Version classiqueVersion mobile

Genèse d’une discipline, naissance d’une revue : Sociologie du travail

 | 
Anni Borzei
, 
Gwenaële Rot

Bibliographie1

Texte intégral

Afrânio Garcia Jr., « Une noblesse républicaine. Fernando Henrique Cardoso et la sociologie au Brésil », in Pour une histoire des sciences sociales. Hommage à Pierre Bourdieu, Heilbron Johan, Lenoir Remi, Sapiro Gisèle (dir.) avec la collaboration de Pascale Pargamin, Paris, Fayard, 2004, p. 305-320.

Amiot Michel, Contre l’État, les sociologues. Éléments pour une histoire de la sociologie urbaine en France (1900-1980), Paris, Editions de l’EHESS, 1986.

Aron Raymond, 50 ans de réflexion politique. Mémoires, Paris, Julliard, 1983.

Balandier Georges, « Préface sur un cinquantenaire », in Cahiers internationaux de sociologie, n° spécial, 1996, p. 6-15.

Barre Raymond, Traité d’économie politique, Paris, PUF, « Thémis économie », 1959.

Barrier Christiane, « Le travail en série : stagnation ou répétition ? », in Bulletin du CERP, vol. 7, n° 2-3, avril sept 1958, p. 108-113.

Benveniste Emile, Problèmes de linguistique générale, Paris, Gallimard, 1966 [éd. 1974].

Besnard Philippe, « La formation de l’équipe de L’Année sociologique », in Revue française de sociologie, vol. 20, n° 1, 1979, p. 7-31.

Bezès Philippe, « Aux origines des politiques de réforme administrative sous la Ve République : la construction du “souci de soi de l’État” », in Revue française d’administration publique, vol. 2, n° 102, 2002, p. 307-325.

Bezès Philippe, Réinventer l’État, Paris, PUF, « Le lien social », 2009.

Bezès Philippe, Chauvière Michel, Chevallier Jacques, Montricher Nicole (de), Ocqueteau Frédéric (dir.), L’État à l’épreuve des sciences sociales. La fonction recherche dans les administrations sous la Ve République, Paris, La Découverte, « Recherches », 2005.

Bidet Alexandra, « Le travail et sa sociologie au prisme de l’activité », in Sociologie du travail et activité, avec la collaboration de Borzeix Anni, Pillon Thierry, Rot Gwenaële, Vatin François, Toulouse, Octarès, « Le travail en débat, série colloques et congrès », 2006, p. 32-135.

Böll Heinrich, Portrait de groupe avec dame, Paris, Éditions du Seuil, 1982.

Bloch- Lainé François, Pour une réforme de l’entreprise, Paris, Éditions du Seuil, 1963.

Blondiaux Loïc, « Comment rompre avec Durkheim ? Jean Stoetzel et la sociologie française d’après-guerre (1945-1958) », in Revue française de sociologie, vol. 32, n° 3, 1991, p. 411-444.

Borzeix Anni, « De quelques fausses similarités, gros malentendus et vrais terrains d’entente », in Travail et emploi, n° 94, avril 2003, p. 31-36.

Borzeix Anni et Maruani Margaret, Le Temps des chemises. La grève qu’elles gardent au cœur, Paris, Syros, 1982.

Borzeix Anni et Maurice Marc, « Mémoire et projets », in Sociologies du travail : 40 ans après, Pouchet Amélie (dir.), Paris, Elsevier, « Acteurs – Sociétés – Techniques », 2001, p. 1-16.

Boudic Goulven, « Esprit », 1944-1982 : les métamorphoses d’une revue, Paris, Éditions de l’IMEC, 2005.

Bourdieu Pierre, « Célibat et condition paysanne », in Études rurales, vol. 5-6, 1962, p. 32-135. [Réédité sous forme d’ouvrage dans Bourdieu Pierre, Le Bal des célibataires. Crise de la société paysanne en Bearn, Paris, Éditions du Seuil, « Point Seuil », 2002].

Bourdieu Pierre, Choses dites, Paris, Les Éditions de Minuit, 1987.

Bourdieu Pierre, Esquisse pour une auto-analyse, Paris, Raison d’agir, « Cours et travaux », 2004.

Bourdieu Pierre, Esquisses algérienne, Paris, Éditions du Seuil, « Liber », 2008.

Bourdieu Pierre, Darbel Alain, Rivet Jean-Paul, Seibel Claude, Travail et travailleurs en Algérie, Paris-La Haye, Mouton, 1963.

Bourdieu Pierre et Sayad Abdelmalek, Le Déracinement. La crise de l’agriculture traditionnelle en Algérie, Paris, Les Éditions de Minuit, 1964.

Bourricaud François, « Contribution à la sociologie du chef d’entreprise : le “Jeune Patron” tel qu’il se voit et tel qu’il voudrait être », in Revue économique, n° 6, novembre 1958, p. 896-911.

Bravermann Harry, Travail et capitalisme monopoliste, Paris, Maspero, 1976.

Burdeau Georges, « L’entrée de la science politique dans les facultés de Droit », in Droit social, n° 9 -10, sept. octobre 1958, p. 449-451.

Burguière André, « Histoire d’une histoire : la naissance des Annales », in Annales, ESC, vol. 34, n° 6, 1979, p. 1347-1359.

Burguière André, L’École des Annales, une histoire intellectuelle, Paris, Odile Jacob, 2005.

Burns Tom, Stalker George M., The Management of innovation, Londres, Tavistock, 1961.

Callon Michel, « Les méthodes d’analyse des grands nombres », in Sociologies du travail : 40 ans après, Pouchet Amélie (dir.), Paris, Elsevier, « Acteurs – Sociétés – Techniques », 2001, p. 335-354.

CFDT, Les dégâts du progrès, Paris, Éditions du Seuil, 1977.

Chaperon Sylvie, « Une génération d’intellectuelles dans le sillage de Simone de Beauvoir », in Clio, histoire, femmes, sociétés, n° 13, Intellectuelles, 2001 p. 99-116. [En ligne], mis en ligne le 19 juin 2006. URL : http://clio.revues.org/index135.html. Consulté le 13 octobre 2008.

Chapoulie Jean-Michel, « La seconde fondation de la sociologie française, les États-Unis et la classe ouvrière », in Revue française de sociologie, vol. 32, n° 3, 1991, p. 321-364.

Chenu Alain, « Une institution sans intention. La sociologie en France depuis l’après guerre », in Actes de la recherche en sciences sociales, n° 141-142, 2002, p. 46-52.

Chombart de Lauwe Paul-Henry, Chronique d’un pilote ordinaire : qui avons-nous sauvé ? Qui avons tué ?, Paris, Le Félin-Kiron, 2007.

Chombart de Lauwe Paul-Henry et Paquot Thierry, Un anthropologue dans le siècle, Paris, Descartes et Cie, 1996.

Clapier-VALLADONSimone, Poirier Jean, « Le concept d’ethnobiographie et les récits de vie croisés », in Cahiers internationaux de sociologie, numéro spécial consacré à « Histoires de vie et vie sociale », vol. 27, n° 69, 1980, p. 351-358.

Clark Terry, « Le Patron et son cercle : clefs de l’Université française », in Revue française de sociologie, vol. 12, n° 1, 1971, p. 19-39.

Clark Terry, Prophets and Patrons. The French University and the Emergence of the Social Science, Cambridge (Mass.), Harvard University Press, 1974.

Club Jean Moulin, L’État et le citoyen, Paris, Éditions du Seuil, 1961.

Collectif (dir.), Variations autour de la régulation sociale. Hommage à Jean-Daniel Reynaud, Paris, Presses de l’Ecole Normale Supérieure, 1994.

Collectif, L’Heure du choix, Paris, Les Éditions de Minuit, 1947.

Collectif, Une nouvelle civilisation ? Hommage à Georges Friedmann, Paris, Gallimard 1973.

Coster (de) Michel et Pichault François, Traité de sociologie du travail, Bruxelles, De Boeck, 1994, (préface d’Alain Touraine).

Crozier Michel, Usines et syndicats d’Amérique, Paris, Éditions Ouvrières, 1951.

Crozier Michel, « L’Angleterre travailliste ou l’état petit bourgeois », in Les Temps modernes, n° 66, 1951, p. 1794-1825

Crozier Michel, « Human engineering. Les nouvelles techniques « humaines » du Big Business Américain », in Les Temps modernes, vol. 7, n° 69, 1951, p. 44-75.

Crozier Michel, « La civilisation technique », in Les Temps modernes, n° 76, 1952, p. 1497-1516.

Crozier Michel, « Les intellectuels et la stagnation française », in Esprit, décembre 1953, p. 771- 782.

Crozier Michel, « Les attitudes politiques des employés et des petits fonctionnaires », in Partis politiques et classes sociales, Duverger Maurice (dir.), Paris, Armand Colin, 1955, p. 85-92.

Crozier Michel, « Pour une sociologie de l’administration publique », in Revue française de science politique, vol. 6, 1956, p. 750-769.

Crozier Michel, « La France, terre de commandement », in Esprit, décembre 1957, p. 779-798.

Crozier Michel, Petits fonctionnaires au travail, Paris, CNRS, Travaux du Centre d’études sociologiques, 1955.

Crozier Michel, « Employés et petits fonctionnaires parisiens. Note sur le loisir comme moyen de participation aux valeurs de la société bourgeoise », in Esprit, n° 27, juin 1959, p. 934-954.

CROZIERMichel, « Classes sans conscience ou préfiguration de la société sans classes », in Archives européennes de sociologie, vol. 1, n° 2, 1960, p. 233-247.

Crozier Michel, « Mouvement ouvrier et conflits du travail. I. Sociologie du syndicalisme », in Traité de sociologie du travail, Friedmann Georges et Naville Pierre (dir.), avec la collaboration de Treanton René, chap. 18, t. 2, 1962, p. 170-189.

Crozier Michel, Le Phénomène bureaucratique, Paris, Éditions du Seuil, 1963.

Crozier Michel, Le Monde des employés de bureau, Paris, Éditions du Seuil, 1965.

Crozier Michel, « L’aventure de Sociologie du travail, une vue rétrospective à trente ans de distance », in Sociologie du travail, n° spécial 30 ans, Paris, Dunod, 1989, p. 11-15.

Crozier Michel, « La sociologie du travail dans le discours sociologique : les paradoxes de la marginalisation et de l’éclatement », in Sociologie et sociétés, vol. 23, n° 2, 1991, p. 47-49.

Crozier Michel, « De l’état de jeune intellectuel à la profession de chercheur en sciences sociales », in L’Analyse stratégique. Sa genèse, ses applications et ses problèmes actuels. Autour de Michel Crozier, Pavé Francis (dir.), Actes du Colloque de Cérisy, Paris, Éditions du Seuil, 1994, p. 80-95.

Crozier Michel, « Michel Crozier. Chercheur et enseignant » (entretien mené par Bernard Colasse et Francis Pavé), in Gérer et comprendre, juin 1994, p. 15-19.

Crozier Michel, « La négociation et la règle du point de vue du sociologue de l’organisation », in Variations autour de la régulation sociale. Hommage à Jean-Daniel Reynaud, Collectif (dir.), Paris, École Normale Supérieure, 1994, p. 65-69.

Crozier Michel, « Comment je me suis découvert sociologue », in Revue française de science politique, vol. 46, n° 1, 1996, p. 80-95.

CROZIERMichel, « Nous avons réinventé la sociologie », in L’Œil du sociologue. Etudes réunies autour d’Henri Mendras, Jacques-Jouvenot Dominique (dir.), Besançon, Presses du Centre Unesco de Besançon, 1998, p. 93-99.

Crozier Michel, Ma belle époque, Paris, Fayard, 2002.

Crozier Michel, À contre-courant, Paris, Fayard, 2004.

Crozier Michel, Dolléans Edouard, Mouvement ouvriers et socialistes. Angleterre, France, Allemagne, États-Unis. Chronologie et Bibliographie (1750-1918), Paris, Editions Ouvrières, 1949.

Crozier Michel, Friedmann Georges, « Les conséquences sociales de l’automation », in Bulletin International des sciences sociales, vol. 10, n° 1, 1958, p. 7-17.

Dahrendorf, Ralf, Classes et conflits de classes dans la société industrielle, Paris, Mouton, 1972 [Première édition : Soziale Klassen und Klassenkonflikt in der industriellen Gesellschaft, Stuttgart, F. Enke, 1957].

Daval Roger, Bourricaud François, Delamotte Yves, Doron Roland, Traité de psychologie sociale, PUF, « Logos », 1963, t. 1 et t. 2.

David Marcel, « Pour un bilan de la sociologie du travail en France », in Revue économique, vol. 14, n° 3, 1963, p. 441-463.

Delannoi Gil, « Arguments, 1956-1962 ou la parenthèse de l’ouverture », in Revue française de science politique, vol. 34, n° 1, 1984, p. 127-145.

Descamps Florence, L’Historien, l’archiviste et le magnétophone : de la constitution de la source orale à son exploitation, pref. de François Monnier ; avant-propos de Dominique Schnapper, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2001.

Desmarez Pierre, La Sociologie industrielle aux États-Unis, Paris, Armand Colin, « U », 1986.

Desmarez Pierre, « Georges Friedmann, médiateur de la sociologie industrielle », in Georges Friedmann, un sociologue dans le siècle, Grémion Pierre, Piotet François (dir.), Paris, CNRS Éditions, « CNRS Sociologie », 2004, p. 103-118.

Desroche Henri, Meister Albert, Gaumont Jean, Études sur la tradition française de l’association ouvrière, Paris, Les Éditions de Minuit, « Bibliothèque internationale de sociologie de la coopération », 1956.

Desroche Henri, Meister Albert, Une communauté de travail de la banlieue parisienne. Essai monographique, Paris, Les Éditions de Minuit, « Bibliothèque internationale de sociologie de la coopération », 1955.

Di Tella Torcuato, Brams Lucien, Reynaud Jean-Daniel et Touraine Alain, Huachipato et Lota. Étude sur la conscience ouvrière dans deux entreprises chiliennes, Paris, Éditions du CNRS, 1966.

Dofny Jacques, « De l’expérience du milieu ouvrier à la pratique sociologique : entrevue avec Jacques Dofny, professeur et bâtisseur », in Sociologie et sociétés, vol. 23, n° 2, 1991, p. 61-77.

Dofny Jacques, Durand Claude, Reynaud Jean-Daniel et Touraine Alain, Les ouvriers et le progrès technique, Paris, Armand Colin, 1966.

Drouard Alain, « Réflexion sur une chronologie : le développement des sciences sociales en France de 1945 à la fin des années soixante », in Revue française de sociologie, vol. 23, n° 1, 1982, p. 55-85.

Drouard Alain (dir.), Le Développement des sciences sociales en France au tournant des années soixante, Table ronde réunie les 8 et 9 janvier 1981 à l’Institut d’histoire du temps présent, Paris, Éditions du CNRS, 1983.

Duclerc Vincent, « La naissance de la Délégation générale à la recherche scientifique et technique. La construction d’un modèle partagé de gouvernement dans les années soixante », in Revue française d’administration publique, vol. 112, 2005, p. 647-658.

Düll Klaus, « Un regard Allemand », in Le Travail et sa sociologie. Essais critiques, Durand Claude (dir.), Paris, L’Harmattan, 1985, p. 273-283.

Durand Claude, « L’évolution du travail dans les laminoirs », in Revue française du travail, n° 1, janvier mars 1959, p. 3-19.

Durand Claude, Chômage et violence : Longwy en lutte, Paris, Éditions Galilée, 1981.

Durand Claude, Sociologie du travail, Toulouse, Octarès, « Travail », 2000.

Durand Claude, Benoît-Guilbot Odile, « Avant-propos. Trente années de publications », in Sociologie du travail, n° spécial 30 ans, Paris, Dunod, 1989, p. 3-7.

Erbès-Seguin Sabine, Sociologie du travail, Paris, La Découverte, « Repères », 1999.

Farrugia Francis, La Reconstruction de la sociologie française (1945-1965), Paris, L’Harmattan, « Logiques sociales », 2000.

Farrugia Dominique, « Généalogie d’une professionnalisation : la sociologie française de 1945 à 1960 », in L’Homme et la société, n° 131, 1999, p. 23-42.

Foote Whyte William, Human relations in the restaurant industry, New York, Mc Graw Hill, 1948.

Fombonne Jean, Personnel et DRH. L’affirmation de la fonction DRH dans les entreprises françaises (1830-1990), Paris, Vuibert, 2001.

Fourastié Jean, La Grande métamorphose du xxe siècle, essais sur quelques problèmes de l’humanité d’aujourd’hui, Paris, PUF, 1961.

Fournier Pierre, 40 ans place de Fontenoy, Rennes, PUR, « Pour une histoire du travail », 2006.

Fourquet François, Les Comptes de la puissance. Histoire de la comptabilité nationale et du plan, Paris, Encres, 1980.

Fridenson Patrick, « Portrait du Mouvement social à trente ans », Le Mouvement social, n° 151, 1990, p. 3-10.

Friedmann Georges, Journal de guerre, 1939-1940, Paris, Gallimard, 1987 (préfaces d’Edgar Morin et d’Alain Touraine).

Friedmann Georges, La Crise du progrès, Paris, Gallimard, 1936.

Friedmann Georges, Problèmes humains du machinisme industriel, Paris, Gallimard, 1946.

Friedmann Georges, « Automatisme et travail industriel », in Cahiers internationaux de sociologie, vol. I, 1946, p. 139-160.

Friedmann Georges, « L’industrie américaine et le facteur humain », in Cahiers internationaux de sociologie, vol. VIII, 1950, p. 40-71.

Friedmann Georges, « Le travail en miettes », in Esprit, novembre 1955, p. 1725-1747.

Friedmann Georges et Naville Pierre (dir.), avec la collaboration de Treanton René, Traité de sociologie du travail, Paris, Armand Colin t. 1 et t. 2, 1961 et 1962.

Friedmann Georges et Reynaud Jean-Daniel, « Sociologie des techniques de production et du travail », in Traité de sociologie, Gurvitch Georges (dir.), Cinquième section, Problèmes de sociologie du travail, chap. 1, p. 451-457.

Friedmann Georges et Reynaud Jean-Daniel, « Psychosociologie de l’entreprise », in Traité de sociologie, Gurvitch Georges (dir.), Cinquième section, Problèmes de sociologie du travail, chap. 2, p. 459-478.

Friedmann Georges et Tréanton Jean-René, « Sociologie du syndicalisme, de l’autogestion ouvrière et des conflits du travail », in Traité de sociologie, Gurvitch Georges (dir.), Cinquième section, Problèmes de sociologie du travail, chap. 3, p. 479-498.

Friedmann Georges, Tréanton Jean-René, « Vie de travail et vie hors travail. Industrie et société », in Traité de sociologie, Gurvitch Georges (dir.), Cinquième section, Problèmes de sociologie du travail, chap. 4, p. 499-511.

Frisch-Gauthier Jacqueline, « Le rire dans les relations de travail », in Revue française de sociologie, vol. 2, n° 4, 1961, p. 292-303.

Gauthier Jacqueline, « L’adaptation aux travaux spécialisés dans une petite entreprise », in Bulletin du CERP, vol. 7, n° 2-3, 1958, p. 126-134.

Girard Alain, « Le budget temps de la femme mariée dans les agglomérations urbaines » in Population, vol. 13, n° 4, 1958, p. 591-618,

Girard Alain et Bastide Henri, « Le budget temps de la femme mariée à la campagne », in Population, vol. 14, n° 2, 1959, p. 253-284.

Goffman Erving, Façons de parler, Paris, Les Éditions de Minuit, 1987.

Golthorpe John, Lockwood David, Bechhofer Frank, Platt Jennifer, L’Ouvrier de l’abondance, Paris, Éditions du Seuil, « Esprit – La Cité Prochaine », 1972 [première édition The affluent worker : political attitudes and behaviour, Cambridge, Cambridge University Press, 1963].

Gottraux Philippe, « Socialisme ou Barbarie ». Un engagement politique et intellectuel dans la France de l’après-guerre, Lausanne, Payot, « Sciences politiques et sociales », 1997.

Grémion Pierre, « La construction du phénomène bureaucratique », in L’Analyse stratégique. Autour de Michel Crozier. Colloque de Cerisy, Pavé Francis (dir.), Paris, Éditions du Seuil, 1994, p. 80-95.

Grémion Pierre, L’Intelligence de l’anticommunisme. Le Congrès pour la liberté de la culture à Paris (1950-1975), Paris, Fayard, 1995.

Gremion Pierre, « Les sociologues et mai 1968. Note de recherche », in Le Débat, n° 149, avril 2008, p. 20-36.

Grémion Pierre et Piotet Françoise et (dir.), Georges Friedmann. Un sociologue dans le siècle, Paris, CNRS Éditions, « CNRS Sociologie », 2004.

Gruson Claude, « Planification économique et recherche sociologiques », in Revue française de sociologie, vol. 5, n° 4, 1964, p. 435-446.

Guilbert Madeleine et Isambert-Jamati Vivianne, « Une étude de biographie professionnelle. Formation et carrière professionnelles de 1 000 jeunes femmes de la région parisienne », in Population, vol. 13, n° 4, 1958, p. 647-662.

Hatzfeld Henri, « La sociologie du travail », in Esprit, janvier 1963, p. 117-128.

Heilbron Johan, « Pionniers par défaut ? Les débuts de la recherche au Centre d’études sociologiques (1946-1960) », in Revue française de sociologie, vol. 32, n° 3, 1991, p. 365-379.

Houdeville Gérald, Le Métier de sociologue en France depuis 1945. Renaissance d’une discipline, Rennes, PUR, « Le sens social », 2007.

Isambert Vivianne et Guilbert Madeleine, « L’apprentissage et l’activité professionnelle », in Bulletin du CERP, vol. 7, n ° 2-3, avril sept 1958, p. 135-150.

Isambert-Jamati Vivianne, « La “résurrection” de L’Année sociologique après la Seconde Guerre mondiale », in L’Année sociologique, vol. 48, 1998, n° 1, p. 229-248.

Isambert-Jamati Vivianne, L’Industrie horlogère dans la région de Besançon, Paris, PUF, Bibliothèque de sociologie contemporaine, Série B, travaux du Centre d’études sociologiques, 1955.

Julien Charles-André, « Souvenirs et réflexions sans prétention », in Le Mouvement social, n° 39, 1962, p. 15-18.

Kourchid Olivier, « La nouvelle classe ouvrière : historique et débats », in Sociologues et sociologies. La France des années 60, Chapoulie Jean-Michel, Kourchid Olivier, Robert Jean-Louis, Sohn Anne-Marie (dir), Paris, L’Harmattan, « Logiques sociales », 2005, p. 197-226.

Kuty Olgierd, « La naissance de la négociation (1933-1962) », in Sociologies. Revue scientifique internationale, mis en ligne le 28 octobre 2008, URL : http://sociologies.revues.org/document2488.htm l. Consulté le 10 novembre 2009.

Lajoinie Guy, « Sociologie du travail : vers de nouvelles frontières », in Une nouvelle civilisation ? Hommage à Georges Friedmann, Collectif (dir.), Paris, Gallimard, 1973, p. 197-220.

Lallement Michel, « Du travail à l’emploi, de l’organisation à l’entreprise : un double tournant problématique », in La sociologie française contemporaine, Berthelot Jean-Michel (dir.) Paris, PUF, 2000.

Lautman Jacques et Lécuyer Bernard-Pierre, Paul Lazarsfeld, 1901-1976 – La sociologie de Vienne à New-York, Paris, L’Harmattan, « Logiques sociales », 1998.

Lautman Jacques, « Chronique de la sociologie française après 1945 », in Sciences et théorie de l’opinion publique, Hommage à Jean Stoetzel, Boudon Raymond, Bourricaud François, Girard Alain (dir.), Paris, Retz, 1981, p. 269-284.

Lazarsfeld Paul F. et Wagner Thielens Jr., The Academic Mind, Glencoe, Illinois, The Free Press, 1958.

Le Crom Jean-Pierre, « Les années “fastes” de la Revue française du travail », in Revue française des affaires sociales, n° 4, 2006, p. 25-46.

Leca Jean, « Une relecture cavalière des débuts », in Revue française de science politique, vol. 51, n° 1-2, février avril 2001, p. 5-17.

Lepetit Bernard, « Les Annales, Portrait de groupe avec revue », in Une école pour les sciences sociales. De la VIe section à l’École des hautes études en sciences sociales, Revel Jacques (dir.), Paris, Nathan, 1996, p. 31-48.

Lipset Seymour Martin, L’Homme et la politique, Paris, Éditions du Seuil, « Esprit – La Cité Prochaine », 1960.

Lomba Cédric, « Naville et le CNRS : l’administration du Centre d’études sociologiques (1960- 1968) », in Les Vies de Pierre Naville, Blum, Françoise (dir.), Lille, Presses du Septentrion, 2007, p. 267-280.

Mallet Serge, La Nouvelle classe ouvrière, Paris, Éditions du Seuil, « Esprit – La Cité Prochaine », 1963.

Marcel Jean-Christophe, « Jean Stoetzel élève de Maurice Halbwachs : les origines françaises de la théorie des opinions », in L’Année sociologique, vol. 48, n° 2, 1998, p. 329-351.

Marcel Jean-Christophe, « Le déploiement de la recherche au Centre d’études sociologiques (1945-1960) », in La Revue pour l’histoire du CNRS, vol. 13, 2005.

Marcel Jean-Christophe, « Une réception de la sociologie américaine en France (1945-1960) », in Revue d’histoire des sciences humaines, vol. 2, n° 11, 2004, p. 45-68

Marchal Jean et Lecaillon Jacques, La Répartition du revenu national, Paris, Éditions Génin, 3 t., 1958.

March James G. et Simon Herbert, Les Organisations, problèmes psychosociologiques, Paris, Dunod, 1964. [Première edition, March James et Simon Herbert, Organizations, New York, John Wiley and sons, 1958].

Martin Olivier et Vannier Patricia, « La sociologie française après 1945 : places et rôles des méthodes issues de la psychologie », in Revue d’histoire des sciences humaines, vol. 1, n° 6, 2002, p. 95-122.

Masson Philippe, « Le financement de la sociologie française : les conventions de recherche de la DGRST dans les années soixante », in Genèses, vol. 1, n° 62, 2006, p. 110-128.

Masson Philippe, Faire de la sociologie. Les grandes enquêtes françaises depuis 1945, Paris, La Découverte, « Grands Repères », 2008.

Maurice Marc, « Le déterminisme technologique dans la sociologie du travail (1955-1980), un changement de paradigme ? », in Sociologie du travail, vol. 21, n° 1, 1980, p. 22-36.

Maurice Marc, La Construction sociale des acteurs dans l’entreprise, Toulouse, Octarès, « Travail et activité humaine », 2008.

Mazon Brigitte, Aux origines de l’École des hautes études en sciences sociales. Le rôle du mécénat américain 1920-1960 (préface de Pierre Bourdieu) Paris, Cerf, 1988.

Meister Albert, Socialisme et autogestion. L’expérience Yougoslave, Paris, Éditions du Seuil, « Esprit, Frontière ouverte », 1964.

Mendras Henri, « L’invention de la paysannerie : un moment de l’histoire de la sociologie française d’après-guerre », in Revue française de sociologie, vol. 41, n° 3, 2000, p. 539-552.

Mendras Henri, avec la collaboration de Patrick Le Galès et Marco Oberti, Comment devenir sociologue. Souvenir d’un vieux mandarin, Arles, Actes Sud, 1995.

Monjardet Dominique, « À la recherche des fondateurs : les traités de sociologie du travail », in Le Travail et sa sociologie. Essais critiques, Durand Claude (dir.), Paris, L’Harmattan, « Logiques sociales », 1985, p. 115-138.

Moreno Jacob, Fondements de la sociométrie, Paris, PUF, 1954.

Morin Edgar, Autocritique, Paris, Éditions du Seuil, 1959.

Morin Edgar, Journal de Plozevet. Bretagne, 1965, Paris, L’Aube, 2001.

Mottez Bernard, Systèmes de salaire et politiques patronales. Essai sur l’évolution des pratiques et des idéologies patronales, Paris, CNRS, 1966.

Mottez Bernard, Sociologie industrielle, Paris, PUF, « Que-sais je ? », 1971.

Naville Pierre, « La structure de l’emploi et l’automation », in Bulletin International des sciences sociales, vol. 10, n° 1, 1958, p. 17-30.

Naville Pierre (dir.), L’Automation et le travail humain, Rapport d’enquête, Paris, CNRS, 1961.

Naville Pierre, Vers l’automatisme social ?, Paris, Gallimard, 1963.

Paradeise Catherine, « The French Sociology of Work and Labor, From Workshops to Labor Markets and Work as Distributed action », in Organization Studies, vol. 25, n° 4, 2004, p. 633-653.

Parias Louis Henri (dir.), Histoire générale du travail 4. La civilisation industrielle (de 1914 à nos jours) par Alain Touraine ; avec la collab. De B. Cazes et al. ; Paris, Nouvelle librairie de France, 1961. (pref. de Pierre Laroque, post. de Georges Friedmann et Jean-Daniel Reynaud).

Pécaut Daniel, « La sociologie à la VIe section », in Une école pour les sciences sociales. De la VIe section à l’École des hautes études en sciences sociales, Revel Jacques, Wachtel Nathan. (dir.), Paris, Le Cerf-EHESS, 1996.

Peneff Jean, « Les débuts de l’observation participante ou les premiers sociologues en usine », in Sociologie du travail, vol. 38, n° 1, 1996, p. 25-44.

Perriaux Anne-Sophie, Renault et les sciences sociales 1948-1991, Paris, Seli Arslan, 1999.

Perroux François, Le IVe plan français, Paris, PUF, 1962.

Pillon Thierry (dir.), Sociologie empirique, sociologie critique. Autour de Claude Durand, Toulouse, Octarès, 2007.

Pillon Thierry, Vatin François, Traité de sociologie du travail, Toulouse, Octarès, 2008 [première édition 2001].

Pluet-Despatin Jacqueline, « Une contribution à l’histoire des intellectuels : les revues », in Les Cahiers de l’IHTP, n° 20, mars 1992, p. 125 – 136.

Pollak Michaël, « La planification des sciences sociales », in Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 2, n° 2-3, 1976, p. 105-121.

Pollock Frédérick, L’Automation : ses conséquences économiques et sociales, Adaptation française par Daniel de Coppet, augmentée d’une étude de Pierre Rolle, Paris, Les Éditions de Minuit, « L’Homme et la machine », 1957 (préface de Georges Friedmann).

Pouchet Amélie (dir.), Sociologies du travail : 40 ans après, Paris, Elsevier, 2001.

Poulat Émile, « Aux origines du groupe de sociologie des religions et de ses archives », in Archives de sciences sociales des religions, n° 136, 2006, p. 25-37.

Prost Antoine, « Préface », in Les Assurés et la sécurité sociale. Étude sur les assurés du régime général en 1958, Reynaud Jean-Daniel, Catrice-LOREYAntoinette, Paris, comité d’Histoire de la sécurité social, 1996, [réédition du rapport du même nom publié en 1958 par l’ISST].

Prost Antoine, « Les origines de la politique de la recherche en France (1939-1958) », in Cahiers pour l’histoire du CNRS, n° 1, 1989, p. 41-62.

Prost Antoine, « Qu’est-il arrivé à la sociologie du travail française ? », in Le Mouvement social, n° 171, 1995, p. 79-95.

Retel Jacques-Olivier, Les Gens de l’hôtellerie, Paris, Les Éditions ouvrières, « L’évolution de la vie sociale », dirigée par Paul Henry Chombart de Lauwe, 1965.

Revel Jacques, « Histoire et sciences sociales : les paradigmes des Annales », in Annales, ESC, vol. 34, n° 6, 1979, p. 1360-1376.

Reynaud Jean-Daniel et Touraine Alain, « La représentation politique du monde ouvrier », in Partis politiques et classes sociales, Duverger Maurice (dir.), Paris, Armand Colin, 1955, p. 31-48.

Reynaud Jean-Daniel et Touraine Alain, « Deux notes à propos d’une enquête sur les étudiants en médecine », in Cahiers internationaux de sociologie, vol. XX, 1956, p. 124-148.

Reynaud Jean-Daniel, Cours de psychologie industrielle, Paris, FNSP, 1956.

Reynaud Jean-Daniel, « Structure et organisation de l’entreprise II », in Traité de sociologie du travail, Friedmann Georges et Naville Pierre (dir.), avec la collaboration de Treanton René, Paris, Armand Colin, chap. 13, t. 2, 1962, p. 69-93.

Reynaud Jean-Daniel, « Sociologie de l’entreprise », in Les Techniques modernes de gestion des entreprises, Hierche H. (dir.), Paris, Dunod, 1962, p. 218-234.

Reynaud Jean-Daniel, Les Syndicats en France, Paris, Armand Colin, 1963.

Reynaud Jean-Daniel et Bourdieu Pierre, « Une sociologie de l’action est-elle possible ? », in Revue française de sociologie, vol. 7, n° 4, 1966, p. 508-517.

Reynaud Jean-Daniel, « Sociologie du travail ou science de l’action sociale ? », in Sociologie du travail, n° spécial 30 ans, Paris, Dunod, 1989, p. 17-23.

Reynaud Jean-Daniel, « De l’analyse des relations professionnelles à la théorie de la régulation sociale » (entretien mené par Eric Pezet et Pierre Louart), in Gérer et comprendre, n° 73, septembre 2003, p. 4-7.

Reynaud Jean-Daniel, « Ce que produit une négociation collective, ce sont des règles », in Négociation, vol. 2, n° 4, 2005, p. 139-159.

Rose Michaël, Servants of post-industrial power ? Sociologie du travail in Modern France, London, Macmillan, 1979.

Rosental Paul-André, « Jean-Stoetzel, la démographie et l’opinion : autour des soixante ans de Population », in Population, vol. 61, n° 1-2, 2006, p. 31-44.

Rot Gwenaële, Sociologie de l’atelier. Renault, le travail ouvrier, le sociologue, Toulouse, Octarès, « Travail et activité humaine », 2006.

Rot Gwenaële et Vatin François, « Les avatars du travail à la chaîne dans l’œuvre de Georges Friedmann », in Genèses, n° 57, 2004, p. 23-40.

Rot Gwenaële et Vatin François, « Pierre Naville de l’automation industrielle à l’automatisme social (1956-1963) », in Histoire et sociétés. Revue européenne d’histoire sociale, n° 24, décembre 2007, p. 14-21.

Rot Gwenaële et Vatin François, « L’enquête des Gaston ou les sociologues au travail. Jacques Dofny et Bernard Mottez à la tôlerie de Mont-Saint-Martin en 1955 », in Actes de la recherche en sciences sociales, n° 175, 2008, p. 62-81.

Roy Donald, « Work satisfaction and social rewards in quota achievement », in American sociological Review, vol. 18, n° 5, p. 507-514.

Roy Donald, Un sociologue à l’usine. Textes essentiels pour la sociologie du travail. Paris, La Découverte, « Classiques. Grands repères », 2006, Introduction de Jean-Michel Chapoulie, postface de Howard Becker.

Sainsaulieu Renaud et Segrestin Denis, « Vers une théorie sociologique de l’entreprise », in Sociologie du travail, vol. 28, n° 3, 1986, p. 335-352.

Sartre Jean-Paul, Critique de la raison dialectique, Paris, Gallimard, 1960.

Serry Hervé, Éditions du Seuil, 70 ans d’histoires, Paris, Éditions du Seuil, IMEC, 2008 (catalogue de l’exposition, Éditions du Seuil, histoire d’une maison).

Sirinelli Jean-François, « Le hasard ou la nécessité ? Une histoire des intellectuels », in Vingtième siècle. Revue d’histoire, vol. 9, n° 9, 1986, p. 97-109.

Soubiran-Paillet Francine, « Juristes et sociologues français d’après-guerre : une rencontre sans lendemain », Genèses, vol. 41, décembre 2000, p. 125-142.

Spenlehauer Vincent, « Pour une déconstruction des légendes sur le rapport État/sciences sociales » in Les sciences sociales à l’épreuve de l’action, le savant, le politique et l’Europe, Zimmermann Bénédicte (dir.), Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2004, p. 119-144.

Steiner Philippe, « La Revue économique (1950-1982) : la marche vers l’orthodoxie académique ? », in Revue Economique, vol. 51, n° 5, 2000, p. 1009-1058.

STOETZELJean, « La psychologie sociale et la théorie des attitudes », in Annales sociologiques, Série A, fasc.4, 1941, p. 1-24.

Stoetzel Jean, « Aux lecteurs de la Revue française de sociologie », in Revue française de sociologie, vol. 6, n° 1, janvier-mars 1965, p. 3.

Stoetzel Jean, La Théorie des opinions, Paris, PUF, 1943 (ouvrage réédité chez l’Harmattan en 2006 avec une préface de Pierre Fattacini).

Stoetzel Jean, « La conception actuelle de la notion d’attitude en psychologie sociale », in Bulletin de psychologie, n° 16, 1963, p. 1003-1009.

Stroobants Marcelle, Sociologie du travail, Paris, « 128 », 1993.

Strauss Anselm, « Dear Jean-Daniel », in Variations autour de la régulation sociale, Collectif (dir.), Paris, Presses de l’École normale supérieure, 1994, p. 85-90.

Sturmthal Adolphe, « Le salaire annuel garanti aux États-Unis », in Droit Social, n° 10, décembre 1955, p. 612-617.

Swedberg Richard, Une histoire de la sociologie économique, Paris, Desclée de Brouwer, 1994.

Tanguy Lucie, « Retour sur l’histoire de la sociologie du travail : place et rôle de l’Institut des sciences sociales du travail », in Revue française de sociologie, vol. 49, n° 4, 2008, p. 711-723.

Thuderoz Christian, Sociologie des entreprises, Paris, La Découverte, « Repères », 1997.

Touraine Alain, « Ambiguïté de la sociologie industrielle américaine », in Cahiers internationaux de sociologie, vol. 12, 1952, p. 131-145.

Touraine Alain, L’Évolution du travail ouvrier aux usines Renault, Paris, CNRS, « Travaux du Centre d’études sociologiques », 1955.

Touraine Alain, « L’évolution de la conscience ouvrière et l’idée socialiste », in Esprit, mai 1956, p. 692-705.

Touraine, Alain, « Qualification, salaire et homogénéité du groupe ouvrier », in Revue économique, vol. 8, n° 5, 1957, p. 841-850.

Touraine Alain, « Travail, loisir et société », in Esprit, n° 27, juin 1959, p. 979-999.

TOURAINEAlain, « Classe et culture ouvrières », in Revue de l’action populaire, janv. 1960, p. 59-66.

Touraine Alain, « Pouvoir et décision dans l’entreprise », in Traité de sociologie du travail, Friedmann Georges et Naville Pierre (dir.), avec la collaboration de Treanton René, Paris, Armand Colin, t. 2, chap. 12 1962, p. 3-20.

Touraine Alain, « L’aliénation bureaucratique », in Arguments, vol. 17, 1961, p. 21-27.

TOURAINEAlain, « Naissance des sociétés industrielles », in Arguments, 3e et 4e trimestre 1962, p. 1-20.

Touraine Alain, Sociologie de l’action, Paris, Éditions du Seuil, 1965.

Touraine Alain, « La raison d’être d’une sociologie de l’action », in Revue française de sociologie, vol. 7, n° 4, 1966, p. 518-527.

Touraine Alain, La Conscience ouvrière, Paris, Éditions du Seuil, 1966.

Touraine Alain, Un désir d’histoire, Paris, Stock, 1977.

Touraine Alain, « La Pensée stratégique de Michel Crozier », in L’Analyse stratégique. Sa genèse, ses applications et ses problèmes actuels. Autour de Michel Crozier, Colloque de Cerisy, Pavé Françis (dir.). Paris, Éditions du Seuil, p. 163-169.

TOURAINEAlain, Mottez Bernard, « Classe ouvrière et société globale », in Traité de sociologie du travail, Friedmann Georges et Naville Pierre (dir.), avec la collaboration de Jean-René Treanton, Paris, Armand Colin, t. 2, chap.20, 1962 p. 236-283.

Touraine Alain et Raggazi Orietta, Les Ouvriers d’origine agricole, Paris, Éditions du Seuil, « Études Sociologique, Travaux du Laboratoire de sociologie industrielle de l’École pratique des hautes études. VIe section », 1961.

Touraine Alain et Verley Etienne, « Enquêtes françaises de sociologie industrielle », in Cahiers internationaux de sociologie, vol. 7, 1949, p. 707-721.

Tréanton Jean-René, Le Syndicat dans l’entreprise américaine, Thèse, Paris, FNSP, 1953.

Tréanton Jean-René, « Les réactions à la retraite. Une étude psycho-sociologique », in Revue française du travail, vol. 12, 1958, p. 149-165.

Tréanton Jean-René, « La répartition de la main d’œuvre. III. Le travailleur et son âge », in Traité de sociologie du travail, Friedmann Georges et Naville Pierre (dir.), avec la collaboration de Jean-René Treanton, chap. 7, t. 1, 1961, p. 282-298.

Tréanton Jean René, « Mouvement ouvrier et conflits du travail. II. Les conflits du travail », in Traité de sociologie du travail, Friedmann Georges et Naville Pierre (dir.), avec la collaboration de Jean-René Treanton, chap. 18, t. 2, 1962, p. 194-203.

Tréanton Jean-René, « Le vieillard dans la famille », in Esprit, n° 317, mai 1963, p. 755-760 (numéro spécial sur « Vieillesse et vieillissement »).

Tréanton Jean-René, « Sur les débuts de la sociologie du travail », in Revue française de sociologie, vol. 27, n° 4, 1986, p. 735-740.

Tréanton Jean-René, « Les premières années du Centre d’études sociologiques (1946-1955) », in Revue française de sociologie, vol. 32, n° 3, 1991, p. 381-404.

Tréanton Jean-René, « Une parenté intellectuelle : hommage à l’oncle Simiand », in Variations autour de la régulation sociale. Hommage à Jean-Daniel Reynaud, Paris, Presses de l’École normale supérieure, 1994, p. 91-98.

Tréanton Jean-René, « Une rencontre avec Everett C. Hugues », in Sociétés contemporaines, 1997, vol. 27, p. 73-78.

Tréanton Jean-René, « Les débuts du CES, 1946-1955 (suite) », in Revue française de sociologie, vol. 33, n° 3, p. 487-495.

Tréanton Jean-René, « Friedmann et Naville face à leur Traité de sociologie du travail », in Les vies de Pierre Naville, Blum Françoise (dir.), Lille, Presses du Septentrion, 2007, p. 281-287.

Tréanton Jean-René et Reynaud Jean-Daniel, « Industrial Sociology, 1951-1962. ATrend Report and Bibliography », in Current Sociology, n° 2, 1964.

Tripier Maryse, « Concurrence et différence ; les problèmes posés au syndicalisme ouvrier par les travailleurs immigrés », in Sociologie du travail, vol. 14, n° 3, 1972, p. 331-347.

Tripier Pierre, Rapport sur le développement de la sociologie du travail, préparé pour le PIRT-TEM, février 1984.

Tripier Pierre, « La sociologie du travail à travers ses paradigmes. », in Traité de sociologie du travail, Coster Michel (de), Pichault François (dir.), Bruxelles, De Boeck Université, « Ouvertures sociologiques », 1994, p. 29-47.

Vannier Patricia, « Inscription scientifique et mise en norme des savoirs dans le texte sociologique de l’après-guerre », in Figures du texte scientifique, Berthelot Jean-Michel (dir.), Paris, PUF, « Science, histoire et société », 2003, p. 225-250.

Vannier Patricia, « Les caractéristiques dominantes de la production du Centre d’études sociologiques (1946-1968) : entre perpétuation durkheimienne et affiliation marxiste », Revue d’histoire des sciences humaines, n° 2, 2000, p. 125-146.

Vatin François, « Machinisme, marxisme, humanisme. Georges Friedmann avant et après-guerre », in Sociologie du travail, vol. 46, n° 2, 2004, p. 205-223.

Vatin François, « Pierre Naville et la “passion dans le calcul” : de la métrologie sociale à la sociologique », in Les Vies de Pierre Naville, Blum Françoise (dir.), Lille, Presses du Septentrion, 2007, p. 247-265.

Vatin François, « Sociologie économique et sociologie du travail en France 1945-1968 », Communication au colloque organisé à la Maison des sciences économique, Université de Paris 1, Sociologie économique histoire et méthode, novembre 2002.

Verret Michel, « Point critique pour un cinquantenaire. Contribution d’un sociologue », in Population, vol. 50, n° 6, 1995, p. 1379-1385.

Verry Maurice, Les Laminoirs ardennais. Déclin d’une aristocratie professionnelle, Paris, PUF, Bibliothèque de sociologie contemporaine, Série B, travaux du Centre d’études sociologiques, 1955.

Viet Vincent, « De la Revue française du travail à la Revue française des affaires sociales : une histoire passée en revue », in Revue française des affaires sociales, n° 4, 2004, p. 47-60.

Willenski Harold, Willenski Jeanne, « Personnel Counseling : The Hawthorne Case », in American Journal of Sociology, vol. 57, n° 3, 1951, p. 265-280.

Winock Michel, Les Intellectuels dans la cité (1930-1950), Paris, Éditions du Seuil, 1996.

Wieworka Michel, « Sociologie du travail, sociologie critique ? – Table ronde », in Sociologie du travail, n° spécial 30 ans, Paris, Dunod, 1989, p. 97-98.

Woodward Joan, Industrial Organization : Theory and Practice, Oxford, Oxford University Press, 1965.

Zagefka Polymnia, « La notion de travail dans la sociologie française depuis la seconde guerre mondiale », in Travail et emploi, le temps des métamorphoses, Lallement Michel (dir.), Paris, L’Harmattan, « Logiques sociales », 1994, p. 165-182.

Notes

1 Cette bibliographie est sélective : elle ne reprend pas l’ensemble des articles de la revue publiés pendant la période et cités dans l’ouvrage, ni la référence aux nombreux ouvrages ayant fait l’objet de comptes rendus dans le cadre de Sociologie du travail, ni les rapports de recherche (ISST, CECA, OECE, OCDE).

© Presses universitaires de Paris Nanterre, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search