Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’éducation de l’écolier sourd, histoire d’une orthopédie, 1822 à 1910

De l’art de prévenir et de corriger les difformités du corps à celui de faire parler et entendre

Depuis la fin du XVIIIe siècle, le devenir des enfants sourds est apparu comme un enjeu de société. Il s’est agi d’instaurer une véritable « orthopédie », au sens que Nicolas Audry donne à ce mot dès 1741, soit « l’art de prévenir et de corriger, dans les enfants, les difformités du corps ». Désinvestir les gestes pour mieux investir la voix : pendant près d’un siècle, les techniques de démutisation occupent une place envahissante dans l’emploi du temps de l’écolier sourd. Cette orthopédie...


Lire la suite

Note de l’éditeur

Ouvrage publié avec le concours de l’INS HEA.

  • Éditeur : Presses universitaires de Paris Nanterre
  • Collection : Hors collection
  • Lieu d’édition : Nanterre
  • Année d’édition : 2017
  • Publication sur OpenEdition Books : 14 avril 2020
  • EAN (Édition imprimée) : 9782840162711
  • EAN électronique : 9791036547546
  • DOI : 10.4000/books.pupo.5621
  • Nombre de pages : 366 p.
Alexis Karacostas
Introduction générale

Partie 1. Avant 1822 : Naissance d’une orthopédie ré-adaptative pour les écoliers sourds. Fin d’un projet d’intégration sociale des sourds par les gestes ?

Partie 4. Après 1910 : Vers une lente et progressive reconnaissance d’une différence particulière ? Une voie ouverte vers l’iconicité ?

Partie 5. Conclusion

Claire Boursier
Postface

© Presses universitaires de Paris Nanterre, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540