteau, Derrida, Genet et Kofman. Plus récemment elle a écrit « Figures of the Work : Blanchot and the Space of Literature », in After Blanchot : Literature, Criticism, Philosophy (dir. Leslie Hill, Brian Nelson & Dimitris Vardoulakis), (University of Delaware Press, 2005) et un article intitulé « The Point of the Story : Lévinas, Blanchot and The Madness of the Day » à paraître dans la revue Modern Fiction Studies.

57Michael B. Smith

58Professeur émérite en philosophie et littérature française, Berry College, USA ; Diplômé de l’IPFÉ, 1965 (Sorbonne). Il possède un Doctorat en littérature française en études philosophiques (Université de Californie, San Diego, 1979). Il est l’auteur de plusieurs articles : « L’esthétique de Merleau-Ponty, », in Les Études Philosophiques, n° 1, 1988 ; « Philosophy and Inspiration : Chalier’s Lévinas », in Bulletin de la Société Américaine de Philosophie de Langue Française, volume 9, n° 1 (1997) ; « Péguy’s Socialist Utopia », in Telos, n° 80 (1989). En 2005, il a publié : Toward the Outside : Concepts and Themes in Emmanuel Lévinas (Blackwell Publishing, 2005). Il est aussi l’auteur de nombreuses traductions en anglais de Lévinas, Certeau, et Merleau-Ponty.

59Alain Toumayan

60Départment de Langues romanes Université de Notre Dame (Indiana, USA). Publications récentes : Encountering the Other : The Artwork and the Problem of Difference in Blanchot and Lévinas, (Duquesne University Press, 2004) ; I more than the others’ : Dostoïevsky and Lévinas (Yale French Studies 2004) ; « Blanchot Reader of Baudelaire : ‘Baudelaire’s Failure’ », After Blanchot, eds. Leslie Hill and Dimitris Vardoulakis (University of Delaware Press, Monash Romance Studies, 2005) ; « Victimization and the Subject in Lévinas and Malraux », FLS, ed. Buford Norman (2005).

61David Uhrig

62Docteur ès lettres, attaché d’enseignement et de recherche à l’Université de Paris 13. En 2002, il a soutenu une thèse d’histoire et de sémiologie du texte et de l’image à l’Université de Paris 7 sous la direction de Julia Kristeva : L’Image pas à pas. Il a consacré une grande partie de ses recherches en philosophie et en littérature à l’œuvre de Maurice Blanchot. Soucieux d’en ressaisir la portée éthico-politique, il s’attache aujourd’hui à retracer la genèse historique complexe de cette écriture. Membre du comité de rédaction de la collection « Compagnie de Maurice Blanchot » et vice-président de la « Société Internationale de Recherche sur Emmanuel Lévinas », il fait valoir une approche pluridisciplinaire de ces deux penseurs. À ce titre, il a été l’un des organisateurs des colloques internationaux « Lévinas-Blanchot : penser la différence » à l’UNESCO et « Image/Imaginaire dans l’œuvre de Maurice Blanchot » à l’Université de Paris 10.

63Shmuel Wygoda

64Chef du Département de philosophie juive au Y. Herzog College à Alon Shevut, chargé de cours à l’Université Hébraïque de Jérusalem et chercheur à l’Institut Van Leer de Jerusalem. Titulaire d’un Doctorat ès lettre de l’Université Hébraïque de Jerusalem (Summa cum laude) sur la Philosophie d’Emmanuel Lévinas, il a publié plusieurs articles sur la pensée talmudique de la philosophie de Lévinas. Publications récentes : Traduction de Lévinas en hébreu des Textes Messianiques dans Difficile Liberté, ainsi qu’une introduction aux premières lectures talmudiques, (Éditions Ressling, 2007) ; « The phenomenology of Time in the Philosophy of Lévinas : Temporality and Otherness in the Hebraic Tradition », in Logos of Phenomenology and Phenomenology of the Logos. Book Three : Logos of History – Logos of Life. Historicity, Time, Nature, Communication, Consciousness, Alterity, Culture, ed. Anna Teresa Tymieniecka, Springer Publishing House, Dordrecht, 2006.

65Raphael Zagury-Orly

66Docteur en philosophie, il travaille sur l’idéalisme allemand, la phénoménologie et la philosophie française contemporaine. Il enseigne la philosophie à l’École des Beaux-Arts de Jérusalem (Bezalel). Il est traducteur en hébreu de Deleuze et Guattari, de Jacques Derrida, et a notamment édité, en collaboration avec Joseph Cohen, Judéités. Questions pour Jacques Derrida (Galilée, 2003).

© Presses universitaires de Paris Nanterre, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540