Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Études sur Artémidore et l’interprétation des rêves

 | 
Christophe Chandezon
, 
Julien du Bouchet

Bibliographie

Texte intégral

Les abréviations, sauf celles explicitées ci-dessous, sont conformes à l’Année philologique (http%20:/%20www.%20annee-philologique.%20com/aph%20/), au Guide de l’épigraphiste (Bérard Fr., Feisseil D., Petitmengin P., Rousset D. et Sève M. (dir.), Paris, 2000 3) et à la Checklist en ligne (Oates J. F., Bagnall R. S., Clackson S. J., O’Brien A. A., Sosin J. D., Wilfong T. G. et Worp Kl. A., Checklist of Greek, Latin, Demotic and Coptic Papyri, Ostraca and Tablets, http :// scriptorium. lib. duke. edu/papyrus/texts/clist. html, septembre 2009).

Les références au texte d’Artémidore se font selon le livre, le chapitre, la page et la ligne de Pack 1963 : par exemple, I 55, P 62, 3 signifie « livre I, chapitre 55, page 62, ligne 3 ».

***

Dar. -Sagl. = Dictionnaire des antiquités grecques et romaines d’après les textes et les monuments, Daremberg Ch. et Saglio E. (dir.), 5 t., Paris, 1877-1919.

NP = Der neue Pauly. Enzyklopädie der Antike, Cancik H. et Schneider H. (dir.), 19 vol., Stuttgart/Weimar, 1996-2003 (trad. angl. Brill’s New Pauly. Encyclopaedia of the Ancient World, 19 vol. parus, Leyde/Boston, 2002-2009).

OMS = Robert 1969-1990.

PCG = Kassel R. et Austin C., Poetae comici graeci, 8 vol. parus, Berlin/New York, 1983-2001.

PG = Migne J. -P., Patrologia graeca, 161 vol., Paris, 1857-1866.

RPC II = Burnett A., Amandry M. et Carradice I., Roman Provincial Coinage II. From Vespasian to Domitian (AD 69-96), Londres-Paris, 1999.

RPC VII = Spoerri-Butcher M., Roman Provincial Coinage VII. De Gordien I er à Gordien III (238-244 apr. J. -C.) I. Province d’Asie, Londres/Paris, 2006.

Winterthur = Bloesch H., Griechische Münzen in Winterthur, 2 vol., Winterthur, 1987-1997.

***

Albinus L., The House of Hades. Studies in Ancient Greek Eschatology, Aarhus, 2000.

Alt P. -A., Der Schlaf der Vernunft. Literatur und Traum in der Kulturgeschichte der Neuzeit, Munich, 2002.

Anderson G., « Lucian’s Classics : some short cuts to culture », in GRBS, n° 23, 1976, p. 59-68.

Andreau J., Patrimoines, échanges et prêts d’argent : l’économie romaine, Rome, 1997.

—, « Vie financière dans les deux moitiés de l’Empire romain : remarques comparatives », in Laurea internationalis. Festschrift für Jochen Bleicken zum 75. Geburtstag, Hantos Th. (dir.), Stuttgart, 2003, p. 9-25.

Annequin J., « Les esclaves rêvent aussi. Remarques sur La Clef des songes d’Artémidore », in DHA, no 13, 1987, p. 71-134.

—, « Travail et discours symboliques : La Clef des songes d’Artémidore », in Le Travail : recherches historiques, Annequin J., Geny É. et Smajda É. (dir.), Besançon, 1999, p. 43-54.

Ariès Ph., Bilder zur Geschichte des Todes, Munich, 1984 (trad. de Images de l’homme devant la mort, Paris, 1983).

Assmann J., « Der Mensch und sein Tod. Einführende Bemerkungen », in Tod, Jenseits und Identität. Perspektiven einer kulturwissenschaftlichen Thanatologie,

Assmann J. et Trauzettel R. (dir.), Fribourg/Munich, 2002, p. 12-27.

Ataç I., « Das antike Theater von Ephesos : Grundlagen des Projektes Raumforschung und Restaurierung », in 100 Jahre österreichische Forschungen in Ephesos,

Friesinger H. et Krinzinger Fr. (dir.), Vienne, 1999, p. 429-435.

Bakhouche B., Calcidius. Commentaire au Timée de Platon, 2 vol., Paris, 2011. Baltes M., « Die Todesproblematik in der griechischen Philosophie », in Gymnasium, no 95, 1988, p. 97-126.

Barrigón Fuentes [ M.] C., « Les dieux égyptiens dans l’onirocriticon d’Artémidore », in Kernos, n° 7, 1994, p. 29-45.

—, « Artemidoro y el mundo del teatro », in IX congreso español de estudios clásicos. Volumen IV. Literatura griega, Adrados Fr. R. et Martinez Diez A. (dir.), Madrid, 1998, p. 57-63.

Baudy G., « Tod », in Handbuch religionswissenschaftlicher Grundbegriffe, Cancik H., Gladigow B. et Kohl K. -H. (dir.), 5 vol., Stuttgart, 1988-2001, vol. V (2001), p. 207-226.

Becchi F., « Aspasio e i Peripatetici posteriori : La formula definitorie delle passione », in Prometheus, n° 9, 1983, p. 83-104.

Beck H. G., Geschichte der byzantinishen Volksliteratur, Munich, 1971.

Bélis A., « Les termes grecs et latins désignant des spécialités musicales », in RPh, no 62, 1988, p. 227-250.

—, Les Musiciens dans l’Antiquité, Paris, 1999.

—, « Cauchemar d’aulète ? (Artémidore, Onirokritikon V, 81) », in Musique et Antiquité. Actes du colloque d’Amiens, Mortier-Waldschmidt O. (dir.), Paris, 2006, p. 267-285.

Bernardi A. -M., « Rêve et guérison dans le monde grec des époques tardive et byzantine », in Guérisons du corps et de l’âme, Boulhol P., Gaide F. et Loubet M. (dir.), Aix-en-Provence, 2006, p. 123-134.

Bieber M., The History of the Greek and Roman Theater, Princeton, 19612 (19391).

Binder G., « Pallida mors. Leben und Tod, Seele und Jenseits in römischen und verwandten Texten », in Tod und Jenseits im Altertum, Binder G. et Effe B. (dir.), Trèves, 1991, p. 203-241.

Blum Cl., Studies in the dream-book of Artemidorus, diss. Uppsala, 1936.

Bobzien S., Determinism and Freedom in Stoic philosophy, Oxford, 1998.

Bogaert R., Banques et banquiers dans les cités grecques, Leyde, 1968.

—, Trapezitica Aegyptiaca. Recueil de recherches sur la banque en Égypte grécoromaine, Florence, 1994.

Böhme H., « Vergangenheit und Zukunft im Traum. Zur Traumhermeneutik bei Artemidor von Daldis und Ludwig Binswanger », in Zeitschrift für Germanistik, n° 18, 2008, p. 11-29.

Boriaud J. -Y., Artémidore. La Clef des songes. Onirocritique, Paris, 1998.

Bottéro J., « L’oniromancie en Mésopotamie ancienne », in Ktèma, n° 7, 1982, p. 5-18.

Bouché-Leclercq A., Histoire de la divination dans l’Antiquité. Divination hellénique et divination italique, 4 t., Paris, 1879-1882 (rééd. Grenoble, 2003).

Bowersock Gl. W., Fiction as History. Nero to Julian, Berkeley/Los Angeles/Londres, 1994.

—, « Artemidorus and the Second Sophistic », in Paideia : The World of the Second Sophistic, Borg B. E. (dir.), Berlin/New York, 2004, p. 53-63.

Brackertz K., Das Traumbuch des Achmet ben Sirin, Munich, 1986.

—, Die Volks-Traumbücher des byzantinischen Mittelalters, Munich, 1993.

Bréchet Chr., « L’Iliade et l’Odyssée relèvent-elles de la fiction ? Mimèsis, muthos et plasma dans l’exégèse homérique », in Mythe et fiction, Auger D. et Delattre Ch. (dir.), Nanterre, 2010.

Bremmer J. N., The Rise and Fall of the Afterlife, Londres/New York, 2002.

Buckler W. H. et Robinson D. M., Sardis VII. Greek and Latin Inscriptions, Leyde, 1932.

Caldelli M. L., L’Agon capitolinus. Storiae protagonisti dall’istituzione domiziana al IV secolo, Rome, 1993.

Calofonos G., « Manuel II Palaiologos : Interpreter of dreams ? », in ByzF, n° 16, 1991, p. 447-455.

Carlier P., Démosthène, Paris, 1990.

Chaniotis A., « Theatricality beyond the Theater. Staging public Life in the hellenistic World », in De la scène aux gradins. Théâtre et représentations dramatiques après Alexandre Le Grand, Le Guen Br. (dir.), Pallas, n° 47, 1997, p. 219-259.

Cohen E. E., Athenian Economy and Society. A Banking Perspective, Princeton, 1992.

Colpe C., Dassmann E., Engelmann J., Habermehl P. et Hoheisel K., « Jenseits / Jenseitsvorstellungen », in RAC, n° 17, 1996, p. 246-407. Cormack S., The Space of Death in Roman Asia Minor, Vienne, 2004.

Criscuolo U., Michele Psello. Autobiografia, Encomio per la madre, Naples, 1989.

Csapo E. et Slater W. J., The Context of Greek Drama, Ann Arbor, 1994.

Cuvigny M. et Lachenaud G., Plutarque. Ouvres morales, t. XII, 1, Paris, 1981.

Dagron G., Vie et Miracles de sainte Thècle, Bruxelles, 1978.

Darmezin L., Les Affranchissements par consécration en Béotie et dans le monde grec hellénistique, Nancy, 1999.

Darrouzès J., Épistoliers byzantins du x e siècle, Paris, 1960.

—, Syméon le Nouveau Théologien. Chapitres théologiques, gnostiques et pratiques, Paris, 1980.

Darrouzès J. et Westerink L. G., Théodore Daphnopatès. Correspondance, Paris, 1978.

Davies J., Death, Burial and Rebirth in the Religions of Antiquity, Londres/New York, 1999.

Delatte A., Anecdota atheniensia, t. I, Paris, 1927.

Del Corno D., « Richerche sull’onirocritica greca », in RIL, n° 96, 1962, p. 334-366.

—, Graecorum de re onirocritica scriptorum reliquiae, Milan/Varese, 1969.

—, Artemidoro. Il Libro dei Sogni, Milan, 1975.

—, « I sognie la loro interpretazione nell’età dell’impero », in ANRW, II, 16, 2, 1978, p. 1605-1618.

Delrieux F., Les Monnaies des cités grecques de la Basse vallée de l’Harpasos en Carie (IIe s. a. C. -IIIe s. p. C.), Bordeaux, 2008.

Deseille Pl., Saint Jean Climaque. L’échelle sainte, Abbaye de Bellefontaine, 1978.

de Stoop E., « Onirocriticon du prophète Daniel dédié au roi Nabuchodonosor », in RPh, n° 33, 1909, p. 93-111.

Deubner L., De Incubatione, Leipzig, 1900.

—, Kosmas und Damian, Leipzig, 1907.

Dickey E., Ancient greek Scholarship, Oxford, 2007.

Diels H., « Atacta II », in Hermes, n° 23, 1888, p. 279-288.

Dillon J., The Middle Platonists, Londres, 1977.

Dodds E. R., Les Grecs et l’irrationnel, Paris, 1977 (trad. de The Greeks and the Irrational, Berkeley, 1951).

Drew-Bear Th., « Representations of Temple on the Greek Imperial Coinage », in ANSMusN, n° 19, 1974, p. 27-63.

Drexl Fr., « Das Traumbuch des Patriarchen Nicephoros », in Beiträge zur Geschichte des christlichen Altertums und der byzantinischen Literatur. Festgabe Albert Ehrhard zum 60. Geburtstag, A. M. Koeniger (dir.), Bonn, 1922, p. 94-118.

—, « Das Traumbuch des Patriarchen Germanos », in Laog, n° 7, 1923, p. 428-448.

—, Achmetis Oneirocriticon, Leipzig, 1925.

—, « Das anonyme Traumbuch des cod. Paris. gr. 2511 », in Laog, n° 8, 1925, p. 347-375.

—, « Das Traumbuch des Propheten Daniel nach dem cod. Vatic. Palat. gr. 319 », in BZ, n° 26, 1926, p. 290-314.

Duffy J. M., Michaelis Pselli Philosophica minora, vol. I, Opuscula logica, physica, allegorica, alia, Leipzig, 1992.

Dunbabin K., « Problems in the Iconography of Roman Mime », in Le Statut de l’acteur dans l’Antiquité grecque et romaine, Hugoniot Chr., Hurlet Fr. et Milanezi S. (dir.), Tours, 2004, p. 161-181.

Duncan-Jones R., « Roman Coin Circulation and the Cities of Vesuvius », in Credito e moneta nel mondo romano, Lo Cascio E. (dir.), Bari, 2003, p. 161-180.

Easterling P. E., « From repertoire to canon », in The Cambridge companion to greek Tragedy, Easterling P. E. (dir.), Cambridge, 1997, p. 211-227.

—, « Actor as Icon », in Greek and Roman Actors, Easterling P. et Hall E. (dir.), Cambridge, 2002, p. 327-341.

Erskine A., « Greekness and Uniqueness : the Cult of the Senate in the Greek East », in Phoenix, n° 51, 1997, p. 25-37.

Faber A., Fasold P., Struck M. et Witteyer M. (dir.), Körpergräber des 1. -3. Jahrhunderts in der römischen Welt, Francfort-sur-le-Main, 2007.

Fahd T., Artémidore d’Éphèse. Le livre des songes, traduit du grec en arabe par Hunayn b. Ishaq, Damas, 1964.

Fernandez Marcos N., Los Thaumata de Sofronio : contribución al estudio de la « incubatio » cristiana, Madrid, 1975.

Festugière A. -J., Collections grecques de miracles. Sainte Thècle, saints Côme et Damien, saints Cyr et Jean (extraits), saint Georges, Paris, 1971.

—, Études de philosophie grecque, Paris, 1971.

—, Artémidore d’Éphèse. La Clef des songes, Paris, 1975.

Fischer E., Die Ekloge des Phrynichos, Berlin/New York, 1974.

Fleischer R., Artemis von Ephesos und Verwandte Kultstatuen aus Anatolien und Syrien, Leyde, 1973.

Förster M., « Beiträge zur mittelalterlichen Volkskunde IV », in Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Literaturen, n° 125, 1910, p. 39-69.

—, « Das älteste kymriche Traumbuch », in Zeistschrift für celtische Philologie, n° 13, 1921, p. 55-92.

Foucault M., Histoire de la sexualité. III. Le souci de soi, Paris, 1984.

Freyburger G. et Scheid J., Cicéron. De la divination, Paris, 1992.

Gallaeus S., Sibyllina oracula, ex veteribus codicibus emendata ac restituta et commentariis diversorum illustrata, opera et studio Servatii Gallaei, Amstelodami, 1689.

Garelli-François M. -H., « La pantomime entre danse et drame : le geste et l’écriture », in CGITA, n° 14, 2001, p. 229-247.

—, « Pantomime, tragédie et patrimoine littéraire », in De la tablette à la scène, Dumont J. -Chr. (dir.), Pallas, n° 71, 2006, p. 112-125.

—, Danser le mythe. La pantomime et sa réception dans la culture antique, Louvain / Paris/Dudley, 2007.

Garland R., The Greek Way of Death, Ithaca, 1985.

Ghiron-Bistagne P., Recherches sur les acteurs dans la Grèce antique, Paris, 1976.

Gigli D., « Gli onirocritici del cod. Paris. Suppl. gr. 690 », in Prometheus, n° 4, 1978, p. 65-86 et 173-188.

Gladigow B., « Jenseitsvorstellungen und Kulturkritik », in ZRGG, n° 26, 1974, p. 289-309.

—, « Naturae deus humanae mortalis. Zur sozialen Konstruktion des Todes in römischer Zeit », in Leben und Tod in den Religionen. Symbol und Wirklichkeit, Stephenson G. (dir.), Darmstadt, 1980, p. 119-133.

Gleason M. W., Making Men. Sophists and Self-Presentation in Ancient Rome, Princeton, 1995.

Goody J., Representations and Contradictions : Ambivalence toward Images, Theatre, Fiction, Relics and Sexuality, Oxford, 1997 (trad. fr. La Peur des représentations, l’ambivalence à l’égard des images, du théâtre, de la fiction, des reliques et de la sexualité, Paris, 2003).

Goulet R. (dir.), Dictionnaire des philosophes antiques, Paris, 1989.

Gourinat J. -B., « Cornutus, grammairien, rhéteur et philosophe stoïcien », in Grammairiens et philosophes dans l’Antiquité gréco-romaine, Pérez-Jean Br. et Griffe M. (dir.), Montpellier, 2008, p. 53-92.

Graindor P., Un milliardaire antique. Hérode Atticus et sa famille, Le Caire, 1930.

Greek and Roman Actors, Easterling P. [E.] et Hall E. (dir.), Cambridge, 2002.

Green J. R., Theatre in ancient Greek Society, Londres, 1994.

Grodzynski D., « Par la bouche de l’Empereur », in Divination et rationalité, Ver- nannant J. -P. (dir.), Paris, 1974, p. 267-294.

Guidorizzi G., « I prontuari oniromantici bizantini », in RIL, n° 111, 1977, p. 135-155.

—, Pseudo-Niceforo. Libro dei sogni, Naples, 1980.

Guillaumont A. et Guillaumont Cl., Évagre le Pontique. Traité pratique ou Le moine, 2 vol., Paris, 1971.

Habermehl P., Perpetua und der Ägypter oder Bilder des Bösen im frühen afrikanischen Christentum. Ein Versuch zur Passio Sanctarum Perpetuae et Felicitatis, Berlin, 1992.

Habicht Chr., « New Evidence on the Province of Asia », in JRS, n° 65, 1975, p. 63-91.

—, Athènes hellénistique. Histoire de la cité d’Alexandre le Grand à Marc Antoine, Paris, 2000 (trad. fr. M. et D. Knoepfler de Athen : die Geschichte der Stadt in hellenistichen Zeit, Munich, 1995).

Hahn I., Traumdeutung und gesellschaftliche Wirklichkeit. Artemidorus Daldianus als sozialgeschichtliche Quelle, Constance, 1992.

Hall E., « The Singing Actors of the Antiquity », in Greek and Roman Actors, op. cit., p. 3-38.

Harris W. V., Dreams and Experience in Classical Antiquity, Cambridge/Londres, 2009.

Harris-McCoy D. E., « The Metaphors and Meanings of Travel in Artemidorus’Dream Book », in NECJ, n° 36, 2009, p. 83-104.

Hasan-Rokem G., « Communication with the Dead in Jewish Dream Culture », in Dream Cultures. Explorations in the Comparative History of Dreaming, Shulman D. et Stroumsa G. G. (dir.), New York/Oxford, 1999, p. 213-232.

Head B. V., A Catalogue of Greek Coins in the British Museum : Lydia, Londres, 1901.

Heberdey R. et Niemann G., Forschungen in Ephesos. II. Das Theater, Vienne, 1912.

Heger N., « Ein Homerista in einer Einschrift aus Noricum », in Symmicta Philologica Salisburgensia, Dalfen J., Forstner K., Fussl M. et Speyer W. (dir.), Rome, 1980.

Hercher R., Artemidori Daldiani Onirocriticon libri V, Leipzig, 1864.

Hermann P., Tituli Asiae Minoris. Tituli Lydiae, Regio Septentrionalis ad Orientem Vergens, t. V, 1, Vienne, 1981.

Hinard Fr. (dir.), La Mort, les morts et l’au-delà dans le monde romain, Caen, 1987.

Hoheisel K., « Jenseits », in Handbuch religionswissenschaftlicher Grundbegriffe,

Cancik H., Gladigow B. et Kohl K. -H. (dir.), 5 vol., Stuttgart, 1988-2001, vol. III (1993), p. 318-326.

Holowchak M. A., Ancient Science and Dreams. Oneirology in Greco-Roman Antiquity, Lanham, 2001.

Hopkins K., Death and Renewal, Cambridge, 1983.

Howgego Chr., Ancient History from Coins, Londres/New York, 1995.

Humphreys S. C., « Death and Time », in Mortality and Immortality. The Anthropology and Archaeology of Death, Humphreys S. C. et King H. (dir.), Londres, 1981, p. 261-283.

Hunger H., Die hoschprachliche profane Literatur der Byzantiner, 2 vol., Munich, 1978.

Hunter R., « “Acting down”: the ideology of Hellenistic performance », in Greek and Roman Actors, op. cit., p. 189-206.

Husson G., « Les Homéristes », in JJP, n° 23, 1993, p. 93-99.

Imhoof-Blumer Fr., Lydische Stadtmünzen, Genève, 1897.

—, « Beiträge zur Erklärung griechischer Münztypen. X Alte Kultbilder », in Nomisma, n° 8, 1913, p. 1-22.

Johnston S. I., Restless Dead. Encounters between the Living and the Dead in Ancient Greece, Berkeley/Los Angeles/Londres, 1999.

Johnston S. I. et Käppel L., « Unterwelt. IV : Klassische Antike. A. Griechisch. B.

Römisch », in NP, XII, 1, 2002, p. 1015-1018.

Jones C. P., « Dinner Theater », in Dining in a Classical Context, Slater W. J. (dir), Ann Arbor, 1991, p. 185-199.

—, « Greek Drama in the Roman Empire », in Greek Drama in the Roman Empire, Scodel R. (dir.), Ann Arbor, 1993, p. 39-52.

Jory E. J., « The literary Evidence for the Beginnings of Imperial Pantomime », in BICS, n° 28, 1981, p. 147-161.

—, « Some Cases of Mistaken Identity ? Pantomime Masks and their Context », in BICS, n° 45, 2001, p. 1-20.

—, « The Masks of the Propylon of the Sebasteion of Aphrodisias », in Greek and Roman Actors, op. cit., p. 238-252.

Jouan Fr. et Van Looy H., Euripide. Tragédies. VIII. Fragments, 4 vol., Paris, 2002-2003. Kanny-Turpin J., Cicéron. De la divination, De diuinatione, Paris, 2004.

Kasprzyk D., « Les couleurs du rêve : l’onirocriticon d’Artémidore », in Couleurs et vision dans l’antiquité classique, Villard L. (dir.), Rouen, 2002, p. 129-152.

—, « Belles-Lettres et science des rêves : les citations dans l’Onirocriticon d’Artémidore », in AC, n° 79, 2010.

Kessels A. H. M., « Ancient systems of Dream-Classification », in Mnemosyne, n° 22, 1969, p. 389-424.

Knibbe D. et Alzinger W., « Ephesos vom Beginn der römischen Herrschaft in Kleinasien bis zum Ende der Principatzeit », in ANRW, II, 7. 2, Berlin/New York, 1980, p. 748-830.

Kokolakis M., « Pantomimus and the treatise De saltatione », in Platon, n° 10, 1959, p. 3-56.

—, « Lucian and the tragic Performance in his time », in Platon, n° 12, 1960, p. 67-109.

Koniaris G. L., « On Maximus of Tyre, Zetemata (I) », in ClAnt, n° 1, 1982, p. 87-121.

—, Maximus Tyrius. Philosophumena-Dialexeis, Berlin/New York, 1994.

Krauss Fr. S. et Kaiser M., Artemidor von Daldis. Traumbuch, Bâle/Stuttgart, 1965.

Krumbacher K., Geschichte der byzantinischen Literatur, Munich, 18972 (18911).

Kühn C. G., Claudii Galeni opera omnia, 20 t., Leipzig, 1821-1833.

Lacombrade Chr., Synésios hellène et chrétien, Paris, 1959.

Lada-Richards I., Silent Eloquence : Lucian and Pantomime Dancing, Londres, 2007.

Laks A., « Aristote, l’allégorie et les débuts de la philosophie », in L’Allégorie de l’Antiquité à la Renaissance, Pérez-Jean B. et Eichel-Lojkine P. (dir.), Paris, 2004, p. 211-220.

Lamoureux J. et Aujoulat N., Synésios de Cyrène. IV. Opuscules I, Paris, 2004.

Lane Fox R., Païens et chrétiens. La religion et la vie religieuse dans l’Empire romain de la mort de Commode au Concile de Nicée, Toulouse, 1997 (trad. fr. de Alimi R., Montabrut M. et Pailler E., Pagans and Christians, New York, 1987).

Lang C., Lucius Annaeus Cornutus. Cornuti theologiae Graecae compendium, Leipzig, 1881.

Laukamm S., « Das Sittenbild des Artemidor von Ephesus », in Angelos, n° 3, 1930, p. 32-71.

Le Bas Ph. et Waddington W. H., Inscriptions grecques et latines recueillies en Asie Mineure, Paris, 1870.

Le Bris A., La Mort et les conceptions de l’au-delà en Grèce ancienne à travers les épigrammes funéraires. Étude d’épigrammes d’Asie mineure de l’époque hellénistique et romaine, Paris, 2001.

Legras B., Lire en Égypte d’Alexandre à l’Islam, Paris, 2002.

Le Guen Br., Les Associations de Technites dionysiaques à l’époque hellénistique, 2 vol., Nancy, 2001.

Lewy H., « Zu dem Traumbuche des Artemidoros », in RhM, n° 48, 1893, p. 398-419.

Lhôte É., Les Lamelles oraculaires de Dodone, Genève, 2006.

Long A. A., « Astrology : arguments pro and contra », in Science and Speculation. Studies in Hellenistic theory and practice, Barnes J., Brunschwig J., Burnyeat M. et Schofield M. (dir.), Cambridge, 1982, p. 165-192.

López Férez J. A., « Teorias y datos sobre el drama en la literatura griega del siglo II d. C. », in Antike Dramentheorien und ihre Rezeption, Zimmermann B. (dir.), Stuttgart, 1992.

Luzzatto M. T., Tragedia greca e cultura ellenistica. L’or. LII di Dione di Prusa, Bologne, 1983.

Macho Th. H., Todesmetaphern. Zur Logik der Grenzerfahrung, Francfort-sur-le- Main, 1987.

—, « Tod und Trauer im kulturwissenschaftlichen Vergleich », in Der Tod als Thema der Kulturtheorie. Todesbilder und Totenriten im Alten Ägypten, Assmann J. (dir.), Francfort-sur-le-Main, 2000, p. 89-120.

Maier G., Eranos als Kreditinstitut, Erlangen, 1969.

Malay H., Researches in Lydia, Mysia and Aiolis, Vienne, 1999.

Manetti D. et Roselli A., « Galeno commentatore di Ippocrate », in ANRW, II, 37, 2, (1994), p. 1529-1635.

Mansfeld J., Prolegomena. Questions to be settled before the study of an author, or a text, Leyde/New York/Cologne, 1994.

Marangou A., « Le vin de Crète de l’époque classique à l’époque impériale : un premier bilan », in La Production du vin et de l’huile en Méditerranée, Amouretti M. -Cl. et Brun J. -P. (dir.), Athènes, 1993, p. 177-182.

Mason H. J., Greek Terms for Roman Institutions. A Lexicon and Analysis, Toronto, 1974.

Mavroudi M., A Byzantine book on dream interpretation, Leyde/Boston/Cologne, 2002.

Mendel G., Musées impériaux ottomans. Catalogue des sculptures grecques, romaines et byzantines, 3 vol., Constantinople, 1912-1914.

Meursius J., Joannis Meursii Miscellanea laconica, sive Variarum antiquitatum laconicarum libri IV, Amstelodami, 1661.

Mewaldt J., Helmreich G. et Westenberger J., Galeni in Hippocratis de natura hominis, in Hippocratis de uictu acutorum, de diaeta Hippocratis, in morbis acutis (Corpus medicorum graecorum, vol. 9, 1), Leipzig/Berlin, 1914.

Milanezi S., « Laughter as dessert, or Athenaeus’book fourteen, 613-616 », in Athenaeus and his World. Reading greek culture in the roman empire, Braund D. et Wilkins J. (dir.), Exeter, 2000, p. 400-412.

—, « Une pincée d’esprit : à propos du rire dans les banquets (Athénée, XIII et XIV) », in Pallas, n° 61, 2003, p. 313-326.

—, « À l’ombre des acteurs : les amuseurs à l’époque classique », in Le Statut de l’acteur dans l’Antiquité grecque et romaine, Hugoniot Chr., Hurlet Fr. et Milanezi S. (dir.), Tours, 2004, p. 183-209.

Millar F., The Emperor in the Roman World, Londres, 1977.

Millett P., Lending and Borrowing in Ancient Athens, Cambridge, 1991.

Minaud G., La Comptabilité à Rome. Essai d’histoire économique sur la pensée comptable commerciale et privée dans le monde antique romain, Lausanne, 2005.

Mionnet Th. E., Description de médailles antiques grecques et romaines avec leur degré de rareté et leur estimation, 7 vol., Paris, 1806-1808.

Monbrun Ph., Les Voix d’Apollon : l’arc, la lyre et les oracles, Rennes, 2007.

Morel F., Astrampsychi versus somniorum interpretes, Lutetiae, 1599.

Moretti J. -Ch., « L’adaptation des théâtres de Grèce aux spectacles impériaux », in Spectacula II. Le théâtre antique et ses spectacles, Landes Chr. (dir.), Lattes, 1992, p. 179-185.

—, « Formes et destinations du proskènion dans les théâtres hellénistiques de Grèce », in De la scène aux gradins. Théâtre et représentations dramatiques après Alexandre le Grand, Le Guen Br. (dir.), Pallas, n° 47, 1997, p. 13-39.

—, Théâtre et société dans la Grèce antique, Paris, 2001.

Morgan T., Literate education in the Hellenistic and Roman world, Cambridge, 1998.

Morris I., « Death, disposal of », in Oxford Classical Dictionary, Hornblower S. et Spawforth A., Oxford/New York, 1996 3 (1950 1), p. 431-432.

Nagy Gr., La Poésie en acte. Homère et autres chants, Paris, 2000, p. 196-213 (trad. de Poetry ad Performance. Homer and beyond, Cambridge, 1996).

Neyt Fr., de Angelis-Noah P. et Regnault L., Barsanuphe et Jean de Gaza. Correspondance, t. I, Paris, 1997.

Nigdelis P. et Lioutas A., « “ First of the Hellenes in the Province ”: A New Inscription from Mygdonia », in GRBS, n° 49, 2009, p. 101-112.

Oberhelman St. M., « Prolegomena to the Byzantine oneirocritica », in Byzantion, n° 50, 1980, p. 487-504.

—, The oneirocriticon of Achmet. A medieval Greek and Arabic treatise on the interpretation of dreams, Lubbock, 1991.

—, Dreambooks in Byzantium. Six Oneirocritica in Translation, with Commentary and Introduction, Aldershot/Burlington, 2008.

Ogden D., Greek and Roman Necromancy, Princeton/Oxford, 2001.

Olszewski M. -T., « L’Éphèse d’Artémidore : la société des patients d’Artémidore », in 100 Jahre österreichische Forschungen in Ephesos, Friesinger H. et Krinzinger Fr. (dir.), Vienne, 1999, p. 275-282.

—, « Le statut de l’image selon Artémidore et l’art romain », in La Mosaïque grécoromaine IX, Morlier H. (dir.), Rome, 2005, p. 859-880.

Opsopoeus J., Oracula metrica Iouis, Apollinis, Hecates, Serapidis et aliorum Deorum ac vatum tam virorum quam feminarum a Iohanne Opsopoeo collecta. Item Astrampychi Oneirocriticon a Ios. Scaligero digestum et castigatum. Graece et latine, Parisiis, 1599.

Pack R. A., « Artemidorus and his Waking World », in TAPhA, n° 86, 1955, p. 280-290.

—, « Lexical and textual Notes on Artemidorus », in TAPhA, n° 90, 1959, p. 181.

—, Artemidori Daldiani Onirocriticon libri V, Leipzig, 1963.

—, « Artemidoriana Graeco-arabica », in TAPhA, 106, 1976, p. 307-312.

Pekary T., « Mors perpetua est. Zum Jenseitsglauben in Rom », in Laverna, n° 5, 1994, p. 87-103.

Pérez-Jean B. et Eichel-Lojkine P. (dir.), L’Allégorie de l’Antiquité à la Renaissance, Paris, 2004.

Perrin É., « Propagande et culture théâtrale à Athènes à l’époque hellénistique », in De la scène aux gradins, Théâtre et représentations dramatiques après Alexandre le Grand, Le Guen Br. (dir.), Pallas, n° 47, 1997, p. 201-218.

Peterson D. W., « Observations on the Chronology of the Galenic Corpus », in Bulletin of the History of Medicine, n° 51, 1977, p. 484-495.

Petrucci A., Writing the Dead. Death and Writing Strategies in the Western Tradition, Stanford, 1998.

Picard Ch., Éphèse et Claros. Recherches sur les sanctuaires et les cultes de l’Ionie du Nord, Paris, 1922.

Pietrosanti P., Nicephori Gregorae Explicatio in librum Synesii “De Insomniis”.

Scholia cum glossis, Bari, 1999.

Portmann W., « Sterben/Tod. Antike », in Europäische Mentalitätsgeschichte.

Hauptthemen in Einzeldarstellungen, Dinzelbacher P. (dir.), Stuttgart, 1993, p. 231-244.

Prêtre Cl. (dir.), Nouveau choix d’inscriptions de Délos. Lois, comptes et inventaires, Athènes, 2002.

Prieur J., Les Animaux sacrés dans l’Antiquité. Art et religion du monde méditerranéen, Rennes, 1988.

Puech B., Orateurs et sophistes grecs dans les inscriptions d’époque impériale, Paris, 2002.

Ramsay W. M., The Cities and Bishoprics of Phrygia, being an essay of the local history of Phrygia from the earliest times to the Turkish conquest, 2 vol., Oxford, 1895-1897.

Rebuffat Fr., La Monnaie dans l’Antiquité, Paris, 1996.

—, Les Enseignes sur les monnaies d’Asie Mineure. Des origines à Sévère Alexandre, Athènes, 1997.

Reinhold M., History of purple as a status symbol in Antiquity, Bruxelles, 1970.

Reiske J. J., Constantini Porphyrogeniti de Cerimoniis aulae byzantinae libri II, 2 vol., Bonn, 1829-1830.

Reynolds J., Roueché Ch. et Bodard G., Inscriptions of Aphrodisias (2007), http :// insaph. kcl. ac. uk/iaph2007.

Rigault N., Artemidori Daldiani et Achmetis Sereimi f. Oneirocritica. Astrampsychi et Nicephori versus etiam oneirocritici. Nicolai Rigaltii ad Artemidorum notae, Lutetiae, Ex officina Claudii Morelli, 1603.

Robert L., « Études épigraphiques », in BCH, n° 52, 1928, p. 407-425 (= OMS, II, p. 878-896).

—, « Epigraphica », in REG, n° 42, 1929, p. 426-438 (= OMS, I, p. 214-226).

—, « Pantomimen im griechischen Orient », in Hermes, n° 65, 1930, p. 106-122 (= OMS, I, p. 654-670).

—, « ἈΡΧΑΙΟΛΌΓΟΣ », in REG, n° 49, 1936, p. 235-254 (= OMS, I, p. 671-690).

—, Études épigraphiques et philologiques, Paris, 1938.

—, Les Gladiateurs dans l’Orient grec, Paris, 1940.

—, Hellenica IV. Épigrammes du Bas-Empire, Paris, 1948.

—, Hellenica VII, Paris, 1949.

—, Villes d’Asie Mineure. Études de géographie ancienne, Paris, 19622 (19351).

—, Monnaies grecques. Types, légendes, magistrats monétaires et géographie, Genève / Paris, 1967.

—, « Les épigrammes satiriques de Lucilius sur les athlètes. Parodie et réalités », in Entretiens sur l’Antiquité classique. XIV. L’épigramme grecque, Vandouvres/Genève, 1968 [1969] (= OMS, VI, p. 317-431 ; Robert 2007, p. 175-246).

—, Opera Minora Selecta, 7 vol., Amsterdam, 1969-1990.

—, « Une inscription agonistique attribuée à Corycos de Cilicie », in RPh, n° 50, 1976, p. 181-192 (= OMS, V, p. 335-346).

—, « Documents d’Asie Mineure », in BCH, n° 101, 1977, p. 43-132.

—, « Retour à Magnésie avec Artémidore », in BCH, n° 102, 1978, p. 538-543.

—, Documents d’Asie Mineure, Paris, 1987.

—, Choix d’écrits, Paris, 2007.

Rohde E., Psyche. Seelencult und Unsterblichkeitsglaube der Griechen, 2 vol., Tübingen-Leipzig, 19259-10 (18941).

Roscher W. H., Ausführliches Lexikon der griechischen und römischen Mythologie, 10 vol., Leipzig, 1884-1921.

Roueché Ch., Performers and Partisans at Aphrodisias in the Roman and the Late Roman Periods. A Study based on Inscriptions from the current excavations at Aphrodisias in Caria, Londres, 1993.

—, « Images of Performance : new Evidence from Ephesus », in Greek and Roman Actors, Easterling P. et Hall E. (dir.), Cambridge, 2002, p. 254-281.

Rupprecht H. -A., Untersuchungen zum Darlehen im Recht der graeco-aegyptischen Papyri der Ptolemäerzeit, Munich, 1967.

—, Studien zur Quittung im Recht der graeco-ägyptischen Papyri, Munich, 1971.

, Kleine Einführung in die Papyruskunde, Darmstadt, 1994.

Samellas A., Death in the Eastern Mediterranean (50-600 A. D.). The Christianization of the East. An Interpretation, Tübingen, 2002.

Sartre M., L’Orient romain. Provinces et sociétés provinciales en Méditerranée orientale d’Auguste aux Sévères (31 av. J. -C. -235 apr. J. -C.), Paris, 1991.

—, L’Asie Mineure et l’Anatolie d’Alexandre à Dioclétien (ive siècle av. J. -C. -iiie siècle apr. J. -C.), Paris, 1995.

Schaeffer J. -M., Pourquoi la fiction ?, Paris, 1999.

Schärlig A., Compter avec des cailloux. Le calcul élémentaire sur l’abaque chez les anciens Grecs, Lausanne, 2001.

Scheid J., « Körperbestattung und Verbrennungssitte aus der Sicht der schriftlichen Quellen », in Körpergräber des 1. -3. Jahrhunderts in der römischen Welt,

Faber A., Fasold P., Struck M. et Witteyer M. (dir.), Francfort-sur-le-Main, 2007, p. 19-25.

Scherrer P. (dir.), Ephesus. The New Guide, Istanbul, 2000 (trad. angl. de Ephesos - der neue Führer, Vienne, 1995).

Schouler B., « Les sophistes et le théâtre au temps des empereurs », in CGITA, n° 3, 1987, p. 273-294.

—, « Un ultime hommage à Dionysos », in CGITA, n° 14, 2001, p. 249-280.

Schwabl H., « Kleinigkeiten zu Artemidor », in WS, n° 100, 1987, p. 85-89.

—, « Weitere Kleinigkeiten zu Artemidor », in WS, n° 101, 1988, p. 127-180.

—, « Dritte textkritische Nachlese zu Artemidor », in WS, n° 109, 1996, p. 87-98.

—, « Nachrichten über Ephesos im Traumbuch des Artemidor », in 100 Jahre Österreichische Forschungen in Ephesos, Friesinger H. et Krinzinger Fr. (dir.), Vienne, 1999, p. 283-287.

—, « Mythos und seine Bewertung bei Artemidor », in Antiker Mythos erzählt und angewandt bis in die Gegenwart, Dalfen J. et Harrauer C. (dir.), Vienne, 2004, p. 7-42.

Schwarz H., Soll oder Haben ? Die Finanzwirtschaft kleinasiatischer Städte in der Römischen Kaiserzeit am Beispiel von Bithynien, Lykien und Ephesos (29 v. Chr. -284 n. Chr.), Bonn, 2001.

Sifakis G. M., Studies in the History of hellenistic Drama, Londres, 1967.

Sirinelli J., Les Enfants d’Alexandre. La littérature et la pensée grecques, 334 av. J. -C. - 519 apr. J. -C., Paris, 1993.

—, Plutarque de Chéronée. Un philosophe dans le siècle, Paris, 2000.

Slater W. J., « The pantomim Tiberius Iulius Apolaustus », in GRBS, n° 36, 1995, p. 263-292.

—, « Inschriften von Magnesia 192 revisited », in GRBS, n° 37, 1996, p. 195-204.

—, « Where are the actors ? », in Le Statut de l’acteur dans l’Antiquité grecque et romaine, Hugoniot Chr., Hurlet Fr. et Milanezi S. (dir.), Tours, 2004, p. 143-160.

Smith W., The Hippocratic Tradition, Ithaca/Londres, 1979 (éd. électronique révisée 2002).

Spinelli E., Sesto Empirico. Contro gli astrologi, Naples, 2000.

Spoerri-Butcher M., « Apollon et Cybèle à Daldis (Lydie) », GNS 57, n° 226, 2007, p. 59.

Struck P. T., « The Self in Artemidorus’Interpretation of Dreams », in Religion and the Self in Antiquity, Brakke D., Satlow M. L. et Weitzman S. (dir.), Bloomington/Indianapolis, 2005, p. 109-122.

Talbert R. J. A. (dir.), Barrington Atlas of the Greek and Roman World, Princeton / Oxford, 2000.

Tannery P., « Astrampsychos », in REG, n° 11, 1898, p. 96-105.

Thorndike L., A History of Magic and Experimental Science, 8 vol., New York, 1923-1958.

Torallas Tovar S., « Sobre la clasificación de los suenos de Filón de Alejandría y sus implicaciones posteriores », in CFC, n° 9, 1999, p. 191-212.

Toynbee J. M. C., Death and Burial in the Roman World, Londres, 1971.

Trapp M. B., Maximus of Tyre. The philosophical orations, Oxford, 1997.

Turcan R., « Le délit des monétaires rebelles contre Aurélien », in Latomus, n° 28, 1969, p. 948-959.

van der Eijk P. J., « Divination, Prognosis and prophylaxis : the hippocratic work “ on Dreams ” (De victu 4) and its near Eastern Background », in Magic and Rationality in Ancient Near Eastern and Graeco-Roman Medicine, Horstmans- hohoffhoff H. F. J. et Stol M. (dir.), Leyde, 2004, p. 187-218.

van Hooff A., « Tod », in Antike Medizin. Ein Lexikon, Leven K. -H. (dir.), Munich, 2005, p. 868-870.

—, « Self-killing in Artemidorus’Dream World », in Land of Dreams. Greek and Latin Studies in Honour of A. H. M. Kessels, Lardinois A. P. M. H., van Der Poel M. G. M. et Hunink V. J. C. (dir.), Leiden/Boston, 2006, p. 32-42.

Veit U., « Zur Einführung », in Körperinszenierung - Objektsammlung-Monumentalisierung. Totenritual und Grabkult in frühen Gesellschaften. Archäologische Quellen in kulturwissenschaftlicher Perspektive, Kümmel C., Schweizer B. et Veit U. (dir.), Münster, 2008, p. 17-30.

Vérilhac A. -M. et Vial Cl., Le Mariage grec du vie siècle av. J. -C. à l’époque d’Auguste, Athènes, 1998.

Veyne P., « ΔΙΑΣΚΕΥΑΙ : le théâtre grec sous l’Empire », in REG, n° 102, 1989, p. 339-345.

—, L’Empire gréco-romain, Paris, 2005.

Vieillefond J. -R., Les « Cestes » de Julius Africanus. Étude sur l’ensemble des fragments avec édition, traduction et commentaires, Florence/Paris, 1970.

Vondeling J., Eranos, Groningue, 1961.

von Franz M. -L., Traum und Tod. Was uns die Träume Sterbender sagen, Krummwisch, 2001.

von Hesberg H. et Zanker P., « Einleitung », in Römische Gräberstraßen. Selbstdarstellung-Status-Standard, von Hesberg H. et Zanker P. (dir.), Munich, 1987, p. 9-20.

von Sallet A., « Zur griechischen Numismatik », in ZN, n° 5, 1878, p. 92-109.

Walde C., Antike Traumdeutung und moderne Traumforschung, Düsseldorf / Zurich, 2001.

Walde C., Englhofer C. et Binder G., « Tod II. Klassische Antike », in NP, XII, 1, 2002, p. 642-649.

Waszink J. H., « Die sogennante Fünfteilung der Träume bei Chalcidius und ihre Quellen », in Mnemosyne, n° 9, 1941, p. 65-85.

Webb R., Demons and Dancers, Performance in Late Antiquity, Cambridge/Londres, 2008.

Weber Gr., « Artemidor und sein, Publikum’ », in Gymnasium, n° 106, 1999, p. 209-229.

—, Kaiser, Träume und Visionen in Prinzipat und Spätantike, Stuttgart, 2000.

—, « Die Alpträume der römischen Kaiser in Prinzipat und Spätantike. Definition-Begleitumstände-diskursive Kontexte », in Le Cauchemar dans l’Antiquité, Husser J. -M. et Mouton A. (dir.), Paris, 2010 (à paraître).

Weinreich O., Epigramm und Pantomimus, Heidelberg, 1948.

Weitzmann K. et Kessler H. L., The Frescoes of the Dura Europos Synagogue and Christian Art, Washington, 1989.

White R. J., The Interpretation of Dreams. Oneirocritica by Artemidorus, Park Ridge, 1975.

Whittaker J. et Louis P., Alcinoos. Enseignement des doctrines de Platon, Paris, 1990.

Wiedemann T., « Introduction », in Sleep, Wiedemann T. et Dowden K. (dir.), Bari, 2003, p. X-XVIII.

Wiegels R., « Die Griechen und der Tod. Soziale und politische Aspekte », in Lebens-Ende. Über Tod und Sterben in Kultur und Gesellschaft, Ochsmann R. (dir.), Heidelberg, 1991, p. 1-35.

Wöhrle G., Hypnos, der Allbezwinger. Eine Studie zum literarischen Bild des Schlafes in der griechischen Antike, Stuttgart, 1995.

Wörrle M., Stadt und Fest im kaiserlichen Kleinasien, Munich, 1988.

Yilmaz H. et Sahin S., « Ein Kahlkopf aus Patara. Der Mime Eucharistos und ein Spruch von Philistion », in Epigraphica Anatolica, n° 21, 1993, p. 77-90, pl. 9-11.

Zanker P., Die Apotheose der römischen Kaiser. Ritual und städtische Bühne, Munich, 2004.

Zgusta L., Kleinasiatische Ortsnamen, Heidelberg, 1984.

Zucker A., Élien. La personnalité des animaux, 2 vol., Paris, 2001-2002.

© Presses universitaires de Paris Nanterre, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540